Le gouvernement qualifie de non fondé le projet de distribution d’armes




Par: Marc Niyonkuru, , vendredi 11 avril 2014  à 19 : 51 : 44
a

Trois membres du gouvernement, Pontien Gaciyubwenge, Pascal Barandagiye et Gabriel Nizigama respectivement ministre de la défense nationale et des anciens combattants, ministre de la justice et celui de la sécurité publique, ont rejeté en bloc le récent rapport des Nations Unies parlant d’une probable distribution d’armes aux jeunes du parti au pouvoir lors d’une conférence de presse de ce vendredi.

Gabriel Nizigama, le ministre de la sécurité publique a indiqué qu’ils ne s’indignent pas contre les Nations Unies mais plutôt contre ledit rapport qui fait étalage de mensonge contre le Burundi. Selon lui, ce document émane de certaines personnes qui ont d’autres motivations politiques. « Ce rapport ne vise qu’à ternir encore l’image du peuple Burundais au moment où il se trouve en reconstruction », a-t-il souligné en le qualifiant encore de dangereux pour le Burundi.

Il a regretté de constater qu’avant la publication de ce rapport le gouvernement n’a pas été consulté pour pouvoir opérer un démenti contre ses allégations. Gabriel Nizigama a souligné que les personnes qui ont donné ces informations aux Nations Unies n’avaient pas d’information fouillées et crédibles.

Le Général de Brigade Nduwumusi et le Général Major Juvénal Niyungeko connu sous le sobriquet de Kiroho sont présumés coupables de distributions de ces armes aux jeunes du parti au pouvoir. Le Général de Brigade a rejeté en bloc ces allégations contre ces chefs militaires .

Selon lui, ces chefs militaires n’ont jamais quitté leurs postes d’attache.

Le ministre de la justice de sa part a dit qu’il ne compte même pas enquêter sur ces allégations portées contre Bujumbura. Selon lui, il n’y a pas en tous cas matière à faire objet d’enquête dans ce dossier raison pour laquelle il ne prévoit mettre en place une commission comme on l’ a souvent observé ces derières années.

Les Nations Unies accusent le Burundi d’avoir probablement distribué les armes fusils de type pistolet et autres armes d’assauts aux jeunes imbonerakure pour des réglements de compte à motivations politiques. ces armes auraient été distribuées dans certaines communes des provinces de Bururi et Makamba au sud du pays.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

736 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par   ce  samedi 12 avril 2014   à 14 : 12 : 38

Mr Tibiya tu renie la distribution des armes alors que toi-même tu les a distribué à Rutegama, mbuye et giheta. Rindira gato le dossier est en cours



Par weahMzalendo   ce  samedi 12 avril 2014   à 16 : 23 : 13

Ko ari ikinyoma ntakundi leta yobivuga kuko no mu rwanda Leta ntavyo yigeze yemanga nubwo iradiyo ihakorera yegamiye ubutegetsi yakora akazi ko guhimiriza no kurarika interahamwe. Ngira na nubu abavyemera barinda kuvyemezwa n’ubutungane mpuzamakungu canke gacaca
IBurundi rero canke ahandi hose nta twaro izoja kwemenga ko iriko irakora ivyo bikorwa kuko biragayitse kandi boba bariko barisuzuguza. hanyuma kuvuga ko bidashoboka kandi ko ata n’amatohoza birasobanutse kuko inzira ni kubihamba uko biba kwose ariko inkoho izorasa umunsi umwe hanyuma uwuyifise abazwe uwayimuhaye kuko bari kubutegetsi ubu ntibazohaguma. Presida yavuze ko atovyubahuka ariko nta muntu numwe atazi ko abo baja ku maradiyo ubu bazi neza ivyo Imbonerakure zikora kuko abandi babikoze nka MSD canke FNL barara babacakiye kandi bagahanwa cane ubu ho vyatandukiye Uprona ariko abandi ngo ni kugatwe kabo da si kuri imbonerakure canke CNDD-F !!
Ivyarivyo vyose abarundi barazi uwo batinya uwariwe uhereye Bugendana bafatanywe itonga za Gihanga canke Cibitoke.
Ikindi cunvikana ko bisoboka ni uko iyo leta irangwa no kuzingamika demokarasi hamwe no kwigungana urubuga rwa politique ibi navyo mukubikora ni ngombwa baronke inzego zikwiye zo kuvyubahiriza haba kunyenyagura imigambwe, gushiraho iyo mirwi y’iterabwoba hamwe no gushiraho amategeko akandamiza intwaro ya demokarasi. Hanyuma kandi turabona ko mu matora ataco uyo mugambwe wokwerekana wamariye abarundi atari ico wabamajije. Ubutungane nti bukora kubikorwa vy’iterabwoba bijanye na leta hayuma mbere amakungu akaba ariyo ubu asigaye avuga kuko mu gihugu atawukura ururimi mu kanwa mbere n’uwuvuze umenga avugira mu muyaga nkayo mashirahamwe atarondera ivyicaro vya politique. Vyerekana ko ata mategeko ahari mugihe bavuga indimi nyinshi ku kintu kimwe n’ayandi mabi menshi



Par ROSE HAKIZI MANA   ce  samedi 12 avril 2014   à 16 : 37 : 53

mwaramutse, nagira ngire ico mvuga kuriyo raport ya nations units, mbega aho bavuga ngo mukuyisokorora ntibabanje kubabaza mbega iyo bababnza kubabaza twari kubimenya erega onu yari kuba ibashigikiye muvyo bariko barakora bibi , erega onu n ijisho rya makungu mu burundi ,s urwego rwa leta y uburundi .nico gituma batarinda kubibacishako , ku vyerekeye abo ba general babiri bavugwa ko batanze ibigwanisho mu mbonerakure ni batabwe mu mvoto nkuko bama babigirira abandi ubutungane bukore ni icaha kitabagira batahe, abarundi ni bafatwe kumwe bose



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?



a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées





Les plus populaires
La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 10 %)

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais,(popularité : 5 %)

UA appelle les burundais au dialogue d’Arusha fixé du 18 au 24 octobre,(popularité : 3 %)

Pas de négociation en Suisse mais un atelier,(popularité : 3 %)

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !,(popularité : 3 %)

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » ! ,(popularité : 3 %)

Les restes de Gahutu, et Misigaro pourront être rapatriées après des années,(popularité : 3 %)

Fondation Intahe : "Arusha n’a été que partage de postes’’,(popularité : 2 %)

L’opposition rejoint le train en marche,(popularité : 2 %)

Dix-huit ans après : Qu’en est-il du procès Ndadaye ?,(popularité : 2 %)