Ngozi : Un OPJ attrapé en flagrant délit dans une affaire de corruption




Par: Aubin Niyonkuru , jeudi 5 juin 2014  à 17 : 18 : 56
a

Jean Sinzinkayo, officier de police judiciaire en commune Busiga de la province Ngozi a été surpris en flagrant délit entrain de recevoir un pot de vin ; mercredi dernier. Cet agent de la police a été immédiatement arrêté et conduit au cachot de la police du chef lieu de la province de Ngozi.

A l’origine de cette arrestation, un dossier judiciaire de deux mécaniciens de la société Sogea satom qui est entrain de goudronner la route Ngozi-Gitega. Cette affaire lui avait était soumise pour instruction préliminaire. Les deux agents de la société Sogea satom sont poursuivis par la justice pour avoir volé 10 litres d’huile à moteur dont la valeur s’estimerait à 30.000 Frs Bu.

Plutôt que de mener les enquêtes, cet officier de police judiciaire a préféré quémander 400.000 Frs Bu de pot de vin pour que ce dossier soit régler à l’amiable, apprend-t-on des sources en provenance de Ngozi.

Les mêmes sources précisent que les deux parties, c’est à dire ce policier et les deux présumés voleurs, ont négocié jusqu’à fixer la somme de ce pot de vin à 300.000 Frs, somme qui devrait être remise le lendemain, c’est-à-dire mercredi.

Ces mécaniciens de Sogea satom avaient déjà planifié une autre stratégie pour faire attrapé cet Opj. Ils ont plutôt appelé la police de la brigade anti corruption à Ngozi pour l’informer du rendez vous de la remise de ce pot de vin, après avoir copié les numéros des billets de la somme qu’ils allaient remettre à ce policier.

Après avoir remis ces billets à l’Opj dans la matinée de mercredi dernier, les agents de la brigade anti corruption étaient aux environs de son bureau. Déjà informer du coup, ils l’ont alors surpris entrain de vérifier si la somme lui rendue est celle convenue. Il a alors été mis sous mandat d’arrêt sur le champ.

L’Opj Jean Sinzinkayo a passé la nuit de mercredi à jeudi au cachot de la police judiciaire du chef lieu de la province de Ngozi. Son dossier est entrain d’être analysé par la brigade anti corruption qui va bientôt le transféré à Bujumbura dans la cour spéciale anti corruption.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

746 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par murundi   ce  jeudi 5 juin 2014   à 17 : 27 : 24

Iminsi y,ibisuma s,myinshi !!!!!!!!!!



Par mwenengwe07   ce  jeudi 5 juin 2014   à 17 : 58 : 19

Ubu yamaze gufatwa, ni ahanwe kandi n’abandi babimenye. Ingeso y’ibiturire ni mbi. Nizere ko uwariko aragitanga na we nyene atariko aridegemvya... Ariko n’abo hejuru banyuruza ayasumba ng’aho, ni bahagarikwe, bagarukane ivyo batwaye vyose, hanyuma bahanwe.



Par Ndikumana Roger   ce  vendredi 6 juin 2014   à 11 : 23 : 28

BRAVO !Le Burundi va avancer,...doucement mais surement.

Corruption zéro,...sécurité et justice pour tout le monde,...dévotion et vision du leadership,...et la machine va non seulement se mettre en marche, mais s’envoler tel un avion.Notre pays est beau et a des opportunités.Ariko nyene ngo "UWAMBAYE IKIREZI NTAMENYA KO CERA.



Par Mamuko   ce  dimanche 8 juin 2014   à 07 : 41 : 47

Mu Burundi ni hatari.... ibiro naciyemwo nka vyose, imbere yuko baguha service babanza kugusaba icupa, sinzi ko babiterwa n’inzara. Burundi habaye nabi kugiturire pe... Abapolisi basa nabasegerereza...... Aaaaaaaah nta kigenda



Par Ngenda   ce  dimanche 8 juin 2014   à 23 : 16 : 28

Jewe ubutungane bw’Uburundi sindabwumva ?buzokwama bucira urubanza uwivye kubwinzara gusa !nibaze ko leta yahaye agashimwe abapolice bacu bibihangange bagumuje ico kigabo !Courage,notre policiers !



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article


Dans la même rubrique
a

Rumonge : le nouveau directeur du centre de formation professionnelle de Gatete incarcéré



a

Burundi-Médias : Que risque la RFI ?



a

Buta a commémoré le 22ème anniversaire de l’assassinat des 40 séminaristes, martyrs de la fraternité



a

Ruyigi : Les enfants incarcérés réclament une école



a

L’affaire de gribouillage de photos qui conduit trois écolières de kirundo en prison



a

L’office du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme ferme ses portes au Burundi



a

La CNIDH change de "look"



a

L’Ombudsman burundais tranquillise une famille qui crie à ‘’une spoliation de sa parcelle’’



a

En brève : quatre personnes emprisonnées dont Nahum Barankiriza



a

Bujumbura promet des poursuites judiciaires contre la BBC





Les plus populaires
Rumonge : le nouveau directeur du centre de formation professionnelle de Gatete incarcéré,(popularité : 6 %)

Défense pour Sinduhije auprès du Conseil de Sécurité de l’ONU ,(popularité : 3 %)

Blanchiment d’argent : Où est le procureur général de la république ? ,(popularité : 3 %)

Prisons au Burundi en 2011 : « calvaire pour les détenus »,(popularité : 3 %)

La privatisation des entreprises publiques entachée d’imperfections,(popularité : 3 %)

Remous autour d’une école construite en province de Bururi sur contribution de Rutana,(popularité : 3 %)

’Probable avenir des Imbonerakure’’,(popularité : 3 %)

Criminalité : L’opposition salut l’incarcération de deux agents de la police et du SNR,(popularité : 3 %)

15 ans d’emprisonnement requis pour les cinq personnes, dont trois policiers, accusées de vol,(popularité : 3 %)

L’Ubj indignée des convocations intempestives des journalistes ,(popularité : 3 %)