UB et ENS : Suspens autour de la reprise des cours ce lundi




Par: Marc Niyonkuru, , dimanche 4 mai 2014  à 09 : 18 : 33
a

Le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique appelle les étudiants de l’Université du Burundi et de l’école Normale supérieure à reprendre les cours dès ce lundi sans toutefois se faire réinscrire comme dans le passé.

Dans une conférence de presse tenue ce vendredi à Bujumbura, Venant Ndimurirwo, porte parole dudit ministère, a demandé aux autorités de l’Université du Burundi et de l’École Normale Supérieure à mettre tout ce qui est en leur disposition pour que les cours commencent ce lundi sans entraves dans tous les campus.

Il a tranquillisé les étudiants en disant que les références pour la bourse du mois de mai 2014 seront les présences dans les cours ce lundi.

Le porte parole du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique a dit ainsi alors que le président de la république avait exigé le ministre à rendre public un communiqué dans lequel il devrait appeler les étudiants à regagner les auditoires et à dialoguer les points qui restent posées en attendant qu’ils sont dans les auditoires.

Ainsi dit, ainsi fait. Il reste tout simplement à vérifier si les étudiants vont reprendre les cours. Les informations recueillies dans l’avant midi de ce vendredi indiquent que les étudiants ne comptent pas reprendre les cours aussi longtemps que l’article 24 du décret présidentiel portant réorganisation de l’octroie de la bourse d’étude ne sera pas changé.

Cet article stipule en effet qu’un étudiant qui échoue une seule fois dans un cycle n’aura plus accès à la bourse d’étude. Dans une réunion que certains représentants des étudiants ont tenu ce vendredi même dans la discrétion la plus totale, ils auraient décidé de ne pas reprendre les cours ce lundi aussi longtemps que cet article ne serait pas abrogé selon nos sources.

Les mêmes étudiants auraient pris option de ne pas communiquer publiquement comme ils le soulignent dans l’anonymat pour ne pas s’exposer aux sanctions des autorités qui veulent s’en prendre aux leaders dans ce mouvement de grève.

Les cours vont reprendre ce lundi ? Epitace Ndayambaje va-t-il encore tourner sa veste ? Telles sont les questions au moment où Pierre Nkurunziza a déjà dit qu’un président de la république ne se dédit jamais.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

523 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par Bwiza C.   ce  lundi 5 mai 2014   à 08 : 31 : 58

Comment ça un président de la République ne se dédit jamais ??? S’il raconte des bétises qui ne font référence à aucune pratique logique ou juridique, il peut se dédire si du moins il a l’intelligence de constater que ce qu’il a dit est illogique et illégitime. Merci !



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents pédagogiques



a

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative



a

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo



a

Bubanza : plus de 500 enseignants inscrits de force dans des syndicats



a

Moins de 10% de taux de réussite à l’examen d‘état au lycée Bubanza.



a

Burundi : Vers une délimitation définitive des zones de frayère dans le lac Tanganyika



a

Rumonge : Le Burundi célèbre la journée internationale dédiée à la fille



a

Le Japon finance la CFP/OPDE à plus de 140 millions de francs burundais



a

Le parlement burundais recommande la prolongation du mandat de la CVR



a

Education : les universités privées n’ont qu’un taux de réussite de 21 %





Les plus populaires
Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama,(popularité : 8 %)

Ex-Etat : pas de défis majeurs sauf quelques absences et retards ,(popularité : 5 %)

Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents pédagogiques,(popularité : 5 %)

Education : les universités privées n’ont qu’un taux de réussite de 21 % ,(popularité : 4 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 4 %)

Education : Des portes d’entrée grandement ouvertes aux mastères ,(popularité : 4 %)

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo ,(popularité : 4 %)

Vers la reprise des cours dans les universités privées,(popularité : 4 %)

DPE Bururi : Difficile reconstitution des stocks en vivres à l’internat,(popularité : 4 %)

Le Japon finance la CFP/OPDE à plus de 140 millions de francs burundais,(popularité : 4 %)