Burundi-ONU : Une correspondance confidentielle accuse la ligue des jeunes de s’armer




Par: Désiré Nimubona , jeudi 10 avril 2014  à 21 : 30 : 01
a

Selon une lettre signée confidentielle adressée au Sous Secrétaire général et chargé du Département politique au sein des nations Unies Jeffrey Fletman, le Représentant Spéciale du Secrétaire des Nations Unies au Burundi Parfait Ananga Onyanga dit avoir reçus des informations sur une distribution présumée des armes aux jeunes du parti au pouvoir dans le sud du pays.

Selon cette lettre et dont le contenu n’est pas nié par le Bureau des Nations Unies au Burundi, « il y a eu distribution d’armes et des tenues militaires et de police au cours des mois de janvier et février aux jeunes affiliés au parti Cndd-fdd (Imbonerakure ), de même qu’aux démobilisés ».

Selon cette source « une rencontre ad hoc a eu lieu a Rumonge à un hôtel appelé Kukanyamuneza qui appartient à un Général de Brigade, Nduwumunsi ».

Deux généraux originaires de la province de Bururi, le Général de Brigade Nduwumunsi, Directeur Général des anciens combattants et le Général-Major Niyungeko Juvenal alias Kiroho chef de la Coopération Militaire, seraient les superviseurs de ces activités de distribution d’armes et d’uniformes militaires et de police.

Par ailleurs explique la lettre confidentielle, plus de 500 uniformes militaires sont disparus des stocks de la police ou des militaires au mois de janvier, sans dire exactement dans quel stock il s’agit.

Cependant, la correspondance ne donne pas exactement quand cette réunion a eu lieu, mais explique que deux hauts gradés de l’armée, dont le propriétaire de l’hôtel sont qualifiés de responsables.

Le BNUB considère par ailleurs que « ces mêmes activités de distribution d’armes auraient eu lieu dans les communes de Nyanza Lac, Kibago et Mabanda dans la province de Makamba ».

L’objectif de cette distribution comme raconté par ceux qui ont refusé d’y adhérer et cité par la correspondance, c’est pour les élections de 2015.

Depuis le début de l’année, Le Bureau des Nations Unies dont le mandat devra s’expirer à la fin de cette année, dit que « les actions des Imbonerakure ont continué à augmenter et sont l’une des principales menaces à la paix au Burundi et à la crédibilité des élections de 2015 », puisqu’ils sont « responsables de la plupart des violences politiquement motivées commis contre l’opposition ».

Le parti au pouvoir a vite réagit

Le Parti Cndd-fdd « s’inscrit en faux contre des informations diffusées à travers certains organes de presse tant nationaux qu’internationaux à propos de la Ligue des jeunes du Parti Cndd-fdd (Imbonerakure), la qualifiant de milice armée » lit-on dans un communiqué diffusé en début de l’après midi de ce jeudi par le parti présidentiel.

Selon le communiqué, il est aussi injuste d’affirmer qu’il y a « une distribution de machettes, d’armes à feu et d’uniformes à travers le pays », citant une information du journal Britannique The Guardian.

Selon pascal Nyabenda, patron du CNDDFDD et signataire du Communiqué, « il s’agit d’une désinformation grossière et grave, voire même dangereuse ».

Défendant la ligue des jeunes Imbonerakure, Pascal Nyabenda explique que les jeunes regroupés au sein de cette ligue sont des membres actifs du Parti Cndd-fdd et participent activement aux travaux de développement socio-économique du pays tout en assumant paisiblement leur appartenance politique.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1102 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par Citoyen   ce  vendredi 11 avril 2014   à 00 : 26 : 30

Abo bantu bo mur BUNUB baradusema kabisa. Ariko naho amagume yatugejeje, abo bantu bosubira gutanga ibirwanisho mu banyagihugu boba ari bande ????



Par ROSE HAKIZI MANA   ce  vendredi 11 avril 2014   à 01 : 23 : 39

mbega mwagira bavyemere, ibashe manirumva berekanywe ku maradiyo nama television ntibase ko babagira kw itohoza iyo leta ikaca ibakingira maze ikaca irondera abo ishira mu kibanza cabo bicanyi . ibiziga bingan iki twabnye ku nzuzi bishwe nizo mbonerakure niyo polisi yabo,kagaca kaba akamizwe ni ngoma, leta yatowe na banyagihugu ntigire itohoza kugira ababishe bahanwe,aho guhanwa ntibabandanije bica abo bose batemera ibikorwa bibi vy iyo ntwaro, muribuka rwembe ingene yagiriwe cortege agategwa amashurwe nabo bari ku ntwaro,ahejeje kuca imitwe abantu,muribuka indegeyazanye ibigwanisho ku kibuga c indege abamenyesha makuru bakakwa amatelefone kuko babimenyesheje



