La division serait une des pistes de solution à la crise de l’UB et de l’ENS




Par: Marc Niyonkuru, , mardi 22 avril 2014  à 07 : 14 : 41
a

L’appel lancé par deux des représentants des étudiants de l’Université du Burundi et de l’ENS à la reprise des cours n’a pas été suivi par les étudiants ce lundi. Les délégués indiquent que l’appel lancé par les deux représentants n’a pas fait objet de consensus.

En faisant le tour des campus ce lundi, nous avons constaté que l’appel à la reprise des cours a été boycotté. A l’Ecole Normale Supérieure, les professeurs titulaires des cours étaient en train de se parler vers 10 heures juste pour tuer le temps. Cette scène était la même au campus Mutanga et à l’Institut Pédagogique Appliqué où à l’instar de l’ENS les horaires des cours avaient été affichés comme attendus.

Comme le disent certains des délégués, la division serait devenue une des pistes pour contraire les étudiants à reprendre les cours. Ce lundi, certains des délégués ont dit que l’un d’entre eux, qui a d’ailleurs appelé les étudiants à reprendre les cours, aurait été intimidé ou corrompu pour les appeler à reprendre les cours.

Pour le moment certains de ces délégués interpellent les autorités de l’enseignement supérieur à engager des négociations avec les étudiants avant le début des cours dans les universités.

Selon eux, leurs revendications restent d’actualité puisque plus de 12 milles risquent de perdre certains des avantages de ceux qui font l’enseignement supérieur à cause des mesures contenues dans cette nouvelle loi régissant l’enseignement supérieur.

Rebondissement. Dans une conférence de presse que ces deux jeunes étudiants ont animée ce lundi dans l’après midi, ils indiquent qu’ils ont choisi de faire des négociations en attendant que les questions trouvent une issue.

Pour le moment plus de 40 jours vont bientôt s’ écouler sans que les étudiants suivent les cours. Même l’appel du président de la république qui les invitait à reprendre les cours sans tarder aura été sans effets.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

346 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par Thoto   ce  mardi 22 avril 2014   à 11 : 17 : 00

Aho basha ni mufatane munda nka babanyeshure bibuta kanatsinda ishure ntirigira ubwoko kandi hakora munda.Ntibibagire ko naho hoba harimwo imbonera kure muri mwebwe , ari imbonera kure zizi ico zirondera zimcabwenge. Komerera



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : le ministère de l’Intérieur menace de retirer l’agrément de certaines églises



a

Burundi - ONGs : le ministère de la Solidarité invite les ONG partenaires d’allers sur terrain



a

Muyinga : des familles inquiètes suite à un verdict de la CNTB



a

Bubanza:15 élèves définitivement renvoyés de l’école



a

Journée internationale des réfugiés : Plus de 70 milles réfugiés burundais sont déjà rentrés



a

Rumonge : À quand les factures de l’électricité ?



a

Bubanza : pandémie du paludisme



a

Muyinga : halte à la démographie galopante



a

Chômage : des députés souhaitent des conventions d’embauche à l’étranger



a

Urbanisme : OBUHA, au service des villes burundaises





Les plus populaires
Burundi-Education : Un nouveau campus de l’ENS s’ouvre à Mugara,(popularité : 12 %)

L’ONU regrette la promulgation d’une loi aux effets « négatifs » sur la liberté de la presse,(popularité : 10 %)

Désiré Niyondiko n’est plus, son épouse et son guide spirituel témoignent ,(popularité : 10 %)

Education : les universités privées n’ont qu’un taux de réussite de 21 % ,(popularité : 10 %)

Infirmiers sans Frontières va bientôt traire le soja,(popularité : 10 %)

Inhumation ce jeudi de la mère de l’héros de la démocratie,(popularité : 10 %)

Une bactérie cultivée au Burundi pour jouer le rôle de complément nutritif et réguler les maladies chroniques,(popularité : 10 %)

Muyinga : Les chrétiens doivent s’engager dans la politique,(popularité : 9 %)

Ex-Etat : pas de défis majeurs sauf quelques absences et retards ,(popularité : 9 %)

Bujumbura : Chasse aux Prostituées,(popularité : 9 %)