12 partis politiques inquiets de l’environnement sécuritaire




Par: Marc Niyonkuru, , dimanche 4 mai 2014  à 09 : 09 : 51
a

Douze partis politiques de l’opposition plaident pour l’envoi au Burundi d’une Commission Internationale d’Enquête Judiciaire sur une probable distribution d’armes aux jeunes du parti au pouvoir.

Dans un document parvenu à la radio Isanganiro ce vendredi, ces partis politiques à savoir le FNL, l’Uprona, le MSD et bien d’autres interpellent le Secrétaire Général des Nations Unies à envoyer cette commission eu égard aux cas de violations des droits de l’homme dont les jeunes du parti au pouvoir sont responsables et en toutes impunités .

Les signataires de ce document relèvent les cas de crimes consommés au Burundi ces dernières années qui restent impunis notamment les massacres de Gatumba, le meurtre d’Ernest Manirumva et bien d’autres.

Ces partis politiques s’inquiètent de liens qui existent aujourd’hui entre ces jeunes qui seraient entrain de poursuivre des exercices paramilitaires au Burundi et ailleurs dans la sous région et les rebelles membres du Front pour la Défense et la Libération du Rwanda.

Ces partis politiques de l’opposition regrettent de voir que les Imbonerakure se substituent, du moins dans certains coins du pays, aux autorités judiciaires et policières et vont jusqu’à trancher les litiges en violation de la loi fondamentale.

Pour ces partis politiques, au regard de la façon dont les membres du MSD et du FNL ont été passés par les armes au cours de ces dernières années dans un silence totale et que leurs dossiers furent classées sans suite, il y a lieu de dire qu’un génocide politico- ethnique risque de s’abattre sur le Burundi si la communauté Internationale n’y prend pas garde.

Ces partis politiques qui ne connaissent pas pourquoi Bujumbura s’est précipité de démentir les accusations des Nations Unies autour d’une probable distribution d’armes aux jeunes du parti au pouvoir estiment que l’envoi de cette commission au Burundi sauverait le pays. Ce document a été envoyé aux Nations le 25 avril de cette année.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

696 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par mirongo ine   ce  dimanche 4 mai 2014   à 12 : 57 : 24

Ukwo kuntu Uburundi bufise imigamwe irenga mirongo ine vyonyene vyerekana ukutagiraivyiyumviro bitomoye. Ni umuco w’ubunebwe, aho bose babona ko bazogira ubuzima bwiza bivuye mu marongo ya politike. FRODEBU ni intimenya !



Par Rose HAKIZIMANA   ce  dimanche 4 mai 2014   à 18 : 21 : 43

MWAKOZE CANE ,MU KIRUNDI BAVUGA BATI IBUYE RISERUTSE NTIRIBA RICICA ISUKA ,ICO NICO CABUZE MU BURUNDI MU GIHE C UMWAKA WI 1972 AHO INGANDA ZATIKIRA ATA NUMWE AZI IVYARIVYO NKUKO WOMENGA NTA GOUVERNEMENT IHARI, UMWANYA UMWE NGO NI NTARE YATEYE UBURUNDI AHANDI NGO N ABANYAMURAMYA BAGOMBA KUKURA INTWARO,AHANDI NGO NA BAHUTU BATEGUYE KUMARA ABATUTSI, AHANDI NGO NA BATUTSI BAGOMBA KUMARA ABAHUTU JEWE NANJE NTI IMISI YOSE HAZOBA INTARO ATACO ISHOBOYE HAZOKWAMA HABA INGORANE,MUGABO NKUKO IYO MIGAMBWE YAVUYE HASI KUGIRA NTIHANGWE IBARA NIBABANDANYE BIKIZE IGIHUGU



Par ROSE HAKIZI MANA   ce  mardi 6 mai 2014   à 23 : 01 : 51

KUBA HARI IMIGAMBWE MYINSHI MU GIHUGU KIKIRIKO KIRARONDE ITERAMBERE,SI NGORANE ,INGORARANE NUKWO TUGIFISE ABANYAGIHUGU BATARAMENYA AMATEKA YABO NGO BUMVE INGORANE BAFISE KO ARI UKUTUBAHIRIZWA MU BABO NO MU VYABO,BONGERE BAMENYE AMATEGEKO NABOYUHIRIZA ABARIBO,N URUHARA BAFISE MW IYUBAHIRIZWA RYAYO MATEGEKO,N INGENE BOTORA ABAYUBAHIRIZA BABIKWIYE NICO ABO BATOWE BOBAMARIRA ,IVYO VYOSE NIBABIMENYA NTA MIGAMBWE MYINSHI IZOBA IGIKENEWE,KANDI NDAZI KO ADC IKIBIRI IKORANYE NABO BOSE BIFUZA UBURUNDI BW AMATA N UBUKI BIZOSHOBOKA, NTA MURUNDI AZOBA IGIHUNGA CANKE NGO YICURE KWICWA CANKE KUTWAGWA UTWIWE



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi



a

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI



a

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques



a

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais



a

Le Burundi vers 2027



a

Bururi : Une destitution qui crée des remous



a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !



a

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda



a

Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke





Les plus populaires
Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi ,(popularité : 5 %)

Une histoire de la nyakurisation politique ,(popularité : 4 %)

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais,(popularité : 4 %)

Présidence : Vagues de remaniements et de nominations,(popularité : 2 %)

L’opposition rejoint le train en marche,(popularité : 2 %)

Politique : Quatre ministres du gouvernement mis à la porte,(popularité : 2 %)

Burundi : Samantha Power appelle au respect des droits de l’homme et la Constitution ,(popularité : 2 %)

Qui sont les nouveaux vice-présidents burundais ?,(popularité : 2 %)

La CECI Rumonge obligée de modifier les listes des agents recenseurs retenus,(popularité : 2 %)

Burundi : Le président complète la liste des conseils nationaux prévus par la constitution de 2005,(popularité : 2 %)