Mkapa pour une paix et une stabilité collectives de la CAE




Par: Isanganiro , jeudi 17 avril 2014  à 12 : 09 : 18
a

Article produit par Mtua Salira/Agence est-africaine de Presse

L’ancien Président tanzanien Benjamin Mkapa a souligné la nécessité d’une paix et une stabilité régionales collectives, expliquant qu’aucun pays membre de la Communauté de l’Afrique de l’Est(CAE) n’est à l’abri des conflits tribaux ou des catastrophes.

Il a dit que la CAE doit travailler conjointement pour une prospérité, paix, stabilité et sécurité communes.

« La Tanzanie a plus de 120 tribus et s’elle succombe sous des conflits intra-tribales personne ne sera en sécurité comme nation » a-t-il dit aux journalistes après avoir présidé à la cérémonie de commémoration du 20ème anniversaire du génocide rwandais au siège de la CAE à Arusha le week-end dernier.

« Le drame qu’a connu le Rwanda est une profonde désolation et nous ne devrions pas permettre que cela arrive quelque part ailleurs dans notre région » a dit avec insistance l’ancien chef d’État tanzanien.

Il a appelé les dirigeants de la CAE à travailler en bonne entente pour la tranquillité et le développement de la région.

M. Mkapa a rappelé comment il avait été embarrassé par un journaliste qui lui demandait pourquoi l’Afrique de l’Est n’était pas intervenu pour arrêter les violences postélectorales au Kenya en 2007. « C’était vraiment embarrassant de répondre à cette question » a-t-il dit.

Le traité établissant la Communauté ne mandate pas les pays membres à intervenir ou à jouer un rôle de médiateur dans de telles situations.

Toutefois, la CAE est en train de travailler sur la composition d’une équipe des Hautes Personnalités de l’Afrique de l’Est qui pourraient être déployées en cas de conflit potentiel dans la région.

Le Président en exercice du Sommet des Chefs d’État, le kényan Uhuru Kenyatta a déjà exprimé le besoin de revoir le traité pour le conformer aux réalités régionales. Le traité de relance de la CAE a été signé en 1999.

L’ancienne CAE s’est écroulée en 1977 suite principalement aux différences idéologiques et politiques entre les trois pays membres d’alors- le Kenya, l’Uganda et la Tanzanie. Le bloc a par la suite agréé l’adhésion du Rwanda et du Burundi.

Actuellement, le Soudan du Sud et la Somalie ont postulé pour adhérer au bloc économique, qui a pour objectif ultime de devenir une fédération politique.

Le Secrétaire général de la CAE, Dr Richard Sezibera a également pris part à l’anniversaire de génocide et a mis l’accent sur le fait qu’aucun pays ne devrait souffrir les massacres ethniques de 1994.

Un million de personnes environ, en majorité de l’ethnie tutsi ont été massacrées dans un carnage qui a duré cent jours, l’un des plus horribles crimes qu’a connus l’humanité au 21ème siècle.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

666 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par mwenegihugu   ce  jeudi 17 avril 2014   à 15 : 06 : 13

Kagame na Kaguta babangamiye ubuzima bw’abanye-East Africa kurusha ibindi vyago vyose (uruzuba, uruvura, inzige, inzara...)



Par   ce  vendredi 18 avril 2014   à 20 : 16 : 46

Kagame-Kaguta-kambarage-Kabila-Kankurunziza...ubu ho ninde azotwara ?



Par Rose Hakizimana   ce  mercredi 25 juin 2014   à 20 : 36 : 33

UYO YAHORA ATWARA TANZANIYA YAVUZE NEZA IBI BIHUGU VYARI BIKWIYE KUJA HAMWE BIKABA AMA FEDERATION NIHO INGORANE ZOGABANUKA NI TUNGA RIKIYONGERA



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Lancement officiel de la conception du passeport de la Communauté Est-Africaine au Burundi



a

Une délégation de l’EALA en visite au Burundi



a

EAC : les parlementaires burundais dénoncent la violation de la loi par l’EALA



a

EAC : ancien Procureur général du Rwanda, Martin Ngoga élu Président de l’EALA



a

EAC : Des cyclistes au service de l’unité et de la paix



a

Burundi /EAC : 6eme conférence sur la recherche scientifique en santé dans l’EAC



a

’’Le rapport de Benomar n’engage pas l’EAC", dit Libérât Mpfumukeko



a

Intégration au sein de l’EAC moins palpable pour les Burundais



a

L’EALA refuse la requête du parlement burundais



a

Les rwandais empêchés de traverser kanyaru haut





Les plus populaires
BARRIÈRES NON-TARIFAIRES, GOULET D’ÉTRANGLEMENT EN AFRIQUE DE L’EST-KIGUTA,(popularité : 3 %)

Lancement officiel de la conception du passeport de la Communauté Est-Africaine au Burundi,(popularité : 3 %)

CAE-Bilan 2012 : Première dame Présidente de l’Assemblée législative et Nouveau siège,(popularité : 3 %)

Kigali abrite bientôt la Conférence de l’Afrique de l’Est sur la santé et la recherche scientifique,(popularité : 3 %)

Plus de 1000 hautes sociétés d’énergie et de personnalités attendues à la Conférence est-africaine sur le Pétrole à Arusha le mois prochain.,(popularité : 3 %)

Margaret Zziwa destitué pour faute, abus de pouvoir,(popularité : 3 %)

EAC : POUR UN CENTRE MÉDICO-LÉGAL RÉGIONAL EN UGANDA,(popularité : 3 %)

L’adhésion du Sud Soudan et de la Somalie à la Communauté de l’Afrique de l’Est nécessite plus de consultations,(popularité : 3 %)

BURUNDI/EAC : Climat malsain entre le Burundi et le secrétariat général,(popularité : 3 %)

EAC : ancien Procureur général du Rwanda, Martin Ngoga élu Président de l’EALA,(popularité : 2 %)