Par ROSE HAKIZI MANA   ce  vendredi 11 avril 2014   à 01 : 39 : 27

ico nobwira abarundi ntidusaragare nitukorane umutima mu nda kuko turi kumwe ni mana ni bindi tuzobimenya imana yamana ni ntungane, ikindi nokebura bene wacu nukwo tworikanura kuko abo ba onu bazotufasha twifashije, sindinda kubibabwira muramaze kubona vyinshi, uburundi aho bwasha bari ngaho urwanda rwahiye barorera, iyo raport bari bayifise mu bubati bwabo ,ariko ibibi vyose abo batwara bakoreye abanyagihugu , aho gutanga ibihano, bagumye babaha amafranka komeza lero imitima, mukure ubwoba ukuri kuzotsinda



Par mwenegihugu   ce  vendredi 11 avril 2014   à 19 : 39 : 40

@ ROSE HAKIZI MANA : Na jewe nyene ndi umwe mubatanezerezwa no kubona hariho imirwi y’urwaruka yigeenza bunyamaswa... Si vyiza ku gihugu ico ari cose, kandi kubona hariho ababashigikira ni ikimenyetso c’uko u Burundi bugifise ibishobora kura ibibazo vy’umutekano (potential security problems). Aho ntandukanira na we ni aho wiyita "intungaane" kandi uriko uragiriza abandi ubwicanyi... Ndemera harya uvuga ko ONU (ah’ubwo wari kuvuga Imana) ifasha uwifashije. Ariko muri democratie, ubutegetsi ubushikanwa ko n’abenegihugu bonyene. Mu kwifasha neza lero, umuntu (canke umuhari) yokwiiyegereza abanyagihugu (cane-cane bariya bato-bato biibera ruguru), akagira ico abamariye c’iterambere, nabo bakazomusubiriza mu nkooko mukumutoora ngo ababere umuyoboozi. Imana ihezagire Uburundi.



Par   ce  dimanche 13 avril 2014   à 22 : 59 : 39

Uburundi burafise Imana n’abagabo, igitey’agahinda n’uko iyo Mana bayihenda ngo barayubaha naho shwi,
abagabo nabo ntibasiba gusemerera bamira ngo ibara ntirigwe ariko ni nk’imvura igwa mw’ishamba.
Nivyo, ONU ivyo iravyumvise, mugabo ntaco ishibora gukora. Uwuzozigamwa n’Imana azoshimire Imana nayo Onu yo ni Onu nyene :
nz’abarundi bamira mu rusengero ariko ntibumva, ntibabona.
Abatanze ibigwanisho n’abavyakiriye ntiryoba ar’iryambere bakorera ibibi abarundi,
ikibabaje, barasenga,bararirimba, barasangira
ico batazi n’uko bariko bahamagara inkoni y’Imana.
Abatavyakiriye bagatako bakabivuga n’abagabo Yesu abahezagire anarushirize kubahumura amaso



Par bwacu.burundi@yahoo.com   ce  lundi 14 avril 2014   à 19 : 19 : 35

abo ni abashaka guteranya abarundi kuko babona buriko buva mukaga bwari bumazemwo imyaka irenga mirongo tanu. Abanyamahanga nibo batanguye kuduteranya batuzanamwo amoko, none babona ubu turiko twogorora none umva ivyo bariko bavuga, juste pour nous destabiliser.



Par bwacuburundi   ce  lundi 14 avril 2014   à 19 : 38 : 40

abo ni abashaka guteranya abarundi kuko babona buriko buva mukaga bwari bumazemwo imyaka irenga mirongo tanu. Abanyamahanga nibo batanguye kuduteranya batuzanamwo amoko, none babona ubu turiko twogorora none umva ivyo bariko bavuga, juste pour nous destabiliser.



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?



a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées





Les plus populaires
Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » ! ,(popularité : 6 %)

La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 6 %)

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais,(popularité : 4 %)

Cinq nouveaux ministres ont été nommés,(popularité : 4 %)

La décentralisation toujours problématique en Mairie de Bujumbura,(popularité : 3 %)

Pierre Nkurunziza devrait respecter les Accords d’Arusha et la constitution ,(popularité : 3 %)

L’uprona, aile de la réhabilitation, soutient l’appel à la grève lancé par la société civile sur la vie chère,(popularité : 3 %)

L’UPRONA se dote de nouveaux organes ,(popularité : 3 %)

Bujumbura-Mairie : Le sénat burundais déterminé à mettre un terme aux constructions anarchiques ,(popularité : 3 %)

Le président du parti APDR destitué ,(popularité : 3 %)