Violences au Burundi : Menaces onusiennes des poursuites judiciaires internationales




Par: Désiré Nimubona , vendredi 11 avril 2014  à 09 : 23 : 09
a

Les Nations Unies, ont mis en garde les responsables burundais de prendre des mesures contre l’instrumentalisation de la jeunesse, si non, les poursuites seront lancées par la justice internationale.

« Nous insistons que si aucune mesure n’est prise et les violations graves des droits de l’homme se produisent, les responsables de la manipulation de la jeunesse affiliées à des partis politiques et qui peuvent susciter de la violence seront passibles à de poursuites internationales », a déclaré jeudi le porte-parole de Ban Ki Moon après le compte rendu de l’Ambassadeur Samantha Power qui venait de rentrer de sa tournée en Afrique.

Selon Stephane Dujarric, porte-parole du Secrétaire Général des Nations Unies Ban Ki Moon, l’histoire du Burundi, récente ou non, doit servir de leçon.

« Tenant compte de l’histoire du Burundi, nous espérons que le gouvernement du Burundi va rapidement et instantanément redresser la situation politique actuelle et bannir les restrictions des droits politiques », a déclaré Dujarric.

Entre temps, des sources du siège des Nations Unies indiquent aussi que certains diplomates, à l’instar d’Edmond Mulet, indiquent que le Conseil de Sécurité des Nations Unies est demandé de voir comment imposer des sanctions sur l’achat des armes, après qu’une lettre confidentielle dévoile que des armes auraient été distribuées aux jeunes du parti au pouvoir le Cnddfdd.

Le Cnddfdd, dans son communiqué publié hier, a dénoncé ces informations jugées « dangereuses » et fausses.

Samantha Power, Ambassadeur des Etats Unis au sein des Nations Unies qui venait de rentrer de sa tournée en Afrique et qui a aussi visité le Burundi, a aussi partagé, hier jeudi, ce qu’elle a dit, vu et entendu lors de sa visite d’une journée.

« Il y a toute une série de développements inquiétants (au Burundi, Ndrl) » a déclaré Power à New York.

« Une raison pour laquelle j’ai visité le Burundi était quelques-uns des signes alarmants que nous voyons surtout de la décision de mettre fin à la mission de l’ONU, au moment où il y a instabilité politique importante, des jugements rapides de 21 membres (- jeunes) qui sont membres de l’un des principaux partis d’opposition, les lois restrictives sur les médias et la volonté de changer la constitution », a dit Mme Power.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1633 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par   ce  vendredi 11 avril 2014   à 12 : 34 : 01

Nta mwotsi udaturutse ku muriro. CNDDFDD ihejeje gusinya urupfu rwayo. Bikaba ari vyo, CNDDFDD iratashe nta kundi. Jewe vraiment nahora ndayihengamiye ko, ariko ubu ndakuye ko amaboko. Ubutumva burazigwa, ubu harageze ko basigura. Banse gusigura kare, none trop tard. La communauté Internationale ne pardonne pas. Ils ont beau prendre des airs sérieux, bishinga kugaya abandi,bagira des nominations stupides , mais trop tard.



Par Jean-Pierre   ce  vendredi 11 avril 2014   à 14 : 13 : 30

Et voilà ! On a leur toujours dit que le Burundi n’est pas sur une autre planète, que ce qui se fait ici (les tueries) est un secret de polichinelle. N’uwabonaniye na nyina mu Kuzimu aramenyekana, dirait mon ami Tatien !

La suite ? Établir une liste des gens qui ne pourront plus voyager. Et elle est facile à confectionner. Nous connaissons le cercle des généraux extrémistes (y compris ceux qui ont assassiné Manirumva) ;
Vient ensuite les membres du Laboratoire Rementanya (tout près du bureau du boss) ;
Ensuite certains hauts cadres du parti et plusieurs gouverneurs zélés ...

Sachez que lorsque la Communauté internationale rentre dans une logique de poursuite, arrêter la machine devient pratiquement impossible.

Si j’ai un conseil à donner à la clique au pouvoir, c’est de faire gage de bonne volonté, sacrifier par exemple un des esprits tordus parmi les plus tordus. À mon avis, foutre dehors Nduwimana serait bien reçu. Cela apaiserait la tension à la veille des élections.

