La sécurité du journaliste Alexis Nibasumba en danger




Par: Marc Niyonkuru, , mercredi 16 avril 2014  à 18 : 21 : 24
a

Le journaliste correspondant de la Radio Bonesha en province de Bururi Alexis Nibasumba est menacé d’arrestation depuis ce mardi pour avoir fait un reportage radio à propos d’une probable distribution d’armes en commune de Rumonge au sud du pays.

Mercredi vers 20 heures, certains des policiers et militaires cherchaient sans relâche ce journaliste correspondant de la Radio Bonesha dans la plupart des cabarets au chef lieu de la province espérant qu’il était là selon certains habitants de Bururi.

La police aurait eu des informations selon lesquelles le journalistes s’était rendu à Bururi. Une source digne de foi nous a indiqué qu’un mandat d’arrêt avait été livré contre ce journaliste originaire de Bururi, et lui-même l’affirme.

Alexis Nibasumba a confirmé très le matin de ce jeudi la véracité de cette infirmation qui faisait le tour du centre de la province de Bururi où les éléments en charge de la sécurité le cherchaient effectivement.

Alexis Nibasumba a indiqué qu’il s’est gardé de participer dans une réunion où un mandat d’arrêt l’attendait.

Le gouverneur de la province de Bururi et le commissaire de la police lui avaient invité à participer dans cette réunion alors que d’habitude ils ne le font pas.

Alexis Nibasumba allait être arrêté selon ses sources lorsqu’il se présenterait dans cette réunion que le ministre Edouard Nduwimana avait prévue au centre de la commune de Rumonge au début de cette semaine.

Le directeur de la Radio Bonesha Patrick Nduwimana de sa part n’y va pas par quatre chemins : "les autorités de la province de Bururi n’ont qu’à porter plainte en justice s’ils estiment qu’Alexis Nibasumba a traité une infirmation qui ne valait pas la peine ou commis des erreurs lors de l’exercice de son métier".

Cependant, a encore souligné le directeur de la Radio Bonesha Fm, ce n’est pas pour la première fois que ce journaliste soit maltraité par les autorités provinciales de Bururi.

Il a mis en garde ces autorités en disant qu’ils seront comptables si un quelconque arrive contre cette personne.

Le journaliste Alexis Nibasumba se trouve en cavale depuis mardi matin, les organisations de défense des droits humains indiquent que ce n’est pas pour la première fois qu’il fait objet de séquestration suite à son métier.

Le directeur de la Radio Bonesha Fm Patrick Nduwimana s’étonne de voir que seul Alexis Nibasumba fait objet de poursuite judiciaire au moment ce dossier à propos d’une probable distribution d’armes aux jeunes du parti au pouvoir se trouve à la une sur les médias et que les hautes autorités de ce pays ne cessent d’en démentir le contenu.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

908 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par ROSE HAKIZI MANA   ce  vendredi 18 avril 2014   à 12 : 04 : 17

reka,turabe iyo bata umutwe ko mbona bariko barondera inzira mbi gusa, none bazohereza he, jewe nagira bari guca bafatira kuriyo rapport, bakakwira amakomine kugira barabe ko ivyo bigwanisho bobikura mu banyagihugu ni vyaba biriyo. vyari vyoroshe ko basaba comission ya onu ikabafasha ,nabo ba general babitanze bagafatwa, none jewe ndatangaye. umuti batoye nuwo kupfunga no kwirukana ababaciriye agace ko gukiza igihugu kitaragwa mu kaga, ubu relo nta bindi vyemezo bikenewe ,kuko bariyerekanye ko leta y uburundi yagize uwo mugambi mubi wo gutanga ibigwnisho vyo guhonya abarundi



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Bubanza : un détenu tabassé par un OPJ à Musigati



a

Mwaro : Deux personnes blessées dans une embuscade



a

Makamba : le gouverneur de province présente au public un « prédicateur » arrêté à Nyanza-lac



a

Rumonge : vol des moteurs et autre matériel de pêche



a

Bujumbura : Deux caniveaux d’évacuation d’eau deviennent les cachettes des bandits



a

Mwaro : Nyabihanga abrite une réunion de sécurité après l’assassinat de son responsable policier



a

Le Burundi annonce le refoulement des étrangers irréguliers



a

Burundi /Amisom : Des routes dans Hirshabelle



a

Mwaro : un commissaire de la police tué



a

Bubanza : Gihanga soumise à un couvre-feu





Les plus populaires
Bubanza : un détenu tabassé par un OPJ à Musigati,(popularité : 34 %)

Karusi : Un pasteur rwandais arrêté par les services secrets,(popularité : 17 %)

Mwaro : Nyabihanga abrite une réunion de sécurité après l’assassinat de son responsable policier,(popularité : 15 %)

Un haut gradé de l’armée tué et un officier de police blessé dans des attaques à Bujumbura ,(popularité : 14 %)

Du matériel militaire volé par des inconnus au camp militaire de Nyanza- Lac ,(popularité : 14 %)

Troisième agression d’un journaliste à moins de deux semaines,(popularité : 14 %)

Muhuta : Encore des crépitements d’armes,(popularité : 14 %)

Burundi : Trois personnes tuées dans différents coins la nuit du mardi à mercredi,(popularité : 13 %)

Cibitoke : Accident mortel à Nyamitanga ,(popularité : 13 %)

Le désarmement forcé se poursuit dans différents quartiers de la capitale Bujumbura,(popularité : 13 %)