La France accorde 3 millions d’Euro au Burundi pour l’appui aux microfinances




Par: Désiré Nimubona , mercredi 7 mai 2014  à 16 : 08 : 50
a

Une convention de 3 millions d’Euro (6,5 milliards de Francs burundais) « sous forme d’une subvention qui sera destinée à appuyer la mise en ouvre de la Politique et de la Stratégie du secteur de la Microfinance au Burundi a été signée entre la France, le Burundi et l’Agence Régionale de l’Agence Française de Développement », selon un communiqué rendu publique ce mardi en marge des cérémonies de signature des cette convention.

La signature de cette convention s’inscrit, selon l’Ambassadeur de la France au Burundi Gerrit Van Rossum, dans le cadre du document de partenariat signé à Paris en mars 2013, surtout que le Burundi avait été mis sur la liste des pays qui doivent bénéficier de l’aide de la République Française.

La France a déjà donné au Burundi en 2013 deux tranches d’aides évalués à 8 millions d’Euro, tandis que son appui au Burundi depuis les dernières décennies s’évaluent à plus de 31 millions d’Euro.

Le Burundi, pays francophone devient cependant le pays moins assisté parmi les pays du Commonwealth de l’Afrique de l’Est, à l’exception du Rwanda.

Selon une brochure distribuée à cette occasion, le Kenya est l’un des pays de la région qui a eu une grande partie des financements de la part de la République Française via l’Agence Française de Développement (AFD), un montant de plus de 1,115 milliards d’Euro pour l’électricité, l’eau propre, les infrastructure de transport et autres.

Quant à la Tanzanie, depuis 1999, un financement de plus 170 millions d’Euro a été donné à ce pays pour essentiellement appuyer le secteur privé tanzanien.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

483 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Le cœur de Bujumbura souffre de "nids de poules" dans les routes



a

Karusi : le lait de vache versé par manque de marchés



a

Une semaine aux responsables de la Regideso pour "rectifier le tir"



a

Le Lac Tanganyika , une voie de transport moins exploitée au Burundi



a

La hausse de prix des produits de Brarudi tombe à l’eau



a

L’Onu reste au côté du Burundi



a

Rumonge : La rivière Dama menace la palmeraie de ses environs



a

Muyinga : L’électrification du centre de Rugari traine malgré la disponibilité du matériel sur terrain



a

Burundi : Classement des hôtels burundais, Royal Palace qualifié



a

BE-SWIFT, une carte pour retirer de l’argent partout





Les plus populaires
Le cœur de Bujumbura souffre de "nids de poules" dans les routes ,(popularité : 24 %)

Exercice 2013 : La BCB réalise un bénéfice de 2 milliards ,(popularité : 11 %)

Le barème d’octroi des ordres et frais de mission réorganisé au Burundi,(popularité : 10 %)

Turkish Airline au Burundi bientot,(popularité : 7 %)

Transport : Kenya Aiways cède pour Air Tanzania à Bujumbura ?,(popularité : 6 %)

Rumonge : Le site des eaux thermales de Mugara peu fréquenté,(popularité : 6 %)

Commerce : « Niet, plus d’accès au marché de Gatunguru-Karama »,(popularité : 6 %)

Gitega : Vers la reprise d’un manque criant du carburant ?,(popularité : 6 %)

Office du Thé du Burundi lance une nouvelle ligne du thé vert,(popularité : 5 %)

L’OBR bat son record dans la collecte des recettes en mars 2015 ,(popularité : 5 %)