Actualité thématique

Economie


Les jeunes entrepreneurs réclament un appui des autorités publiques

Environnement


Muyinga. Des habitants s’organisent pour parer au ravinement continu des rues

Justice/Droits de l’homme


L’office du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme ferme ses portes au Burundi

Nouvelles de l’EAC


1 million de dollars américains sur 25 millions de dollars que le Burundi doit à l’EAC

Politique


La levée des sanctions contre la BBC et VOA n’est pas pour aujourd’hui

Santé


Hôpital Mpanda : Contribution de 2000 tournant vers une amende de 20 litres de gasoil suspendue par le ministère

Sécurité


Mutimbuzi : Deux policiers tués par un inconnu ce mardi

Société


« Etre francophone ne suffit plus pour le monde d’aujourd’hui », constate un docteur en langue, lettres et traductologie, Remy ndikumagenge

Sport et culture


L’équipe nationale U-23 déterminée à battre les Diables du Congo Brazza ce mercredi


Nos émissions

Culture


Agashitsi, 18 ntwarante 2019

Débat


Mosaïque, 16 mars 2019

Diaspora


Karadiridimba, 17 ntwarante 2019

Economie


Umuyange, 6 Munyonyo 2018

Emissions musicales


Uburundi buraririmba, 18 ntwarante 2019

Environnement


Tahura utahuze abandi, 25 Ndamukiza 2018

Feuilleton radiophonique


Murikira Ukuri, 22 Rheshi 2016

Gouvernance


Kebuka wibaze, 28 ruhuhuma 2019

Jeunesse


Tweho, 8 nzero 2019

Justice


Nkingira, 8 ruhuhuma 2019

Mugona iki ?


Gira ico ushikirije, 15 ntwarante 2019

Société


Ukuri gushirira mu kuyaga, 17 ntwarante 2019


Démocrate relâché par la justice à Cibitoke




Par: Désiré Nimubona , mercredi 14 mai 2014  à 18 : 04 : 00
a

Le jeune surnommé « Démocrate » de la Commune Rugombo, récemment arrêté par la police vient d’être libéré par le Substitut du Procureur de la République dans la province de Cibitoke au nord-ouest du Burundi.

Ce fervent ami des émissions politiques radiophoniques et interactives sur les radios privées, Emerstone Ntaconayigize alias Démocrate avait été arrêté le weekend dernier accusé d’infliger des coups à un responsable de jeunes du parti dénommé Imbonerakure à Rugombo.

Le substitut du Procureur dans cette province a aussi renvoyé le dossier au tribunal de Résidence du Rugombo après avoir trouvé que l’affaire était si simple selon une source sur place.

L’un des leaders de la Société Civile Burundaise Pacifique Nininahazwe avait déploré son emprisonnement, soulignant que Démocrate était un jeune qui a talents discursifs qu’il fallait plutôt l’encadrer.

Je jeune Démocrate est le membre du parti Frodebu ( de l’ADC-Ikibiri). Il vient de passer une sans étudier après avoir été chassé de son école pour avoir refusé d’adhérer aux Imbonerakure, dit-il.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

729 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par xxxxxxxxxxxx   ce  mercredi 14 mai 2014   à 20 : 41 : 26

Urwaruka rufise ingorane yo kutamenya kahise k’igihugu. Ababajuragiza na bo nka Leonce bari ignorant and insouciant : they don’t care. Amaraso y’Abarundi yamenetse, harimwo ara NDADAYE, ntaco ababwiye. Izo ni imbunuza. Kutamenya kahise kawe, kutimenya ni bumwe mu bupfu bugayitse umuntu yogira !



Par Ndikumana Roger   ce  mercredi 14 mai 2014   à 21 : 20 : 00

La place de ce jeune-homme n’est ni en prison, ni en politique.Aidez le à regagner le chemin de l’école d’abord,...et si il a du talent politique, son moment viendra pour contribuer positivement à la politique de ce pays.

NB : Il peut toujours donner ses idées dans des émissions destinées aux jeunes si ils en existent, mais je crois que c’est pas bons pour lui de s’inviter dans la cours des" grands" maintenant.
GO BACK TO SCHOOL YOUNG MAN, IT’S BETTER FOR YOU AS PER NOW.



Par   ce  jeudi 15 mai 2014   à 04 : 56 : 07

j ai l habitude de sortir des commentaires en reaction aux informations de la radion isanganiro sous le pseudo de democrate j ai peur qu il soit victime de mes idees.



Par   ce  jeudi 15 mai 2014   à 17 : 36 : 28

Ivyanditswe mwiyi article nivyo naho batatomoye neza. Abantu bagwanya ubutegetsi barimwo imice itatu. Aba mbere ni aba extremist babatutsi nubu batumva ukungene bashobora gusangira ubutegetsi na bahutu. Aba kabiri ni abahutu b’inda nini biyibagiza ivyo u Burundi bwaceyemwo, abo bakabiri ni bo babi kurusha bose. Aba gatutu, ariko umuntu ashobora kubereka ukuri bakumva ni abana bakuze ubu, batazi neza akahise kuburundi bahendwa na modern technology bakiyumvirako ubuzima ari automatic.



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

L’office du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme ferme ses portes au Burundi



a

La CNIDH change de "look"



a

L’Ombudsman burundais tranquillise une famille qui crie à ‘’une spoliation de sa parcelle’’



a

En brève : quatre personnes emprisonnées dont Nahum Barankiriza



a

Bujumbura promet des poursuites judiciaires contre la BBC



a

Burundi : Le procureur général de la République apporte un démenti contre une vidéo de la BBC



a

« Le Burundi ne respecte pas les droits de l’homme pour satisfaire la communauté internationale », selon le ministre Nivyabandi



a

Mgr Jean Louis Nahimana remet sa veste à Ndayicariye à la tête de la CVR



a

Le gouvernement burundais décide une fermeture définitive du bureau du Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’homme au Burundi



a

Des dossiers « ayant fait couler beaucoup d’encre et de salive » !





Les plus populaires
Démocrate relâché par la justice à Cibitoke ,(popularité : 10 %)

La liste des demandes d’extradition de burundais à l’étranger s’allonge,(popularité : 9 %)

Le verdict des auteurs du putsch manqué est tombé,(popularité : 9 %)

CVR : La commission ad hoc agirait dans l’ombre,(popularité : 9 %)

Assassinat Agnès Dury : L’honorable Moise Bucumi devant la commission rogatoire française en mars,(popularité : 8 %)

L’office du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme ferme ses portes au Burundi,(popularité : 7 %)

Bujumbura promet des poursuites judiciaires contre la BBC,(popularité : 5 %)

Le gouvernement burundais décide une fermeture définitive du bureau du Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’homme au Burundi,(popularité : 5 %)

Muyinga/Un containeur sert de cachot clandestin à Gasorwe,(popularité : 5 %)

Burundi : L’hémicycle de Kigobe remplace 3 commissaires de la CVR,(popularité : 5 %)