Plus de 328 prisonniers de Mpimba bénéficient d’un élargissement provisoire




Par: , samedi 8 octobre 2011  à 10 : 19 : 31
a

Malgré une légère pluie sur la tête, c’était un sentiment de joie de rejoindre leurs familles pour les 328 détenus de la prison centrale de Mpimba qui attendaient, derrière les barreaux, leur mise en liberté provisoire depuis le matin de ce jeudi 06 octobre 2011.

La mesure fait suite à une visite effectuée par l’Ombudsman burundais accompagné par les responsables du ministère de la justice il y a quelques jours. Ces visites avaient l’objectif de s’enquérir de la situation sur les conditions carcérales des détenus et surtout de la régularité de leur détention.

Le procureur général de la République Valentin BAGORIKUNDA qui a procédé au lancement officiel de la mise en application de cet élargissement qui se déroulera dans toutes les maisons de détention du Pays, a indiqué que les prisonniers qui seront élargis sont ceux détenus pour délits mineurs ( vol d’une petite somme d’argent ou de petit bétail, dispute avec leurs patrons, etc) et ceux qui étaient détenus illégalement.

Il a précisé que les prisonniers politiques ne sont pas concernés par cette mesure parce que la loi burundaise ne distingue pas cette catégorie de prisonniers.

A signaler que le plus ancien de ces personnes élargies venait de passer dix sept ans dans cette prison d’une capacité d’accueil 5 fois moins que la population carcérale enregistrée.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1013 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article


Dans la même rubrique
a

Rumonge : le nouveau directeur du centre de formation professionnelle de Gatete incarcéré



a

Burundi-Médias : Que risque la RFI ?



a

Buta a commémoré le 22ème anniversaire de l’assassinat des 40 séminaristes, martyrs de la fraternité



a

Ruyigi : Les enfants incarcérés réclament une école



a

L’affaire de gribouillage de photos qui conduit trois écolières de kirundo en prison



a

L’office du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme ferme ses portes au Burundi



a

La CNIDH change de "look"



a

L’Ombudsman burundais tranquillise une famille qui crie à ‘’une spoliation de sa parcelle’’



a

En brève : quatre personnes emprisonnées dont Nahum Barankiriza



a

Bujumbura promet des poursuites judiciaires contre la BBC





Les plus populaires
Mwambutsa IV : Deux ans après, personne n’en parle ,(popularité : 8 %)

Trois militants des FNL détenus pour des mobiles politiques,(popularité : 7 %)

Rumonge : le nouveau directeur du centre de formation professionnelle de Gatete incarcéré,(popularité : 6 %)

Massacre à l’Université du Burundi : Gaston Hakiza, Recteur, témoin et lobbyiste ,(popularité : 6 %)

La liste des demandes d’extradition de burundais à l’étranger s’allonge,(popularité : 6 %)

Assassinat Agnès Dury : L’honorable Moise Bucumi devant la commission rogatoire française en mars,(popularité : 5 %)

Le verdict des auteurs du putsch manqué est tombé,(popularité : 5 %)

Démocrate relâché par la justice à Cibitoke ,(popularité : 5 %)

CVR : La commission ad hoc agirait dans l’ombre,(popularité : 5 %)

Buta : 21 ans après l’assassinat des 40 séminaristes,(popularité : 4 %)