Sport collectif interdit à Muyinga




Par: Dieudonné Nzeyimana , mardi 22 avril 2014  à 12 : 31 : 35
a

Le sport collectif dit IKARASHISHI (gymnastique), encadré politiquement par des groupes organisés comme les Imbonerakure du CNDD-FDD, a été suspendu par le Gouverneur de la Province Muyinga, après que des déplacés dans trois communes aient exprimé leur indignation d’être attaqués par quelques jeunes affiliés au parti présidentiel.

Ildefonse Ntawunkunda, Gouverneur de la province Muyinga, signale que c’est pour éviter tout acte de nature à faire peur en cette année pré-électorale.

Le responsable adjoint des Imbonerakure de la commune Buhinyuza demande une dispense. Les jeunes Imbonerakure de toutes les collines de cette commune se rencontrent le samedi en sport collectif, moyen de rassemblement vers les travaux communautaires, précise ce chef des Imbonerakure.

Le Gouverneur ne lâche pas, et de préciser que cette suspension ne concerne seulement pas les Imbonerakure, mais plutôt tous les groupes organisant le sport collectif. Il est prêt à donner une telle autorisation si des jeunes de différentes formations politiques organisent ce sport ensemble.

Rumeurs et peur dans les sites des déplacés

Dans le site des déplacés de Nyarunazi en commune Buhinyuza, une centaine de jeunes ont organisé le sport collectif, une façon de démontrer leur capacité à résister à une éventuelle attaque des jeunes Imbonerakure. Ces derniers font aussi ce genre de sport non loin du site.

La tension est montée entre les deux groupes, le gouverneur a dû mener une descente sur terrain pour calmer les esprits.

A Gasorwe, les déplacés passaient la nuit blanche à cause de la rumeur sur des armes distribuées aux Imbonerakure, 3 fusils par colline.

Là aussi le Gouverneur a animé une réunion pour rassurer ces déplacés locataires du camp installé au chef-lieu de la commune de Gasorwe depuis le déclanchement de la guerre civile de 1993.

Le Gouverneur de la province Muyinga invite les représentants des partis politiques à bien encadrer leurs militants en vue d’une bonne préparation des échéances électorales prochaines. Et pour certains leaders des partis d’opposition, la peur est sciemment entretenue par le parti au pouvoir, le CNDD-FDD, pour que la population n’ose pas dénoncer les fautes de certains administratifs.

Ironie du sort, cette peur a également gagné les militants du parti présidentiel, raison d’être des rondes nocturnes organisées par les Imbonerakure, selon un militant du parti FRODEBU à Muyinga. Par ailleurs, ces rondes nocturnes viennent d’être aussi suspendues par le Gouverneur de Muyinga.

Désormais la sécurité est l’affaire des comités mixtes de sécurité comprenant les agents d’ordre, les administratifs, les représentants des partis politiques, les confessions religieuses et la société civile.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

861 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par mwenegihugu   ce  mardi 22 avril 2014   à 21 : 08 : 35

Uyu mu Gouverneur yagize vyiiza, mbere jeho nipfuje kera ko bimera nk’uku mu gihugu cose. Sinaanka abagira sport, canke urwaruka rufise imigambwe rwiyumvamwo. Ubutagondwa n’imishamirano vyoova muri ayo makoraniro ni vyo bibi. Nizere ko abategetsi bo ku nzego zoose z’Uburundi baazi ko KAGAME na MUSEVENI bashaaka ku orchestrer, monter des tueries (sutout sur Les deplaces) et accuser le Burundi de commettre un "genocide...) afin que les 2 agresseurs envahissent et annexent notre terre sur leur "empire imaginaire." KWIKINGIRA BIRUTA KWIVUUZA... Uwuri n’amatwi ni yuumve.



