Makamba : Certains imbonerakure seraient aussi armés




Par: Marc Niyonkuru, , mardi 29 avril 2014  à 11 : 04 : 29
a

Les personnes qui gardent l’anonymat indiquent qu’en commune de Kibago certains jeunes du parti au pouvoir possèdent des armes depuis un temps qu’elles ne précisent pourtant pas.

Dans une interview qu’elles ont accordée à la Radio Isanganiro, ces habitants de Kibago regrettent de voir que des réunions nocturnes se tiennent à l’insu de nombre de personnes de la localité.

Les responsables collinaires tiennent des réunions surtout avec des rapatriés proches du site de déplacés, selon ces sources qui précisent encore que la possession des armes par la population est une triste réalité.« Nous avons pour illustration vu un directeur d’une école un pistolet à la main », a-t-il souligné l’une de ces personnes qui garde l’anonymat..

Le mal pour ces personnes comme elles le soulignent encore est qu’elles n’ont nulle part à qui elles pourraient se confier pour que les fouilles perquisitions autour d’une probable possession d’armes soient faites et suivies de sanctions comme le veut la loi.

« Nous ne voulons pas qu’il ait encore d’effusion de sang c’est pourquoi nous soutenons que la vérité autour de la possession d’armes par certains éclate au grand jour. Pour y arriver, nous sommes prêts à aider afin d’aboutir à la vérité », ont-elles souligné.

Outre la commune Kibago, la population dénonce aussi une probable détention d’armes au sein de la population cette fois ci dans les communes de Nyanza lac et Mabanda en précisant même les noms des personnes qui auraient participé dans cette distribution d’armes de 51 fusils pour les deux communes du sud du pays.

Ces personnes jettent le tort sur les responsables à la base dans les collines qui ne font rien pour protéger la population par rapport à ces armes puisque selon eux ils sont au courant de cette distribution.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

567 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Gihanga : 12 vaches frisonnes du PNSADRIM mortes trois semaines après distribution



a

Burundi : Des accidents de roulage s’amplifient



a

Burundi : Condamnation à perpétuité contre un officier de police qui a tué sa femme



a

Bujumbura : La voierie urbaine rongée par des nids de poule



a

Bujumbura : des poteaux des feux tricolores sont menacés



a

Rumonge : Mugerangabo a débordé



a

"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité



a

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa



a

Bubanza, Des mineurs "bandits"



a

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail





Les plus populaires
"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité,(popularité : 6 %)

Rumonge : Huit prisonniers s’évadent avec un fusil policier,(popularité : 5 %)

Rutovu : La garde du domicile de Jean-Baptiste Bagaza désarmée,(popularité : 5 %)

Burundi : des Généraux font la loi,(popularité : 4 %)

Nzabampema et les siens ‘’seraient loin de se rendre’’ ,(popularité : 4 %)

Intamba mu Rugamba : Les pros commencent à arriver,(popularité : 3 %)

Le Burundi pour plus de troupes en Somalie,(popularité : 3 %)

Des hommes armés attaque le poste de police à Gihanga,(popularité : 3 %)

Double assassinat au sein de la FDN : Lt-Col.Darius Ikurakure et Maj. Didier Muhimpundu ,(popularité : 3 %)

Gihanga : 12 vaches frisonnes du PNSADRIM mortes trois semaines après distribution,(popularité : 3 %)