Crise au parti Uprona : Presque tous contre elle




Par: Marc Niyonkuru, , mardi 3 juin 2014  à 20 : 35 : 33
a

Quinze des 17 secrétaires provinciaux du parti Uprona interpellent la représentante légale adjoint du parti Concilie Nibigira à organiser une session en collaborant avec le comité central de 2009 et celui de 2014 pour débloquer la crise à la tête de ce parti.

Selon Tatien Sibomana, le porte parole du parti uprona , aile non reconnu par le ministre Edouard Nduwimana, ces secrétaires provinciaux ont fait le tour des défis qui hantent le parti des badasigana à la veille des élections de 2015.

Ils ont jugé que pour sortir de l’imbroglio dans lequel se trouve le parti il faudrait que le comité central de l’Uprona de 2009 se réunisse comme l’avait souhaité le ministre de l’intérieur. Ils ont par la suite constaté que Concilie Nibigira a paralysé le fonctionnement normal du parti en raison de la place dans laquelle elle a été placée par Edouard Nduwimana en toute irrégularité et illégalité.

Plus de 4mois déjà, Concilie Nibigira n’a pas non plus organisé de rencontre pour venir à bout de ce problème au sein du parti des badasigana selon ces secrétaires provinciaux.

« Nous demandons avec insistance à Madame Concilie Nibigira de se ressaisir et réunir les organes du parti, spécialement le comité central, en respectant les statuts de l’Uprona au lieu de jouer les prolongations et de se perdre dans l’entreprise illégale et insensée de créer des comités parallèles aux organes légaux et légitimes du parti », ont-ils souligné à travers un communiqué de presse faisant suite à cette réunion.

Ces secrétaires provinciaux interpellent aussi le ministre Edouard Nduwimana à prendre acte de cette requête pour l’intérêt de ce parti. « Nous interpellons le ministre de l’intérieur qui a promue Madame Nibigira Concilie à la tete de l’Uprona de prendre acte de notre demande légitime », a-t-il souligné.

Seuls les secrétaires provinciaux de Karuzi et Cibitoke n’ont pas apposé leurs signatures sur cette déclaration. Tatien Sibomana a indiqué qu’ils auraient bénéficié des postes. Mais quelle est l’idéologie de ce parti ?




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

596 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par   ce  mercredi 4 juin 2014   à 06 : 32 : 09

uyo mudamu uko buca kwose nuko aguma ahinyuka yarakwiye gutanga imihoho ces MIHIMBIRI baguma bashaka kwitwaza UPRONA kunyungu zabo bonyene bagume bafukamiye CNDD babe baririra



Par Coldman'Zi   ce  mercredi 4 juin 2014   à 23 : 27 : 55

Mushingantahe @Ce Mercredi,
mu kirundi bavuga ngo "ikuburiye ntikurya" Ku bwanje, abo BADASIGANA bahora ubusa Mme Nibigira Concilie. Ni ukumenya ko mu Burundi, UPRONA yari igeze ahatemba n’ubu ikiriko. Tegere ko benegihugu tutagomba intambara canke kumva uruhagarara rwa minsi yose. Amatati muri UPRONA yamye ho kandi ashingiye ku biti n’inda. Iyo Congres bavuga, ni yama coup-d’Etat no kutemerana bikiri mu mitwe y’abarundi bamwe bamwe. Nta mugambwe ugendera mu mipfuko. Nkabona ko imporona zikwiye kwegera Concilie bagapfuma bagira iyo Congres apres amatora y’i 2015. Gurtyo bazoba bafise aho bavugira kandi ata nzigo bafitaniye. Benshi bazoba batowe iyo baturuka, bisigura ko ata kigoyi bazoza bavugana.



Par Rose Hakizimana   ce  jeudi 5 juin 2014   à 21 : 39 : 40

EWE CONCILIE URANTEY IKIGOGWE,UKWO NZI UPRONA EKA NTUZOKWOROHEGWA,MU KIRUNDI BATI UCA MW ISHAMBA UTAZI UKACA
INKONI MBI,CONNCILIA NTIYIGEZE ASHAKA GOKORESHA UBWENGE AFISE
YAMYE ARONDERA IVYOROSHE BITATUMBEREYE,UBU RELO BIRIKO BIRAMUGORA,MURI UPRONA HARI INCABWENGE NYINSHI KANDI BAZI ICO
BAKORA ,NAHO RIMWE NARIMWE BAKOSHEREZWA NABO BASHIZE IMBERE NKA NIYOYANKANA NA SINUNGURUZA MURI 2010,UBU CONCILIA NA PROSPERT BAKABA BARIKO BARAWUTOBA.
NOHANURA KOBOSUZA AMASO KURI KAHISE KUWO MUGAMBWE BAKIBUKA
NU WAWUSHINZE BAGAHEZA BAKAREKA KUTUKA RWAGASORE MU KUMUSAMBURIRA UMUGAMBWE,NOKUWUSHIRA MU MNWE Y ABICANYI



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi



a

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI



a

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques



a

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais



a

Le Burundi vers 2027



a

Bururi : Une destitution qui crée des remous



a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !



a

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda



a

Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke





Les plus populaires
le compteur des retenues démarre à la fonction publique,(popularité : 3 %)

La sécurité des témoins, une des solutions pour l’impunité au Burundi ,(popularité : 3 %)

Statut de l’opposition politique, un mal pour la démocratie au Burundi ,(popularité : 2 %)

Ce projet de loi ne créera-t-il pas de remous à l’instar de celui sur la presse ?,(popularité : 2 %)

Quid sur la déclaration de guerre contre Bujumbura ,(popularité : 2 %)

Pas de négociations entre le CNDD-FDD et l’ADC ikibiri en Suisse ,(popularité : 2 %)

Festus Ntanyungu : nouveau président du Forum permanent de dialogue politique ,(popularité : 2 %)

Grève : Plaidoirie pour un terrain d’entente,(popularité : 2 %)

Le Sénat réclame la suspension de l’administrateur de Nyabikere,(popularité : 2 %)

Pascaline Kampayano dément les propos du porte-parole du président ,(popularité : 2 %)