Par A Nam   ce  mercredi 23 avril 2014   à 22 : 45 : 07

@Mwenegihugu : ivyo wama wandika ama "aa ee ii ..." ni ikirundi ca hehe ? tubwire nimba cnddfdd yatuzaniye indimburo nsha y’ikirundi. Pls nureke kudusungarako



Par mwenegihugu   ce  jeudi 24 avril 2014   à 18 : 19 : 30

@ A Nam : Ndashiimwe kubona utanegura ivyo nashikirije.
1- Jewe si ndi umu CNDD-FDD canke umunywanyi w’umugambwe n’umwe. Ndi umwenegihugu w’umurundi gusa. Ivyo ni ukuri !
2- Indiimbuuro nayo uvuga, nawe ndabona ko utayandika uko wayigishijwe... Kubishiramwo imigambwe vyereka intabwe mugezeko mugusinzikara mu mitwe : biteye ikigonwe !
3- Uti "tubwire..." Mbega muri bande ? Wewe wanditse userukira (watumwe na) nde ?
4- Igihambaye ni uko ivyo nandika vyoja bituma Abarundi (na wewe nyene urimwo) kwiyumviira kuko ico ni kimwe mubukene bukabije bwuugarije igihugu.



Par A Nam   ce  vendredi 25 avril 2014   à 09 : 41 : 02

@mwenegihugu : twama dusoma ivyo ushikiriza, igihe cose hagize uwunegura ubutegetsi ww uca umurwanya... Niwiyite mudd woye kwiyita mwenegihugu. Hanyuma kuba udatahura igituma nkoresha "twebwe" ubiterwa n’ubumenyi buke(hari n’aho woba wigiye muri Kongo canke i Buha, ni ngombwa ikirundi kikugore) : naho noba ndi umwe, nshobora kuyikoresha mu "kwiyubaha" nk’uko nokoresha "mwebwe" ku muntu umwe mu "kumwereka ko ndamwubaha"... Vyongeye birashika ko dusoma turi en groupe(famille, abagenzi,...), hanyuma tugaheza tugashikiririza iciyumviro hamwe,... Wewe gusa reka kwigira cnddfdd defender, kuki unegura comments zabandi ? Komanta kuri titre, ureke ivyiyumviro vy’abandi mu kubita ibijuju kenshi... ... Kakuyongereyemwo mr aa ii oo... ...



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article


Dans la même rubrique
a

Bujumbura : Un « maître » de circoncision arrêté à Kamenge



a

Gihanga : Une attaque armée coûte la vie d’une personne



a

Mutimbuzi : Deux policiers tués par un inconnu ce mardi



a

Burundi : Un conducteur de vélo abattu par balle aux yeux des passants



a

Cibitoke : Une attaque à la grenade occasionne un bilan lourd



a

Burundi : Le gouverneur de Rumonge suspend les voyages des burundais vers la RDC



a

Le HCR s’en lave les mains !



a

Gihanga : 12 vaches frisonnes du PNSADRIM mortes trois semaines après distribution



a

Burundi : Des accidents de roulage s’amplifient



a

Burundi : Condamnation à perpétuité contre un officier de police qui a tué sa femme





Les plus populaires
Bujumbura : Un « maître » de circoncision arrêté à Kamenge ,(popularité : 60 %)

Gihanga : Une attaque armée coûte la vie d’une personne ,(popularité : 19 %)

Bururi : Commémoration de vingt ans après les massacres des 40 séminaristes de Buta ,(popularité : 11 %)

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa,(popularité : 11 %)

Pas de militaires qui désertent, dit la FDN,(popularité : 11 %)

Cibitoke : Accident mortel à Nyamitanga ,(popularité : 10 %)

Muhuta : Encore des crépitements d’armes,(popularité : 10 %)

Burundi : Condamnation à perpétuité contre un officier de police qui a tué sa femme,(popularité : 10 %)

Un incendie détruit deux kiosques au marché de Ngozi,(popularité : 10 %)

Cibitoke : Les points d’entrées au Congo sur la Rusizi fermés,(popularité : 10 %)