Les étudiants de l’UB et de l’ENS engagés contre le retour dans les auditoires




Par: Marc Niyonkuru, , jeudi 24 avril 2014  à 21 : 22 : 01
a

En moins de trois jours après avoir lancé un appel aux étudiants à ne pas reprendre les cours, l’un des représentants des étudiants vient de changer d’avis. Epitace Ndayambaje rejoint les autres représentants des étudiants qui interpellent leurs collègues à rester chez eux aussi longtemps que le président de la république n’aura pas revu le décret loi portant réorganisation de l’octroie de la bourse d’étude au Burundi.

Dans une interview qu’il a accordée à la presse ce jeudi, Epitace Ndayambaje et William Hategekimana trouvent impossible que les étudiants regagnent les campus pour étudier. En cause, ils estiment leurs revendications restent d’actualité et n’entendent pas en particulier que l’article 24 du décret présidentiel portant réorganisation de l’octroie de la bourse dans l’enseignement supérieur au Burundi reste en vigueur.

Les intimidations contre certains des représentants sont aussi devenues une manière malicieuse pour contraindre les étudiants au retour dans les auditoires selon William Hategekimana. Il a indiqué que depuis ce dimanche, il ne passe pas la nuit chez lui comme d’habitude puisque qu’il a eu écho que certains des responsables de sécurité auraient reçu une mission de l’arrêter pour le faire du mal.

« L’élimination physique de ma personne n’est pas en tous cas une solution pour venir à bout des revendications qui ont poussées les étudiants à rentrer chez eux. Même après ma mort, leurs revendications resteront d’actualité » a-t-il souligné.

Inconstance, opportunisme, difficile de trouver le mot convenable au comportement d’Epitace Ndayambaje par rapport au déroulement de la grève qui fait parler d’elle depuis plus d’un mois à l’Ecole Normale Supérieure et à l’Université du Burundi.

Dans une conférence de presse au début de la semaine, il avait appelé ses collègues à venir étudier en attendant le début des négociations autour des revendications qui restent posées. Dans tous les cas son comportement nous rappelle la chanson de Jacques Dutronc l’opportuniste. Il reste seulement à vérifier s’il retourne sa veste du bon côté




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

722 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par xxxxxxxxxxxx   ce  vendredi 25 avril 2014   à 16 : 47 : 45

Barize baraheza secondaire, bashika muri unuversity. Bravo ! Ariko benshi muri bo ntibashoboye kwiyumvira kugiti cabo. Ni gute akarwi gato kobohera amaboko ya benshi i mugongo ? Guharanira kugira ubumenyi bisa n’uko amagara y’abantu aba yaterewe hejuru : umwe-umwe wese aca agerageza gusama rwiwe. Banyeshule ve ibuzimu muje i buntu. Gutekaza umwanya = gutakaza ubumenyi = gutakaza akazi/imishahara yo muri kazoza. Muzokwikangura mugiye guheza amashule mwashaje, ataco mucimarira kinini. Ndabasavye kwiyumvira. Ikindi na co ni uko ukwo kudahana imbwa biramura imisega...



Par ntaco   ce  samedi 26 avril 2014   à 10 : 36 : 47

Birababaj kwumva hari abantu baciyumvira nkuyu muntu ahejej kwandika ariko nibaza ko ari amasshule menshi afise mbega nibaja kwiga badafise bourse niho bazoba baronse ubumenyi . Mbe abo prof basaba ko basubirayo sibo batuma hamenya 20muri 400 cfr FSEA comunement economie rondera kazoza kanyu hamwe naka barumuna banyu kandi muzobironka nta mvura igwa idahita komera gusa ntibabacanishemwo NYAKURISATION



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Le Burundi plaide pour l’augmentation de quantité des vivres destinés aux cantines scolaires



a

Les travailleurs de l’Ecole Indépendante réclament une réunion extraordinaire



a

La décision de faire payer 300 fbu chez les dockers du marché dit chez Sion reste inchangée



a

Le secteur de l’éducation "en ruine" !



a

« Je ne vois pas comment le directeur ne nous...



a

Neuf institutions universitaires interdites d’enrôler de nouveaux étudiants



a

Bubanza : le lycée kanura de Gihanga, confrontée à plusieurs difficultés



a

Buyenzi : Les filles et femmes face à l’éducation conjugale !



a

Le plan innovant de la ville de Bujumbura 2020-2045 : Les habitants de Gihanga s’inquiètent



a

Burundi-Education : Un nouveau campus de l’ENS s’ouvre à Mugara





Les plus populaires
Une association chrétienne lance l’assurance vie pour motards et taxi vélo du Burundi ,(popularité : 9 %)

Muyinga/Quelques ménages rapatriés à partir de la Tanzanie ,(popularité : 5 %)

Burundi-Education : Un nouveau campus de l’ENS s’ouvre à Mugara,(popularité : 4 %)

La polygamie à Muyinga divise la famille des musulmans ,(popularité : 4 %)

Village de paix sans pain à Nyarunazi,(popularité : 4 %)

Les enfants inquiets de la situation au Burundi,(popularité : 4 %)

Une guerre de mots entre Sérapion et Pontien,(popularité : 4 %)

Les travailleurs de l’Ecole Indépendante réclament une réunion extraordinaire ,(popularité : 4 %)

Région ouest : Carence de sang au CNTS ,(popularité : 4 %)

Bururi : Des huttes côtoient des villas au chef-lieu de la province,(popularité : 4 %)