À bon entendeur, salut



Par Bahinyutse   ce  vendredi 11 avril 2014   à 16 : 23 : 48

Ya Mana bakinisha irabihakanye. Ku mutaga bambara insato z’ imyagazi y’ intama bakaja kuri stade gusenga mu bikorane. Mw´ ijoro naho bambara insato z’ ingwe bakaja kumen’ingo z’ impfuvyi, abapfakazi na ba ntahonikora, Imana ntiba kumwe n’ abasuma, abarementanya, abadendereza abandi, abashinyaguza, abayivanga na shetani. Nta nkeka CNDD FDD nta kibanza igifise mu Burundi, bitabaye vuba bizoteba bibe.
Nibwab’Uburundi butegerejwe kuzokwama butwarwa n’ umuhutu, hariho abahutu b´incabwenge, bicishije bugufi kandi batiny’ Imana, bashobora kutwarira abarundi bose. Gutyo Igihugu kigater’imbere.



Par Eddy   ce  samedi 12 avril 2014   à 01 : 31 : 39

Il n’ y a d’ autres remedes pour le Cnddfdd que l’ extinction sur la scene politique du Burundi car parti ne respectant pas les droits humains de ses memes citoyens, et refus de la democratie a coup d’ assassinations teleguidees !



Par   ce  samedi 12 avril 2014   à 14 : 15 : 15

Muze muhere kuri peter et ses généraux sans oublier Wagara, Gihahe, rwembe, kazungu et les 2 willy nyamitwe



Par mwenengwe07   ce  lundi 14 avril 2014   à 03 : 09 : 18

Uburimi burebure bwo mwarabumeze basha, ariko gukura amaboko mu mpuzu ngo mukore vyo ntimubazwa ! Benshi muri mwebwe mwandika mwigaramiye hanze, mugakokeza gusa nk’uko mengo muzoza kuwoota. Igihugu kiri mu minywe ya beneco : abenegihugu ntibazobemerera gusubizwa muri bwa buja (bwo ku bami, micombero, bagaza, buyoya). Hazotwenga neza uwuzotwenga munyuma = umwenegihugu !



Par Mutankabandi   ce  lundi 14 avril 2014   à 13 : 47 : 24

Umwana yankwa niwe akura !!!!!!!! Agati gateretswe n’Imana ntigahenurwa n’umuyaga !!!!!!!Umwe wese niyigarure akunde igihugu camuvyaye n’abakibamwo boooooose ntaho tuzoshirana basha !!!!!



Par reagan   ce  mardi 22 avril 2014   à 20 : 22 : 41

Ha !!!Abantu bitwa ba mobutu bagbo slobodan ben ali kadafi taylor boba bazwi n’ubutegetsi bw’i burundi ?Mbonye iherezo ryabo nunvira ikigongwe abana b abategeka igihugu cacu vraiment.Barabaza abahungu ba Wade na Kadafi ayo baboneye mw’ibuye n’icabajanyeyo...



Par ROSE HAKIZI MANA   ce  dimanche 27 avril 2014   à 16 : 23 : 20

ubu ho ntawugiharira,kuko aho aba ministre batatu bahejeje kuhakana ngo nta bigwanisho ngu bnub irabesha, ya mana bama babesha,yaberekanye,, ehe ntu nkurunziza akakaca aja kubonana n imbonerakure mu mw iherero, akongera akabonana ni ntwazangabo mu gisirikare zo muri cndd fdd, kuberiki atandukanya intwaramiheto kuki atabatumira bose,kuber iki ako kanywababo ,amaradiyo n inimenyesha makuru ntivyemeregwe,ivyo vyose birerekana ko hari ivyo banyegeza bakibagira ko igihugu ari umurima w isangi,ya mana y uburundi yama hafi izotwereka nibindi



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?



a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées





Les plus populaires
La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 5 %)

Des coups de feu melés de la confusion au Burundi ce matin,(popularité : 4 %)

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » ! ,(popularité : 3 %)

Le responsable de la police présidentielle limogé trois mois après sa nomination,(popularité : 3 %)

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais,(popularité : 3 %)

France : Quai d’Orsay sur la poursuite des violences au Burundi,(popularité : 2 %)

Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke,(popularité : 2 %)

UA : La Mauritanie accueille le 31ème sommet de l’Union Africaine,(popularité : 2 %)

Politique : La CENI autorise le vote par récépissé ,(popularité : 2 %)

Gouvernance dans la pêche, le Burundi classé 2ème en Afrique,(popularité : 2 %)