Uprona : Des enquêtes autour de l’attaque font objet de divergence




Par: Marc Niyonkuru, , mercredi 21 mai 2014  à 10 : 30 : 10
a

La vice-présidente et Représentante Légale du Parti Uprona reconnue par le ministre de l’intérieur interpelle la justice à mettre la lumière autour de l’attaque qui a eu lieu chez Gaston Sindimwo le 17 de ce mois et à sanctionner les auteurs de cet incident.

Dans un communiqué de presse signé Concilie Nibigira ce mardi, ce parti estime que cette attaque à grenade qui était par ailleurs la deuxième à ce domicile ne visait qu’à tuer le haut cadre de l’Uprona.

Il indique en outre qu’à travers cette attaque les auteurs voulaient aboutir à leurs objectifs d’empêcher le parti à aller de l’avant. Pour Concilie Nibigira, cette idéologie n’a pas de place au sein du parti des Badasigana raison pour laquelle il plaide pour que la justice fasse son travail par rapport à ce dossier.

La réaction est presque la même chez Jean Baptiste Manwangari à part que celui-ci regrette de l’instrumentalisation de la justice par l’exécutif. Il a accuse la justice burundaise de n’avoir trouvé que des boucs émissaires parmi les membres de l’Uprona après les enquêtes lors de l’attaque à la grenade en mars de cette année au quartier Nyakabiga chez Gaston Sindimwo. « Le mal est que les magistrats décident sur base des mesures dictées d’en haut », estime Jean Baptiste Manwangari.

Cette attaque survenue chez Gaston Sindimwo a eu lieu le 17 courant vers 19 heures après celle de mars 2014 dans des circonstances similaires.

Pendant les enquêtes, certains des membres influents proches de Charles Nditije ont pris le chemin de l’exil notamment le secrétaire du parti en Mairie de Bujumbura et deux autres jeunes garçons.

Pour le moment, les liens ne sont au rendez vous en tous au du parti des badasigana de Concilie Nibigira et de Charles Nditije. L’attaque chez Gaston Sindimwo vient elle venir à bout de ses liens délétères au sein du parti des Badasigana.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

596 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Muyinga : Une personne perd la vie suite aux échauffourées "politiques"



a

Le parlement burundais ouvre sa session d’avril



a

Burundi : Des contributions aux élections en voie de détournement



a

Burundi : Des contributions aux élections en voie de détournement



a

Le budget des élections de 2020 reste en secret



a

La levée des sanctions contre la BBC et VOA n’est pas pour aujourd’hui



a

Les responsables des partis politiques inquiets à la veille des élections de 2020



a

Le parlement burundais réclame un Sommet des pays contributeurs à l’AMISOM



a

Les parlementaires burundais préoccupés par la dette du pays envers l’EAC



a

Huit ONGs étrangères se font réenregistrer pendant la période de prolongation





Les plus populaires
Muyinga : Une personne perd la vie suite aux échauffourées "politiques" ,(popularité : 33 %)

Qui sont les nouveaux vice-présidents burundais ?,(popularité : 6 %)

Le CNARED dit non au dialogue interne, mais oui à la négociation,(popularité : 6 %)

Burundi : 6 provinces se dotent de nouveaux dirigeants ,(popularité : 5 %)

3ème mandat : L’archevêque de Gitega conteste en usant de rhétorique ,(popularité : 5 %)

Le Service National des Renseignements du Burundi dit non au 3èmè mandat du Président Nkurunziza,(popularité : 5 %)

Vers la restriction des libertés publiques ,(popularité : 5 %)

Le facilitateur Mkapa jette officiellement l’éponge ,(popularité : 5 %)

Manifestation avec cercueil par Guillaume Harushimana à la Rpa ,(popularité : 4 %)

Des réactions légèrement divergentes sur la démission de Mkapa ,(popularité : 4 %)