La carte nationale d’identité, un des enjeux pour 2015




Par: Marc Niyonkuru, , mercredi 30 avril 2014  à 09 : 42 : 02
a

Certains des acteurs de la vie politique du Burundi interpellent la Commission Electorale Nationale Indépendante à faire de l’accès à la carte nationale d’identité pour les burundais en âge de voter son cheval de bataille pour que les élections de 2015 se déroulent à la satisfaction de tout le monde.

Au cours d’une rencontre du président de la CENI avec les gouverneurs des provinces ce mardi à Bujumbura, les représentants du ministère de l’éducation primaire et secondaire, ceux du ministère de l’intérieur, les confessions religieuses et bien d’autres autour de l’élaboration du fichier électorale, Pierre Claver Ndayicariye a indiqué que la CENI ne sera ménagé pour que les élections se déroulent à la satisfaction de tous.

Pour ce faire, la CENI élaborera un fichier électoral en collaboration avec les partis politiques et d’autres acteurs de la vie politique du Burundi. Cette activité sera suivie de la sensibilisation autour de la cartographie du Burundi à travers toutes les régions du pays selon la CENI.

Pour certains politiques, la CENI doit tout faire pour que la carte nationale d’identité soit facilement accessible à tout le monde pour le bien de ce pays. Selon eux, cela est d’autant plus difficile d’autant dans la plupart des commune les administrateurs chargés de délivrés ce documents à l’endroit de la population sont des membres du parti CNDD-FDD.

De la part de Pierre Claver Ndayicariye, les burundais devraient plutôt chercher cette carte nationale d’identité avant que les remous autour des élections ne fassent parler d’elles. La vice présidente de la CENI, Spès Caritas Ndironkeye a indiqué que la carte d’identité utilisée actuellement en vigueur sera toujours d’usage en 2015.

Le parti Abanyamwete a plaidé pour que les imperfections ayant jalonné les scrutins de 2015 soient d’abord corrigées avant d’entrer dans les élections attendues en 2015. Cette préoccupation n’a pas cependant reçu de réponse de la part du patron de la CENI.

La CENI A été accusée d’avoir été à la base des imperfections ayant jalonnés les élections de 2010.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

332 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?



a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées





Les plus populaires
La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 9 %)

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais,(popularité : 5 %)

La plus belle ambassade des Etats Unis en Afrique est au Burundi ,(popularité : 4 %)

L’uprona, aile de la réhabilitation, soutient l’appel à la grève lancé par la société civile sur la vie chère,(popularité : 4 %)

Le Parlement belge inquièt de l’environnement politique burundaise ,(popularité : 4 %)

Burundi : Samantha Power appelle au respect des droits de l’homme et la Constitution ,(popularité : 4 %)

Les manifestations changent de forme à Musaga,(popularité : 3 %)

Une majorité de burundais soutiennent la limitation des mandats présidentiels à 2 ,(popularité : 3 %)

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » ! ,(popularité : 3 %)

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni,(popularité : 3 %)