L’insécurité alimentaire touche près de 3 millions de burundais




Par: Désiré Nimubona , vendredi 23 mai 2014  à 15 : 23 : 24
a

Deux provinces du Burundi, Mwaro et Muramvya, sont les deux provinces du pays qui sont menacées par la malnutrition aigue selon un rapport fait par le Programme Alimentaire Mondial (PAM) rendu public hier jeudi à Bujumbura.

Selon ce rapport intérimaire, résultant des enquêtes sur terrain qui se sont déroulées entre Novembre 2013 et Avril 2014, les provinces de Makamba et Bururi (au sud du Burundi), Cankuzo (est) et Bubanza (ouest) en plus de la ville de Bujumbura font exception car elles ne connaissent pas cette insécurité alimentaire.

« Environ 3 millions de personnes, soit environ 1/3 de la population burundaise, sont en insécurité alimentaire. Près de 7% de ces personnes sont en insécurité alimentaire sévère », selon l’une des conclusions de ce rapport présenté par le Programme Alimentaire Mondial à Bujumbura.

Dans les provinces de Ngozi, kayanza, Gitega, Karusi et Mwaro, selon le rapport, la proportion des ménages en insécurité alimentaire dépassent même les 35%, « une situation préoccupante », selon Bienvenue Djossa, Représentant le Pam au Burundi lors de sa publication.

Cependant, comparée avec les années antérieures, les choses s’améliorent un peu, selon le PAM qui dit que « globalement, les taux de prévalence de la malnutrition aigue ont baissé passant de 5,8% en 2010 à 5,4% en 2014 ».

Selon le PAM, les provinces de Ngozi, Ruyigi, Muramvya Mwaro et meme Bururi risquent de tomber dans l’urgence.

Ici, la province de Bururi se classe parmi les provinces un peu stables en la matière, mais le problème est que sa tendance va vers le pire, déplore le PAM qui dit que l’insécurité alimentaire actuelle n’a rien à voir avec les régions du Burundi.

Dans chaque région, note t-il, il y a des régions stables et d’autres qui ne le sont pas. Ainsi par exemple, Bururi et Makamba au sud ne sont pas en danger, au moment où Rutana est en danger.

A l’est, toutes les provinces sauf Cankuzo sont en danger au moment où à l’ouest du Burundi, Bujumbura et Cibitoke sont menacées par une insécurité alimentaire à l’exception de Bubanza. Le nord du Burundi, lui, est tout affecté montre le rapport.

Muramvya ne comprend pas, mais le convainc pas

Le directeur de l’Agriculture et de l’élevage dans cette province de Muramvya ne comprend pas ces résultats. Georges Nimubona, souligne plutôt que la province de Muramvya est bien nourrie bien que les problèmes persistent.

« Depuis que je suis là, je n’ai jamais entendu un quelconque citoyen qui meurt de faim » déclare t-il.

Mais il croit que les ménages enquêtés ont préféré ne pas dire la vérité sur ce qu’ils mangent car, dit-il, ils sont de la région de Bututsi et cette région est caractérisée par une discrétion, y compris ne pas dire ce que l’on a mangé.

Mais d’autres croient que si Muramvya est de la région de Bututsi, avec les mêmes pratiques culturelles que Bururi, les deux devraient avoir un classement proche.

Mais Nimubona croit aussi que les habitants de sa province vendent toutes leurs récoltes sans en consommer, bien qu’ils produisent beaucoup. Selon Georges Nimubona, il y a deux routes importantes nationales qui passent par cette province et qui font que les habitants aient des possibilités énormes d’écouler leur récolte, jusqu’à s’oublier.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

439 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par Barekebavuge   ce  samedi 24 mai 2014   à 14 : 33 : 03

rapport faux car des enquetes menees individuellement ont montree que c’est plutot Kayanza , Bujumbura Rural et Kirundo qui sont les plus touchees par rapport aux provinces de Muranvya et Mwaro ou meme les perturbations climatiques n’ont pas ete de haute gravitee.....

le rapport est politique !!1



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Bubanza : un détenu tabassé par un OPJ à Musigati



a

Mwaro : Deux personnes blessées dans une embuscade



a

Makamba : le gouverneur de province présente au public un « prédicateur » arrêté à Nyanza-lac



a

Rumonge : vol des moteurs et autre matériel de pêche



a

Bujumbura : Deux caniveaux d’évacuation d’eau deviennent les cachettes des bandits



a

Mwaro : Nyabihanga abrite une réunion de sécurité après l’assassinat de son responsable policier



a

Le Burundi annonce le refoulement des étrangers irréguliers



a

Burundi /Amisom : Des routes dans Hirshabelle



a

Mwaro : un commissaire de la police tué



a

Bubanza : Gihanga soumise à un couvre-feu





Les plus populaires
Burundi : L’épouse d’Agathon Rwasa échappe à un assassinat,(popularité : 10 %)

Expulsion de Pasteur Sosthène Serukiza ; L’Intérieur donne les raisons ,(popularité : 10 %)

Bururi : Commémoration de vingt ans après les massacres des 40 séminaristes de Buta ,(popularité : 10 %)

Un incendie détruit deux kiosques au marché de Ngozi,(popularité : 10 %)

Nzabampema et les siens ‘’seraient loin de se rendre’’ ,(popularité : 9 %)

Double assassinat au sein de la FDN : Lt-Col.Darius Ikurakure et Maj. Didier Muhimpundu ,(popularité : 9 %)

Cibitoke : Accident mortel à Nyamitanga ,(popularité : 9 %)

Burundi : Trois personnes tuées dans différents coins la nuit du mardi à mercredi,(popularité : 9 %)

Cibitoke : Les points d’entrées au Congo sur la Rusizi fermés,(popularité : 9 %)

Un général burundais à la tete de l’ EASF,(popularité : 9 %)