L’Adc Ikibiri inquiète de la recrudescence des bavures des Imbomberakure.




Par: Aubin Niyonkuru , mardi 13 mai 2014  à 20 : 29 : 40
a

« D’abord il ne faut plus parler des simples bavures mais plutôt des criminalités ou des violences commises par la milice imbonerakure » ; a déclaré le président de l’Alliance des Démocrates pour le changement ADC-Ikibiri, dans une interview à la Radio Isanganiro ce mardi.

Selon Léonce Ngendakumana, l’Adc Ikibiri a toujours dénoncé les actions déstabilisatrices de la jeunesse imbonerakure qui s’est substituée à l’administration, aux forces de l’ordre et à la justice mais rien ne change. « Et ça se complique au fur et à mesure que les jours avancent » a-t-il ajouté.

Si l’on se réfère uniquement à ce qui s’est passé le week end dernier, le président de l’Adc dit que cela confirme que cette jeunesse est engagée à faire du Cndd fdd un parti unique, un parti Etat.

Ici il rappelle le cas de 2 journalistes à qui les imbonerakure ont empechés de continuer leur voyage en barrant la route Ngozi-Kirundo dimanche dernier et le cas de Démocrate, membre du Frodebu qui a été tabassé par ladite jeunesse en province Cibitoke samedi dernier.

Le président de l’Adc Ikibiri affirme que ces violences sont non seulement perpétrés à l’endroit des membres du Frodebu mais à tous les membres de l’Adc Ikibiri en général. « Ces derniers ont toujours été victimes d’assassinats à mobiles politiques et le sont jusqu’aujourd’hui », a-t-il souligné.

« Nous confirmons encore une fois que si rien n’est fait, si le gouvernement et le parti Cndd fdd ne s’engagent pas à stopper les actions déstabilisatrices de cette « milice » imbonerakure, le pays va sombrer dans l’abime, le pays va être détruit, tous les partis seront radiés, on ne parlera plus de démocratie au Burundi, on ne parlera plus de cohabitation pacifique encore moins de développement économique », a souligné Léonce Ngendakumana.

Le président de l’Adc Ikibiri interpelle les pouvoirs publics, le Président de la République et son gouvernement, le parti Cndd fdd de tout faire pour que les actions des jeunes imbonerakure soient arrêtées et que les auteurs soient traduits en justice.

« C’est uniquement en agissant de cette manière que le gouvernement se sera montré responsable, que le Chef de l’Etat aura agit comme le garant du fonctionnement régulier des institutions, sinon les institutions comme les forces de défense et de sécurité, la justice et l’administration ne fonctionnent plus convenablement », selon Léonce Ngendakumana.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

687 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par   ce  jeudi 15 mai 2014   à 13 : 44 : 23

Uburundi buriko burasha abantu birorerera rindira mumatora baze babice nkabica isazi



Par ROSE HAKIZIMANA   ce  samedi 17 mai 2014   à 16 : 32 : 23

EREGA NTIKIRI INTWARO Y IGIHUGU,JEWE MVUGA KO ARI INTWARO YA BANYAMUGAMBWE ,N UKUVUGA KO ARI GOUVERNEMENT DU PARTI ETAT BIVUGA KO ABATARI MURI CNDD FDD ATARI ABARUNDI KANDI BADAKWIYE KUBA MU BURUNDI .IVYO NDABIVUZE NDAVYE IVYO BAGIRA INGENE BICA UWEREKANYE AMAKOSA,KO AMAFUTI YABO ATOVUGWA,KO BOKWICA,BAKIBA,BAGATOTEZA,BAGATWARA AMATONGO,AMAZU,NTIHAGIRE UKAKAZA,NTIHAGIRE URONKA AKAZI ATARU UMU CNDDFDD MURICO GIHE IBINTU BIMEZE GURTYO KUGIRA NGO ABO BANTU BAHINDURE BIRAGOYE,MUGABO NUKWO TWOHOZA KO MU KUVUGA NO MU GUHANURA,NTIDUTINYE UKURI NIHO UBURUNDI BUZOKIRA



Par Rose Hakizimana   ce  mardi 20 mai 2014   à 17 : 24 : 12

KUGIRA AMATORA ASHOBORE KUBA N UKWO LES PARTI DE L OPPOSITION YOSABA NATIONS UNIS KURUNGIKA ABASODA BAZA KUCUNGEA UMUTEKANO CANKE BITAGENZE GURTWO,OPOSITION YOBA IFISE UBURENGANZIA BW UKURONKA ABASODA BABAKINGIRA MWIZIGIYE ,AHANDIHO BAZOBASHUHURIRAKO ZIRYA MBONERAKURE N ABABAPOLISI ATAKINDI BAZI ATARI KUTOTEZA , JEWE NUKWO NDABIBONA ,N IKIBAZO MWOKWIGA MUKOMERE



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article


Dans la même rubrique
a

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi



a

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI



a

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques



a

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais



a

Le Burundi vers 2027



a

Bururi : Une destitution qui crée des remous



a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !



a

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda



a

Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke





Les plus populaires
Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi ,(popularité : 4 %)

Le Service National des Renseignements du Burundi dit non au 3èmè mandat du Président Nkurunziza,(popularité : 3 %)

Libéré ou pas demain, Bob reste fort et humain ,(popularité : 2 %)

Corruption, protection des droits humains : défis qui menacent le Burundi selon Pamela J. Slutz,(popularité : 2 %)

Les bashingantahe de l’UPRONA jugent inutile la tenue des congrès provinciaux ,(popularité : 2 %)

François Bizimana quotte négativement le parti Uprona ,(popularité : 2 %)

Des appels au dialogue politiques se multiplient : L’ADC Ikibiri tourne les pouces ,(popularité : 2 %)

L’ADC-Ikibiri tentée par l’usage de la force pour obliger le gouvernement à négocier,(popularité : 2 %)

L’Union Européenne préoccupée par la situation d’insécurité au Burundi ,(popularité : 2 %)

L’ADC Ikibiri salut le choix du Président Nkurunziza sur les négociations ,(popularité : 2 %)