Mbonimpa victime de son travail pourtant nécessaire




Par: Marc Niyonkuru, , mercredi 28 mai 2014  à 09 : 28 : 11
a

L’EHAHRDP, Eastern horn of Africa Human Rights Defenders Projects estime que l’arrestation de Pierre Claver Mbonimpa illustre les risques de montages auxquels font face les acteurs de la société civile Burundaise et en particulier les défenseurs des droits humains au moment où la tension politique au Burundi s’envenime davantage.

Dans un communiqué de presse rendue public ce mardi cette organisation non gouvernementale chargée de la protection des défenseurs des droits humains en Afrique de l’Est et dans la Corne de l’Afrique a relevé une série de pratiques qu’elle qualifie d’entrave par rapport à l’exercice des libertés publiques au Burundi.

Parmi celles-ci , il ya notamment la restriction des droits civiles et politiques contenues dans les nouvelles lois sur les manifestations publiques et les tentatives de modification du contenu de la loi fondamentale en vue permettre à Pierre Nkurunziza de briguer un troisième mandat présidentiel. Cette organisation estime que le maintien en prison de Pierre Claver Mbonimpa devrait constituer une préoccupation des partenaires au développement du Burundi.

Hassan Shire , Directeur Exécutif de cette organisation non gouvernementale chargée de la protection des défenseurs des droits humains en Afrique de l’Est et dans la corne de l’Afrique juge les accusations portées contre le défenseur des droits humains sans fondements. Ce sont plutôt des moyens de l’empêcher à continué son travail de défense des droits humains et surtout des enquêtes qui étaient en route au moment où elles sont plus que nécessaires.

Ce même mardi, le Parcem, une des organisations de la société civile a rejoint d’autres organisations pour plaidé pour la sortie de prison de Pierre Claver Mbonimpa. Faustin Ndikumana le président de cette organisation qualifie d’arbitraire et injuste son incarcération. Pour lui, les gouvernements se succèdent. Il a appelé les dirigeants du pays à un sursaut national pour le faire sortir de prison en disant la loi le plus vite possible et avec objectivité.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

254 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Bujumbura-Mairie : Le sénat burundais déterminé à mettre un terme aux constructions anarchiques



a

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi



a

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI



a

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques



a

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais



a

Le Burundi vers 2027



a

Bururi : Une destitution qui crée des remous



a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !



a

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda





Les plus populaires
Bujumbura-Mairie : Le sénat burundais déterminé à mettre un terme aux constructions anarchiques ,(popularité : 63 %)

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI,(popularité : 5 %)

Burundi : Fin des 8 mois pour la proposition des articles de la constitution à amender ; le rapport toujours tenu secret ,(popularité : 3 %)

France : Quai d’Orsay sur la poursuite des violences au Burundi,(popularité : 3 %)

Mbonabuca s’attaque aux médias et à la société civile ,(popularité : 3 %)

La chambre basse du parlement a-t-elle été convaincue ?,(popularité : 3 %)

La politique de décentralisation reste lacunaire selon le Senat ,(popularité : 3 %)

Les œuvres du cinquantenaire ou des sept ans du pouvoir CNDD FDD ? ,(popularité : 3 %)

L’Uprona de Kumugumya cautionnerait les décisions du CNDD FDD ,(popularité : 3 %)

L’uprona, aile de la réhabilitation, soutient l’appel à la grève lancé par la société civile sur la vie chère,(popularité : 3 %)