Fin du délestage ou une rassurance aigre douce ?




Par: Marc Niyonkuru, , vendredi 16 mai 2014  à 07 : 19 : 33
a

Le directeur général de la REGIDESO estime que dans deux semaines le délestage en courant électrique n’aura pas lieu en Mairie de Bujumbura, indiquant tout de même que le délestage sera inéluctable dans la période d’été.

Dans une conférence de presse qu’il a animée ce mercredi, Libérât Mfumukeko a dit que la distribution du courant électrique a été perturbée depuis février 2014 par les barrages de Ruzizi I et II qui n’étaient pas fonctionnels. Ces centrales hydroélectriques sont en cours de réparation et vont commencer à accorder le courant électrique au public . La REGIDESO espère gagner au moins 10mégawatts selon lui après ces réparations.

Le directeur général de la REGIDESO a dit que l’heure est à l’innovation pour mieux servir en électricité les clients. Il a dit que dans deux semaines les machines qui venaient de passer quelques jours en panne seront aussi en fonction et qu’un projet d’électrification des provinces de l’intérieur du pays est en cours.

Toutefois, puisque la centrale de Rwegura a été beaucoup utilisée à partir du mois de février 2014, elle enregistre une baisse en eau jamais connue depuis qu’il ait été mis en place et Libérât Mfumukeko prédit déjà une baisse de production courant électrique pendant la période d’été.

« La REGIDESO envisage voir comment elle pourrait réduire le temps de délestage mais vous savez que le contrôle des effets climatiques nous échappe. Dans tous les pays les choses se font ainsi, nous devons nous adapter au climat », a t il souligné.

Le directeur général de la REGIDESO a indiqué que la santé financière de cette entreprise est bonne. La trésorerie actuelle de celle-ci se chiffre à 9,6 milliards de francs grâce à la réduction du train de fonctionnement de cette institution. Une santé financière qui rassure certes, mais un agent de la REGIDESO qui a jugé bon de garder l’anonymat nous a indiqué que ces vérités mérite une vérification.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

197 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par weah Mzalendo   ce  vendredi 16 mai 2014   à 13 : 08 : 20

Twibaza ko Regideso co kimwe na za cotebu ari amashirahamwe atoshoboye guhomba kuko niyo yiganje mu gihugu kandi les clients ntahandi baja. Ni co kimwe na za Sosumo zimbura umusesekara ariko isukari ikaguma ikene mu gihugu. Twunva ko Regideso igura umuryango ku miliyoni 80, imoteri zakoze canke zitajanye n’akazi zikeneweko, abantu bikika mu kiza hanyuma no kwaka amafranga abanyagihugu y’umurengera ikabesha ko ata delestage izosubira. Twunva kandi ko Leta iyiheraniye amafranga menshi kuko atahandi ikura ... Ico bitanga ni ico co kwanguha kuko iyo leta ntakindi ikoresha kuko benshi banavuga ko arico ishoboye gusa. Ngira nivyo bibanza vyo kurondora iryo shirahamwe babitanga muri izo ntumbero.
Twibaza ahubwo ko boreka abikorera utwabo bakakiriza igihugu hanyuma abakora ibikorwa bikenera umuyagankuba bagakora Leta ikabona kuyabambura mu ma tagisi ya OBR. Ubu iterambere ryose rihagaze ku muyagankuba none 4% y’abarundi nibo bavuga ko bawuronka nahonyene nka kurya inkende yereka ikigori umuriro. Mu bisanzwe yari kuba investissement ya mbere kandi Leta ntiyokoresheje ivyo kubesha gusa kuko ni ishirahamwe rikomeye mw’iterambere rya none.



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

« Etre francophone ne suffit plus pour le monde d’aujourd’hui », constate un docteur en langue, lettres et traductologie, Remy ndikumagenge



a

Le PAM assiste les populations de Kirundo menacées par la famine



a

Le Burundi plaide pour l’augmentation de quantité des vivres destinés aux cantines scolaires



a

Les travailleurs de l’Ecole Indépendante réclament une réunion extraordinaire



a

La décision de faire payer 300 fbu chez les dockers du marché dit chez Sion reste inchangée



a

Le secteur de l’éducation "en ruine" !



a

« Je ne vois pas comment le directeur ne nous...



a

Neuf institutions universitaires interdites d’enrôler de nouveaux étudiants



a

Bubanza : le lycée kanura de Gihanga, confrontée à plusieurs difficultés



a

Buyenzi : Les filles et femmes face à l’éducation conjugale !





Les plus populaires
Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 12 %)

La toux, pas un seul signe de la tuberculose ,(popularité : 11 %)

EDUCATION/Pas de désœuvrement dans les classes de 9 ème à kabezi,(popularité : 11 %)

Une bactérie cultivée au Burundi pour jouer le rôle de complément nutritif et réguler les maladies chroniques,(popularité : 10 %)

Hôpital Roi Khaled : Les infirmiers décrient l’absence à la garde des médecins spécialistes,(popularité : 9 %)

Burundi : Quand la “vie” du scanner de Karuzi est dans les mains du ministère de la santé,(popularité : 9 %)

Gihanga, 700 Fr Bu pour acheter un bidon d’eau potable ,(popularité : 9 %)

L’Hôpital Général de Mpanda en difficultés ,(popularité : 9 %)

Une des facultés à l’Université du Burundi est en grève il y a un mois,(popularité : 9 %)

Santé : Manque de devises, pas de médicaments,(popularité : 9 %)