Roger Muhizi transféré de nouveau de l’Hôpital à la Prison




Par: Aubin Niyonkuru , dimanche 8 juin 2014  à 15 : 28 : 47
a

Roger MUHIZI, un des membres du Msd qui a été blessé sur son bras, droit vient encore une fois d’être transféré de l’hôpital Prince Régent Charles à la prison centrale de Mpimba à bord d’une voiture ’taxi’, c’était dans la matinée de ce samedi vers 7h30 comme l’a témoigné son avocat qui était sur les lieux. Le médecin qui suivait son dossier médical à cet hôpital lui avait plutôt proposé un transfert à l’étranger au risque d’être amputé de son bras puisque son cas s’aggrave du jour au jour.

« C’est quand même époustouflant du côté des avocats de la défense à voir ce qui s’est passé avec notre client Roger Muhizi. Le Docteur (…..) l’avait prescrit son transféré à l’étranger dans un centre chirurgical spécialisé parce que le nerf radial de son bras a été gravement touché. Mais, ce matin même, à notre grande surprise il vient d’être embarqué à bord d’une voiture taxi », a révélé son avocat.

Selon Maitre Amédée Nzobarinda il est encore tôt de préciser celui qui a ordonné ce transfert. Mais il dit que la police agit souvent sur les ordres du Parquet .Alors , comme le dossier est encore à la phase pré juridictionnelle, dans ce cas on peut dire que c’est le Parquet qui a ordonné ce transfert.

Il annonce aussi que ce transfert n’a pas suivi les procédures requises pour sortir régulièrement de l’hôpital. « Roger Muhizi a été transféré sur base d’un billet de sortie non cacheté alors que ce billet devrait porter un cachet pour que le médecin qui a ordonné ce transfert soit à mesure de se justifier ; on peut alors considérer ce billet comme un tract », a dit Maitre Amédée Nzobarinda.

Selon certaines sources, le médecin qui a proposé le transféré de Roger Muhizi en étranger pour les soins médicaux aurait été convoqué au Ministère en charge de la santé.

Ce membre du Msd était alité à la Clinique Prince Louis Rwagasore depuis les affrontements du 08 mars entre la police et les membres de ce parti. Le 27 mai dernier, il avait été forcement transféré de cette clinique à la prison de Mpimba, avant de subir un interrogatoire au parquet près le Tribunal de grande instance en mairie de Bujumbura. Le même jour les jeunes de l’Adc ikibiri qui étaient en réunion organisée par l’ombusdman ont boycotté les travaux de l’après midi.

Le lendemain, Roger Muhizi a été transféré à l’hôpital Prince Régent Charles. Selon certaines sources, il y aurait une intervention de l’ombusdman.Ses avocats avaient crié au scandale et envisageaient même de traduire en justice les responsables de la Clinique Prince Louis Rwagasore. 11 jours après Roger Muhizi vient de subir le même sort.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

369 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par Rose Hakizimana   ce  dimanche 8 juin 2014   à 16 : 37 : 50

NI VY IBARA AHO N ABAGANGA BASIGAYE BICA ABANTU MUKUKORERA
UBUTEGETSI KUSOHORA KU NGUVU UMUGWAYI UKAMURUNGIKA MURI PRISON NTAHO BITANIYE N UKWICA

ROGER MUHIZI UBUZIMA BWIWE BUZOBAZWA UMUKURU W IVYO BITARO
BASHAKA AGWE MW IPRISON NKA BUSUGURU
AHO BAKOREYE IKIBI VYATEVYE BIRENG URUGERO ,ABANTU BOSE BARI
BAKWIYE KUVYANKA MU GUHAGARIKA AKAZI KUGIRA UBWO BUTEGETSI
BWIHANURE CANKE BUBISE INTUNGANE ZITWARE



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article


Dans la même rubrique
a

Des dossiers « ayant fait couler beaucoup d’encre et de salive » !



a

Télécommunication : Des bureaux de LUMITEL presque déserts



a

Droits de l’Homme : Des effectifs pléthoriques dans les prisons du Burundi



a

Droits de l’homme : Le Burundi dans la persistance des violations de droits humains selon l’ONU



a

Le parquet général met en place une commission d’enquête sur le carnage de Ruhagarika



a

Buta : 21 ans après l’assassinat des 40 séminaristes



a

Justice :Un militant du parti au pouvoir condamné à 3 ans de prison pour tenue de propos haineux



a

Droits l’homme l’homme : Le cimetière de Mpanda inondé



a

Kayanza : 5 ans de prison ferme contre une dizaine d’enseignants de Murambi



a

Dossier PARCEM, « l’affaire loin d’être terminée »





Les plus populaires
Des dossiers « ayant fait couler beaucoup d’encre et de salive » ! ,(popularité : 3 %)

Patrice Mazoya libre, L’APRODH scandalisée ,(popularité : 2 %)

2011, année des violations massives des droits de l’homme,(popularité : 2 %)

Droits de l’homme : Le Burundi dans la persistance des violations de droits humains selon l’ONU,(popularité : 2 %)

Droits de l’Homme : Des effectifs pléthoriques dans les prisons du Burundi,(popularité : 2 %)

Un agent du SNR arrêté à Gihanga ,(popularité : 2 %)

Les 28 putschistes comparaissent en audience publique,(popularité : 2 %)

La CVR appelle au respect du récit des déposants,(popularité : 2 %)

Deux pays différents deux justices différentes : Sinduhije libéré ce mardi ,(popularité : 2 %)

Kayanza manque de terres cultivables ,(popularité : 2 %)