Actualité thématique

Economie


Burundi : Vers le démarrage de construction des barrages hydroélectriques de Jiji et Murembwe

Environnement


Sud du Burundi : vers la disparition de la réserve naturelle forestière de Vyanda ?

Justice/Droits de l’homme


Rumonge : le nouveau directeur du centre de formation professionnelle de Gatete incarcéré

Nouvelles de l’EAC


1 million de dollars américains sur 25 millions de dollars que le Burundi doit à l’EAC

Politique


Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?

Santé


Un don de 45 millions d’euros a été octroyé au ministère de la Santé par l’Union européenne

Sécurité


Bubanza : un détenu tabassé par un OPJ à Musigati

Société


Burundi : le ministère de l’Intérieur menace de retirer l’agrément de certaines églises

Sport et culture


Nkazamyampi organise la première édition de marathon pour la paix à Bujumbura


Nos émissions

Culture


Agashitsi, 31 ntwarante 2019

Débat


Ku nama, 17 ruheshi 2019

Diaspora


Karadiridimba, 9 Ruheshi 2019

Economie


Umuyange, 16 ndamukiza 2019

Emissions musicales


Uburundi buraririmba, 6 rusama 2019

Environnement


Tahura utahuze abandi, 25 Ndamukiza 2018

Feuilleton radiophonique


Murikira Ukuri, 22 Rheshi 2016

Gouvernance


Kebuka wibaze, 9 rusama 2019

Jeunesse


Tweho, 8 nzero 2019

Justice


Nkingira, 10 rusama 2019

Mugona iki ?


Aho iwanyu havugwa amaki, 27 rusama 2019

Société


Ukuri gushirira mu kuyaga, 19 rusama 2019 (Ngendanganya Adrien), 1ere partie


Une guerre sans merci contre les informateurs




Par: Marc Niyonkuru, , lundi 26 mai 2014  à 10 : 26 : 15
a

Jean Baptiste Niyongabo, représentant du parti UPRONA en commune Giteranyi de la province de Muyinga, a rejoint ce vendredi Marie Minani à la prison de la province de Muyinga pour y être incarcérés tous les deux. Ils sont accusés d’avoir livré des informations sur les médias sur la distribution d’armes aux jeunes du parti au pouvoir dans la commune de Giteranyi dans cette province.

Les infirmations en provenance de Muyinga indiquent que ces deux personnes font objet d’enquêtes suite à une infirmation qui aurait été délivrée par la Radio Bonesha Fm par le biais.

Adam Ruhamiriza le représentant de l’Association pour la promotion des droits humains, Aprodh dans cette province de Muyinga , estime qu’il y a anguille sous roche dans ce dossier.

Il est loin de saisir comment le gouverneur de la province a fait sortir de la prison ce samedi Marie Minani pour l’amener dans une buvette sous prétexte qu’elle n’avait personne pour l’assister dans sa situation de détenus préventive.

Cette double arrestation suscite déjà des questionnements, certains chefs de ce parti à l’échelle nationale ont fait une descente dans cette province pour s’imprégner de cette situation.

Dans une interview qu’il accordée à la Radio Isanganiro ce dimanche, Charles Nditije, Président du parti Uprona non reconnu par le ministre de l’intérieur n’a pas caché sa colère. Il a indiqué que le mal pour le pouvoir de Bujumbura est de s’en prendre contre les dénonciateurs des armes qui risquent d’occasionner un malheur pour le pays au lieu de faire des enquêtes.

Cette course contre les membres de l’Uprona dans la province de Muyinga ne diffère en rien des conséquences qu’endure aujourd’hui Pierre Claver Mbonimpa pour avoir dénoncé de telles bavures.

Même en province de Makamba, mercredi de la semaine écoulée un représentant de l’Aprodh a failli être arrêté par la police dans cette province.

Il aurait livré aux médias une information selon laquelle le gouverneur de ladite province allait octroyer une parcelle à une tierce en violation de la loi dans la commune de Nyanza lac. Ce jeune a connu des poursuites par la police. Les autres acteurs de la vie de la province y sont impliqués et le gouverneur a abandonné cette mission.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

444 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par Rose Hakizimana   ce  mardi 27 mai 2014   à 22 : 22 : 04

IYO LETA YANKA ABAYIHA INKURURU NTACO ITANIYEKO NI NTWARO YARIHARIMU 1972 AHO HABAYE AMAHANO KUBERA LETA YANSE KWUMVIRIZA ABAYIHAYE INKURU,GUSHIKA AHO PRESIDENT MICOMBERO AKURA GOUVERNEMENT AGASIGARA YIDEGEMVYA ARI KUMWE NA BAMINISTRE BABIRI GUSA

IGIHUGU KIRATEGWA ABURA IYO AJA N IYO AVA ABANTU BARAHONA, AGEZE KWIKANGURA AFATA UMUTI UTARIWO KUBERA NEGLIGENCE Y IYO LETA,UMWANYA UMWE NGO ABANYA MURAMVYA BAJE KUKURA UBUTEGETSI BASHIGIKIYE NTARE5, UWUNDI MWANYA NGO N ABAHUTU BAJE KUMARA ABATUTSI,INGORANE BADUTEYE NIZO NUBU TUKIKO TURISHURA,IMISI YOSE HARI UMUKURU W IGIHUGU SINDABIBAZWA HAZOKWAMA INGORANE TURINDIRE IBIZOVAMWO



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?



a

CVR : plus de 21 milliards de francs pour le plan stratégique



a

Burundi : L’ombudsman et le ministère de l’intérieur divergent sur l’intolérance politique



a

Burundi - Coopération : le Comesa prêt à rembourser le Burundi



a

Rumonge : Le CNL dénonce l’intolérance politique



a

Bubanza : cinq membres du parti CNL incarcérés



a

Muyinga : des plans communaux de développement indispensables mais onéreux



a

Le CNDD-FDD accuse l’opposition de "provocation"



a

Le parti CNL hausse le ton face au "harcèlement politique" à son encontre



a

Burundi : les églises dans le viseur du ministère de l’intérieur





Les plus populaires
Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?,(popularité : 45 %)

Muyinga : La Tanzanie et le Burundi clarifient leurs frontières ,(popularité : 12 %)

Qui sont les nouveaux vice-présidents burundais ?,(popularité : 10 %)

Rumonge : Une inauguration qui paralyse les activités économiques,(popularité : 10 %)

Le refoulement d’Alexis Sinduhije serait retardé d’une semaine ,(popularité : 10 %)

Burundi : Suspension pour trois mois de toutes les ONGs non gouvernementales,(popularité : 10 %)

Burundi : L’assemblée nationale renouvelle l’équipe de la CVR,(popularité : 10 %)

La recherche du troisième mandat paralyse l’Assemblée Nationale,(popularité : 9 %)

Vers la restriction des libertés publiques ,(popularité : 9 %)

Politique : L’Eglise catholique contre la contribution forcée aux élections,(popularité : 9 %)