Une guerre sans merci contre les informateurs




Par: Marc Niyonkuru, , lundi 26 mai 2014  à 10 : 26 : 15
a

Jean Baptiste Niyongabo, représentant du parti UPRONA en commune Giteranyi de la province de Muyinga, a rejoint ce vendredi Marie Minani à la prison de la province de Muyinga pour y être incarcérés tous les deux. Ils sont accusés d’avoir livré des informations sur les médias sur la distribution d’armes aux jeunes du parti au pouvoir dans la commune de Giteranyi dans cette province.

Les infirmations en provenance de Muyinga indiquent que ces deux personnes font objet d’enquêtes suite à une infirmation qui aurait été délivrée par la Radio Bonesha Fm par le biais.

Adam Ruhamiriza le représentant de l’Association pour la promotion des droits humains, Aprodh dans cette province de Muyinga , estime qu’il y a anguille sous roche dans ce dossier.

Il est loin de saisir comment le gouverneur de la province a fait sortir de la prison ce samedi Marie Minani pour l’amener dans une buvette sous prétexte qu’elle n’avait personne pour l’assister dans sa situation de détenus préventive.

Cette double arrestation suscite déjà des questionnements, certains chefs de ce parti à l’échelle nationale ont fait une descente dans cette province pour s’imprégner de cette situation.

Dans une interview qu’il accordée à la Radio Isanganiro ce dimanche, Charles Nditije, Président du parti Uprona non reconnu par le ministre de l’intérieur n’a pas caché sa colère. Il a indiqué que le mal pour le pouvoir de Bujumbura est de s’en prendre contre les dénonciateurs des armes qui risquent d’occasionner un malheur pour le pays au lieu de faire des enquêtes.

Cette course contre les membres de l’Uprona dans la province de Muyinga ne diffère en rien des conséquences qu’endure aujourd’hui Pierre Claver Mbonimpa pour avoir dénoncé de telles bavures.

Même en province de Makamba, mercredi de la semaine écoulée un représentant de l’Aprodh a failli être arrêté par la police dans cette province.

Il aurait livré aux médias une information selon laquelle le gouverneur de ladite province allait octroyer une parcelle à une tierce en violation de la loi dans la commune de Nyanza lac. Ce jeune a connu des poursuites par la police. Les autres acteurs de la vie de la province y sont impliqués et le gouverneur a abandonné cette mission.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

420 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par Rose Hakizimana   ce  mardi 27 mai 2014   à 22 : 22 : 04

IYO LETA YANKA ABAYIHA INKURURU NTACO ITANIYEKO NI NTWARO YARIHARIMU 1972 AHO HABAYE AMAHANO KUBERA LETA YANSE KWUMVIRIZA ABAYIHAYE INKURU,GUSHIKA AHO PRESIDENT MICOMBERO AKURA GOUVERNEMENT AGASIGARA YIDEGEMVYA ARI KUMWE NA BAMINISTRE BABIRI GUSA

IGIHUGU KIRATEGWA ABURA IYO AJA N IYO AVA ABANTU BARAHONA, AGEZE KWIKANGURA AFATA UMUTI UTARIWO KUBERA NEGLIGENCE Y IYO LETA,UMWANYA UMWE NGO ABANYA MURAMVYA BAJE KUKURA UBUTEGETSI BASHIGIKIYE NTARE5, UWUNDI MWANYA NGO N ABAHUTU BAJE KUMARA ABATUTSI,INGORANE BADUTEYE NIZO NUBU TUKIKO TURISHURA,IMISI YOSE HARI UMUKURU W IGIHUGU SINDABIBAZWA HAZOKWAMA INGORANE TURINDIRE IBIZOVAMWO



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?



a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées





Les plus populaires
La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 6 %)

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais,(popularité : 4 %)

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » ! ,(popularité : 4 %)

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni,(popularité : 4 %)

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !,(popularité : 3 %)

Bujumbura voudrait amender quels articles dans la constitution ?,(popularité : 3 %)

L’uprona, aile de la réhabilitation, soutient l’appel à la grève lancé par la société civile sur la vie chère,(popularité : 3 %)

Burundi : Le président Domitien NDAYIZEYE dans le viseur de parti présidentiel,(popularité : 2 %)

Burundi : La CENI proclame les résultats provisoires du récent référendum ,(popularité : 2 %)

La commission ad hoc de la CVR en panne ,(popularité : 2 %)