L’intolérance politique a sa place aussi à Cibitoke




Par: Marc Niyonkuru, , mardi 13 mai 2014  à 20 : 27 : 40
a

Les représentants des partis Mouvement pour la Solidarité et le Développement, MSD, et Front pour la Démocratie au Burundi, FRODEBU, soulignent que leurs membres font objet de persécutions pour avoir refusé d’adhérer au parti au pouvoir.

Dans une série d’interviews que ces personnes ont accordées à la Radio Isanganiro , les personnes estiment que les membres de l’opposition politique ne sont pas libres de faire des rencontres régulières sur les collines. Ils sont malmenés par les militants du parti au pouvoir, le CNDD-FDD, qui les cocontraindrentraint à intégrer ce parti. « Ils sont battus », souligne-t-elle en citant même les noms des jeunes de l’opposition politique victimes des bavures des imbonerakure.

Jean Bosco Hakizimana , le représentant du MSD à Buganda de sa part indique que dans les collines de cette communes , les jeunes du parti au pouvoir font des rondes nocturnes pendant la nuit en violation de la loi. Ce membre du MSD Interpelle les jeunes du parti au pouvoir à leur laisser libre de faire les activités du parti au lieu de les persécuter.

Le président du parti au pouvoir dans cette commune conteste ces allégations. Il a indiqué que jusqu’à présent, les membres de l’opposition politiques ne sont pas persécutés. Pour lui, les raisons que ces membres du MSD et du FRODEBU avancent sont sans fondement. Le ton est le même de la part du gouverneur de la province de Cibitoke. Anselme Nsabimana indique que les liens entre les acteurs politiques sont les meilleurs dans sa province.

Quant aux hommes qui auraient fait objet d’intimidations par les jeunes du parti au pouvoir, ils n’ont qu’à s’adresser aux instances judiciaires pour que leurs problèmes trouvent une issue. Il les a interpellés à se joindre aux autres pour l’édification de se pays.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

212 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?



a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées





Les plus populaires
La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 13 %)

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais,(popularité : 4 %)

La CENI de 2015 : Comment retoucher la constitution du Burundi,(popularité : 4 %)

La rencontre rouvrira l’espace politique ,(popularité : 4 %)

« Dialogue » ou « Monologue » ?,(popularité : 3 %)

Le Frodebu plaide pour la mise en place de la Haute Cour de Justice au Burundi ,(popularité : 3 %)

Le comité central est gestionnaire de la crise de l’Uprona,(popularité : 3 %)

Coalition autour des malversations économiques par l’Uprona et le Cndd-fdd ,(popularité : 3 %)

Les upronistes sont-ils uniquement les salariés de la première vice-présidence ?,(popularité : 3 %)

Pas de négociation en Suisse mais un atelier,(popularité : 3 %)