Lé étudiants résistent toujours




Par: Aubin Niyonkuru , lundi 5 mai 2014  à 17 : 36 : 49
a

Malgré l’appel du Président de la République dans son discours du 1er mai, la grande majorité des étudiants de l’Université du Burundi et de l’Ecole Normale Supérieure semble avoir hésité à regagner les auditoires.

L’appel du Chef de l’Etat de jeudi dernier avait été suivi d’un communiqué du Ministère de l’enseignement supérieur qui invitait les étudiants à regagner les homes universitaires dès vendredi soir. Le même communiqué demandait aux responsables de différentes facultés et instituts d’afficher les horaires des cours qui devraient débuter le lundi 05 mai.

Ce dernier a été suivi à son tour d’un autre communiqué du rectorat de l’université du Burundi sorti dans l’après midi de dimanche dernier. Celui ci invitait le corps professoral, le personnel administratif, technique et les étudiants à reprendre le travail dès lundi.

Lors de notre passage dans les différents campus universitaires, la situation était autre du moins par rapport aux préparatifs de la reprise des activités de la part des autorités rectorales et du ministère de tutelle.

Au campus Mutanga, l’ambiance était relativement calme vers 10h de ce lundi. Les auditoires étaient quasi vides dans les facultés de droit, des lettres et sciences humaines, d’agronomie ainsi que dans celle des sciences administratives. Dans la faculté des sciences quelques huit étudiants qui font le cycle de Master étaient au travail.

Selon certains professeurs, ces étudiants en master n’ont jamais arrêté les cours parce qu’ils ne sont pas concernés par les nouvelles mesures d’octroi de la bourse.

Certains des professeurs de l’université du Burundi attendaient dans l’avant midi de ce lundi au campus Mutanga une réunion qu’allait tenir le ministre de l’enseignement supérieur.

Au campus Kamenge, tous les auditoires étaient aussi vides.

Au campus Rohero, trois étudiants de la 2e année dans le département des mathématiques allaient commencer le cours d’informatique.

A l’Ecole normale supérieure, un des professeurs du département d’anglais était en train de dispenser son cours vers 10h45’, devant lui un seul étudiant de la 5e année.

Dans les homes universitaires des campus Mutanga et Kamenge, il n’y avait pas d’étudiants même si ledit communiqué du rectorat demandait à la régie des œuvres universitaires de continuer leur accueil.

Epitace Ndayambaje, un des étudiants qui avait appelé ses collègues à regagner les auditoires était au campus Mutanga dans l’avant midi de ce lundi. Il affirme que lui aussi son appel n’a pas été respecté mais ne désespère pas.

« Oui les cours devraient commencer aujourd’hui (lundi), mais les étudiants n’ont pas répondu massivement. Ce n’est pas facile que tous les étudiants puissent se payer les tickets de retour à Bujumbura. Nous sommes en contact avec certains et j’espère qu’ils vont bientôt arriver », a souligné Epitace Ndayambaje, un des membres de l’ancien comité démis par les étudiants eux-mêmes.

Du côté des représentants des étudiants, le comité compte se réunir pour prendre une décision.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

220 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article


Dans la même rubrique
a

Abamenyeshamakuru ba Radio Isanganiro bibuka ukwezi guheze iradiyo yabo ituriwe



a

Un mois après : les journalistes se souviennent de la destruction dIsanganiro



a

Radio Isanganiro démolie : ce n’est pas une fermeture mais une démolition



a

Les putschistes annoncent leur échec



a

La CENI va vers des difficultés financières



a

Deuxième semaine : Les manifestations regagnent l’intérieur du Burundi



a

CNDD-FDD : Une candidature de mauvais augure



a

Campagne mardi noir par l’UB empêchée aux environs du pont Muha



a

Des refugiés burundais au Rwanda et en Ouganda



a

Autre probable cause de la parlaysie des activités à l’A.N





Les plus populaires
Une route baptisée Pierre Nkurunziza, une autre Denise Bucumi-Nkurunziza,…. ,(popularité : 19 %)

Pierre Nkurunziza sera désormais « commandant du soldat de la Paix »,(popularité : 16 %)

L’ Accord d’Arusha est la genèse de la paix, dixit les confessions religieuses ,(popularité : 15 %)

Le 3ème mandat : sa vie en danger, analyse du SNR ,(popularité : 15 %)

La sécurité à Cibitoke restaurée,(popularité : 15 %)

Dix sept hauts cadres du Cndd-fdd signent contre le 3ème mandat de Pierre Nkurunziza,(popularité : 15 %)

Les Burundais se rappellent des morts de 1972,(popularité : 15 %)

Burundi : Le Gouvernement fâché contre le rapport d’Amnesty Internationale ,(popularité : 14 %)

Nickel de Musongati : Le Burundi et BMM se partagent les parts,(popularité : 11 %)

L’assassinat de Melchior Ndadaye reste un mystère, 21 après,(popularité : 11 %)