NGOZI : Un nouveau centre neuropsychiatrique




Par: Aubin Niyonkuru , dimanche 25 mai 2014  à 08 : 34 : 09
a

Un 3è centre neuropsychiatrique sur l’échelle nationale a vue le jour dans la province de Ngozi, au nord du Burundi. Jusqu’ici il n’y avait que deux centres du genre qui accueillaient tous les patients venant des 4 coins du pays, à savoir celui de Kamenge en mairie de Bujumbura et le Centre de soins mentaux de Gitega.

Ce nouveau centre neuropsychiatrique a été construit par les Frères de la Charité sur la colline et zone Mubuga, en commune et province de Ngozi, plus précisément à 9 km du centre ville de cette province.

Selon Frère Hyppolite Manirakiza, Directeur Général du Centre Neuro-Psychiatrique de Kamenge (CNPK), ce nouveau centre est constituer de trois blocs (administration, soins et hospitalisation : 12 lits pour le moment). Deux blocs sont projet de construction (buanderie et cuisine) et bloc administration. Le projet est conçu pour une capacité de 30 lits mais un plan de développement est en cours d’élaboration selon toujours Frère Manirakiza.

Le personnel dudit centre est composé de 18 personnes dont un médecin, 7 infirmiers et 10 autres du service administratif.

Ce centre est l’extension du centre neuropsychiatrique de Kamenge (CNPK, souvent dit « chez le gentil ». Selon les sources de notre correspondant dans cette province, le coût de construction de ce centre s’élève à plus de 150 millions de francs burundais, donnés par un bienfaiteur, ami des Frères de la Charité/Burundi de nationalité Espagnole connu comme Monsieur Enrique.

Ce centre neuropsychiatrique de Ngozi a été construit dans le cadre de décentralisation des services rendus par le seul centre qui existait à savoir celui de Kamenge. Tharcille Mwidogo 1er vice président du Sénat qui a participé à l’inauguration de ce centre salue ce dont combien important pour la population de la région du nord en général, et ceux de Ngozi en particulier qui avaient du mal pour se rendre à Bujumbura.

Le 1er centre neuropsychiatrique, à savoir celui de Kamenge (CNPK), a été créé en 1981 conjointement par le Gouvernement du Burundi, Eglise Catholique du Burundi (Archidiocèse Bujubmura), les Frères de la Charité et l’ONG Caraes (Fracarita Belgique) des Frères de la Charité. Actuellement, il fait face à des problèmes sérieux liés à l’endettement des patients indigents, dettes dont la charge devrait être supportée par le ministère de la solidarité. Frère Hippolyte Manirakiza garde espoir qu’elles vont bientôt être payées. Le Centre de soins mentaux de Gitega a été érigé en 2011.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

700 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article


Dans la même rubrique
a

Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme



a

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées



a

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons



a

Rumonge : Les robinets de la Regideso ont tari



a

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza



a

Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune



a

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités



a

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama



a

Editorial : « Eduquer ou Périr »



a

Rumonge : Pots de vin pour corriger l’Examen d’Etat !





Les plus populaires
Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme,(popularité : 35 %)

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées,(popularité : 22 %)

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons ,(popularité : 7 %)

Semaine de la Saint Valentin dans l’archidiocèse de Gitega,(popularité : 5 %)

SOS : Manirakiza Donatien avec sa langue gonflée depuis sa naissance,(popularité : 4 %)

BURUNDI/SOCIETE : Le Centre Humura au service de la nation,(popularité : 4 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 4 %)

Tentative de viol à Cibitoke : Une affaire politique ou pénale ? ,(popularité : 4 %)

Le gouvernement américain soutient la réinstallation des réfugiés congolais,(popularité : 4 %)

Murwi : Un bébé abandonné par ses parents ; l’administration crie au secours !! ,(popularité : 4 %)