12 étudiants burundais risquent d’être chassés par l’Université Cheick Anta Diop de Dakar




Par: Marc Niyonkuru, , lundi 14 avril 2014  à 12 : 16 : 29
a

Si le gouvernement du Burundi n’honore pas ses engagements en s’acquittant des compléments de frais de bourse d’étude, 12 étudiants Burundais qui suivent leur formation doctorale risquent de renter au Burundi sans pour autant avoir achevé leurs études.

Selon un document qui a été envoyé au ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique avec pour copie d’information au deuxième vice président du Burundi en date du 20 décembre 2014,ces étudiants devraient avoir payé leurs frais de complément de bourse d’étude au plus tard le 31 janvier 2014. Ils avaient alors interpellé le ministre de tutelle Joseph Butore pour pouvoir plaider en leur faveur auprès du gouvernement pour pouvoir s’acquitter de ces frais.

Trois après vont bientôt s’écouler, ils regrettent de constater que leur préoccupation est toujours sans issue. « Nous risquons de rentrer au Burundi sans avoir terminé notre formation doctorale si rien n’est fait dans les meilleurs délais », sous a signalé l’un de ces étudiants qui a jugé bon de garder l’anonymat.

Près d’une centaine d’étudiants se trouvent à l’Université Cheick Anta Diop de Dakar grâce à l’accord de coopération entre le Burundi et le Sénégal. 12 d’entre eux sont aujourd’hui à cette mesure selon ces étudiants.

Nous avons cherché le ministre de tutelle hélas sans succès. Le problème pour certains des étudiants burundais au Sénégal au moment où même à l’Université du Burundi et dans le projet Chaire Unesco les activités académiques sont paralysées depuis plus d’un mois. Les étudiants ont conditionné la reprise des activités à l’Université du Burundi avec la suppression de la nouvelle loi régissant l’accès à la bourse d’étude à l’enseignement supérieur au Burundi.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1267 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par ntakarusho   ce  lundi 14 avril 2014   à 14 : 23 : 17

Mbega harageze ko uburundi buzotwagwa nabatagira LICENCE kandi arivyo bigezweho hose, none urwo rwaruka rwibereye i muhira, bazosanzwa Licence kugatumba atayo baciye



Par ROSE HAKIZI MANA   ce  lundi 14 avril 2014   à 15 : 22 : 00

mbega mwagira bigende gute abo bagabo siyo ngarane yabo ikibababaje s ugukiza abarundi, bo baje kwica kwiba nugutungisha ingo zabo gusa, muribuka ama sloga bakoresha,,ngo zirye zose ni ziri mu magi,canke ngo shirira, none abo bokora igikiza igihugu,

kandi nibaza ko benshi muribo ivya ma doctorant atavyo bazi, ndetse ivya mashure n ubuntu ntabwo bafise ,nico gituma mwokwigumya kuko ibintu bizoteba bihinduke



Par K.I.M.   ce  lundi 14 avril 2014   à 20 : 15 : 34

Mbega mwotubwira neza igituma 12 muri 100 aribo bafise ingorane ? Ubwo si bamwe bahendwa ngo nibashikayo Leta izobafasha bashitse bagasanga sivyo ? Iyi nkuru irabuze itohoza rikwiye. Abo nabo bativuga amazina ni uko ata ngorane zikomeye baba bafise !



Par A-Mn   ce  lundi 14 avril 2014   à 23 : 39 : 51

heheheheeeeeee abadd birabataye kuwamazi ndakeseri



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Musigati, les adeptes d’Eusébie boudent le vaccin contre la méningite



a

Santé : Plus d’une semaine de vaccination contre la Méningite



a

Buyenzi : Les filles et femmes face à l’éducation conjugale !



a

Le plan innovant de la ville de Bujumbura 2020-2045 : Les habitants de Gihanga s’inquiètent



a

Bubanza : La population est appelée à répondre à la semaine santé mère-enfant



a

Burundi-Education : Un nouveau campus de l’ENS s’ouvre à Mugara



a

Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents pédagogiques



a

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative



a

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo



a

Bubanza : plus de 500 enseignants inscrits de force dans des syndicats





Les plus populaires
Buyenzi : Les filles et femmes face à l’éducation conjugale ! ,(popularité : 4 %)

Malversations à la RTNB, le Syndicat SYRT dénonce un détournement d’1.5 milliards chaque année,(popularité : 3 %)

Musigati, les adeptes d’Eusébie boudent le vaccin contre la méningite,(popularité : 2 %)

Floresta - Burundi : Une ONG pour mieux éduquer la population à lutter contre la faim ,(popularité : 2 %)

L’Union Européenne déçue par la nouvelle loi sur la presse ,(popularité : 2 %)

Université du Burundi : La commémoration des massacres reportée à la dernière minute ,(popularité : 2 %)

La loi vient envenimer davantage la pauvreté des Burundais ,(popularité : 2 %)

Nyanza lac : Des escrocs se font agents de la CNTB ,(popularité : 2 %)

Loi sur la presse : La Belgique inquiète, mais pas découragée ,(popularité : 2 %)

Education : Les parents appellent les deux parties à s’entendre ,(popularité : 2 %)