UB et ENS : 3ème prolongation de la réinscription




Par: Aubin Niyonkuru , dimanche 13 avril 2014  à 11 : 09 : 37
a

Le Ministère de l’enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique a accordé un autre délai de réinscription pour ces étudiants en grève depuis plus d’un mois, délais qui expire cette fois ci le 25 Avril 2014.

Depuis qu’ils ont été renvoyés chez eux, il s’agit d’une troisième prolongation. La première allait du 14 au 24 mars, la seconde du 25 mars au 11 avril et la troisième du 11 au 25 avril.

Cette troisième prolongation est dictée par les même motifs que la précédente selon le communiqué du Ministère de tutelle de ce vendredi.

« En dépit des délais de prolongation accordés aux étudiants de l’Université du Burundi et de l’Ecole Normale Supérieure, il s’observe des réticences dues à des intimidations et aux manipulations diverses », peut-on lire dans ce communique qui indique que les portes du dialogue sont ouvertes une fois que les étudiants auront regagné leurs établissements universitaires.

Dans la conférence de presse animée le 28 mars dernier, après l’expiration de la première période de réinscription, le ministre Joseph Butore avait annoncé un effectif de 647 étudiants qui s’étaient déjà faits inscrire. Coté étudiants ; ils ont affirmé que la majorité de ces étudiants réinscrits sont ceux qui ne sont pas concernés par le nouveau système d’octroi de la bourse dont les mémorands et les militaires.

Pendant la deuxième période de réinscription (du 25 mars au 11 avril), les autorités rectorales se sont réservées à livrer les chiffres des étudiants qui se faisaient inscrire, mais au campus Rohero ou était centralisé le service d’enregistrement des étudiants, il était remarquable que les étudiants n’ont pas répondu a l’appel de leurs autorités.

Ce vendredi le Recteur de l’UB et la Directrice générale de l’ENS nous ont dit que seul le Ministère de l’enseignement supérieur peut s’exprimer sur toutes les questions y relatives. A ce propos certains représentants des étudiants nous ont confiés qu’ils ne comptent pas changer de position.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

499 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par mudaragi tharcisse   ce  dimanche 13 avril 2014   à 17 : 21 : 00

Uwo mutegetsi atwara kaminuza,vyamunaniye ku redressa la situation,kandi amatwi adusumira bikabandanya uko UNESCO ngwirakuramwo akarenge,bice biba le pire.Ganire Mushinganta,inama isumba ingimba



Par KADUGA   ce  lundi 14 avril 2014   à 12 : 54 : 28

Mutoteshe bibondo. Muri intore mu ntozo



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article


Dans la même rubrique
a

Burundi : Elections 2020, la contribution qui fait couler beaucoup d’encre et de salive



a

Rumonge :Le législatif « contredit » ou « corrige » l’exécutif



a

"Le retrait du Burundi de la CPI n’est pas synonyme de l’impunité", dit la Ministre de la Justice



a

Des engins de pêche prohibée saisis à Rumonge



a

Conflit de représentation au sein de la coalition COPA : MUTABAZI dans les collimateurs



a

Une forte présence des militaires et policiers à Ngagara



a

BURINGA –Des personnes en provenance d’un enterrement attaquées



a

Burundi : Trente civils tués en 2 semaines, la Ligue Iteka s’inquiète



a

Les négociations de Bujumbura suspendues ce samedi



a

Deux civils tués et un policier grièvement blessé au centre-ville Bujumbura.





Les plus populaires
Les confessions religieuses ou obstacle au planning familial ,(popularité : 2 %)

Simples faussaires ou administration parallèle ? ,(popularité : 1 %)

Un nourrisson éloigné de sa maman à base de conflits,(popularité : 1 %)

Cibitoke : Des écoles détruites par les pluies torrentielles,(popularité : 1 %)

Les prix des denrées alimentaires triplent : l’OBR et la Regideso pointés du doigt ,(popularité : 1 %)

A qui profite la limitation des libertés publiques ?,(popularité : 1 %)

Vente par voie parée : La Cour Constitutionnelle se déclare incompétente,(popularité : 1 %)

La police interdit l’exportation des mandarines.,(popularité : 1 %)

Kinama , un marché qui pue,(popularité : 1 %)

IPR : Pourquoi le traitement inéquitable des fonctionnaires ?,(popularité : 1 %)