Le prix de l’essence encore en hausse




Par: Marc Niyonkuru, , vendredi 23 mai 2014  à 07 : 18 : 20
a

Le gouvernement burundais vient de porter le prix de l’essence de 2300 fbu à 2330fbu ce jeudi. Les autres types de produits carburant n’ont pas changé de prix.

Lors de sa sortie médiatique sur cette hausse de prix des produits de carburant, le porte parole du ministère du commerce, de l’industrie et du tourisme, Jérémie Banigwaninzigo a indiqué que cette hausse a été motivée par la montée des prix de ce produit sur le marché international.

Cette hausse des prix de l’essence est passée de 1,3% par rapport à la facture de payement actuelle. Jérémie Banigwaninzigo a indiqué que le gouvernement n’a rien ménagé par rapport à la maitrise des prix de ce produit puisque jusqu’à l’heure actuelle le gouvernement accepté de perdre plus de deux milliards et demis de francs bu.

Au moment où la hausse des prix des produits carburant est souvent suivie de hausse des prix des autres produits sur le marché, Jérémie Banigwaninzigo a mis engarde le peuple Burundais et d’autres personnes qui sont au pays.

Il a dit que l’essence n’est pas le produit carburant le plus utilisé pour mieux le déplacement des produits, raison pour laquelle cette hausse ne va pas affecter les autres produits sur le marché. J’en profite pour d’ailleurs mettre en garde les autres qui seraient portés à envisager la hausse des prix sur le marché à ne pas le faire.

Difficile de savoir ce qui adviendra sur le marché. Une des personnes contactées regrette cependant de la hausse de prix de ce produit carburant. Il estime que cette hausse de prix sera incontournable sur le marché. Dans l’entre temps, les effets de ce décret ministériel ne se sont heureusement pas encore manifestés.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

112 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Banque pour les jeunes : un rêve ou une réalité ?



a

Gihanga : les cultivateurs du village 2 demandent la levée de la mesure de la SRDI



a

Transport : Kenya Aiways cède pour Air Tanzania à Bujumbura ?



a

Commerce : « Niet, plus d’accès au marché de Gatunguru-Karama »



a

Economie : La mise en application effective de la convention « Orts-Milner » tombe à l’eau



a

Transport : Le Sénat burundais fustige l’état des routes construites ces derniers jours



a

Diplomatie : Le Burundi confirme son boycott au 20eme sommet du COMESA



a

Rumonge : Le commerce ambulant s’amplifie



a

Gouvernance : A qui profite l’échec de la politique de « charroi zéro » ?



a

Le président de la République, un professeur sévère face à la corruption





Les plus populaires
Banque pour les jeunes : un rêve ou une réalité ? ,(popularité : 9 %)

Gitega : Les habitants de Shatanya s’interrogent à quand les travaux de pavage à plus d’une décennie des cotisations,(popularité : 3 %)

La Chine continue à appuyer le Burundi,(popularité : 2 %)

Les Pays Bas financent la réhabilitation de deux barrages au Burundi,(popularité : 2 %)

Guerre de mots entre l’OLUCOME et le ministère à la bonne gouvernance,(popularité : 2 %)

Où en est on avec la politique de charroi zéro ? ,(popularité : 2 %)

Quelles devraient être les solutions de survie de la presse ? ,(popularité : 2 %)

Mobicash Burundi, solution à la bancarisation ? ,(popularité : 2 %)

La transparence de la caisse du marché central mise en cause,(popularité : 2 %)

L’amélioration du climat des affaires, un souffle pour l’économie burundaise,(popularité : 2 %)