Contre une CVR favorable au CNDD- FDD




Par: Marc Niyonkuru, , dimanche 15 juin 2014  à 08 : 13 : 37
a

Le Forum pour le Renforcement de la Société Civile dit que l’appel des candidatures au poste de commissaires de la CVR s’écarte de l’Accord d’Arusha et du rapport sur les consultations populaires.

Au cours d’une conférence de presse que ce forum a organisée ce samedi , le délégué général de cette organisation, Vital Nshimirimana, a indiqué les commissaires devraient normalement être choisis après consensus par toutes les parties prenantes. Pour lui, cela se trouve bel et bien dans ces documents.

Pour Vital Nshimirimana, cet appel à candidature risque d’ouvrir la porte à l’impunité puisque certaines des personnes accusées de crimes contre l’humanité dans ce pays pourraient facilement se retrouver commissaires.

Il a plaidé pour que les personnes qui sont ou ont été membres des institutions de sécurité et mouvements rebelles, les associations des victimes de crises cycliques de ce pays, et les personnes qui se reprochent de certains crimes contre l’humanité n’envoient pas leurs dossiers pour ces candidatures.

Les personnes qui ont été membres des gouvernements qui se sont succédé ne devraient pas aussi déposer leurs dossiers parce que d’une manière ou d’une autre ils ont eu une part dan l’histoire sombre de ce pays selon encore une fois Me Vital Nshimirimana.

De la part de Vital Nshimirimana, la société civile ne cautionnera pas les noms qui seront choisis pour être commissaires. « Nous disons d’ores et déjà que les personnes qui seront membres de la CVR au nom de la société civile ne nous représenteront pas », a souligné Vital Nshimirimana.

Pour Vital Nshimirimana si volonté politique il y a, il est plus facile de retrouver dans ce pays 11 personnes honnêtes de consensus pour piloter la CVR.

En attendant la CVR qui résulte d’une seule organisation politique à savoir le CNDD FDD sera sans effet sur l’échiquier national et que beaucoup de personnes auront plus tendances à ne pas tout dire par rapport aux événements qu’ils auront connus dans le passé.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

391 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par mwenegihugu   ce  dimanche 15 juin 2014   à 13 : 21 : 55

Ibi bintu vyiyita "amashirahamwe adaharanira inyungu za politike" birasibije igihugu pe ! Nkunze kubagereranya n’imbwa zambaye inshato z’intama. Nimwishongore kuma-radios uko mushatse kwose, ariko umwenegihugu (umwe musuzugura, atazi/adatanga conference de presse) niwe azovuga ijambo rya nyuma = ni we azotwenga ubwanyuma. Ni mube mukoresha iyo mitwe n’inguvu mufise muvyoteza imbere abarundi bose.



Par ndarusanze   ce  lundi 16 juin 2014   à 08 : 59 : 35

Mr Vital, la machine du CVR est déjà en marche !!! Tu ne l’arreteras pas !!! Mbe wew wibaza ko woba uri nde mukuvuga ko ngo amazina y’aba commissaires bazotorwa n’engageront qu’eux-memes ??? Uri umushingamateka yatow n’abanyagihugu ? Uri umushikiranganji ? Uri iki ? Userukira nde ?
Birerekana ko ufise ubwoba bwa CVR, nimba hari ico wakoze mu makuba yagiye ashikira uburundi, ube uritegura kuvyemanga imbere y’abenegihugu.



Par Minani   ce  mardi 17 juin 2014   à 03 : 29 : 33

D’accord !... Mais on va aussi éliminer d’ores et déjà de la liste de candidatures, tous les enfants, neveux, nièces, leurs cousines et cousins de tous ceux qui ont été impliqués, de près ou de loin, dans la politique burundaise ou dans les crises qui ont endeuillé le Burundi. On s’assurera aussi d’éliminer tout enfant de toute personne qui a été ou qui sera déclarée victime des atrocités du passé. Toute personne qui sera réputée avoir pensé du mal ou du bien de l’opposition, de la socitété civile ou des partis au pouvoir sera disqualifiée. Les prêtres, les pasteurs et tout membre d’une religion qui était présente au Burundi pendant les événements sanglants seront également éliminés. Il en va de même pour tout membre d’une religion qui a profité des différentes crises pour s’installer au Burundi ! Vous allez voir... il ne restera que les saints, les anges et Dieu. Quelqu’un peut me dire s’il y a un saint burundais ?... On va faire une enquête, et sûrement qu’il est devenu saint par fraude !... Pour les anges et Dieu, ils sont toujours là, mais ne peuvent intervenir directement !

Alors qui reste ? Les neutres burundais et les étrangers ! Pour les neutres, y’en aura jamais ! Alors oubliez ça ! Les étrangers ? Il y en aura toujours ! Mais ils ne pourront pas être neutres ! Même quand ils le seront !...

Il ne reste plus personne ! Sauf moi ! Neutre, burundais, étranger, membre de l’opposition et du parti au pouvoir, et de surcroît, neutre !... Oups ! neutre deux fois ? C’est pas du tout neutre ça !!!!

Plus personne !

Personne ! Oublions la CVR ?



Par Rose Hakizimana   ce  mercredi 18 juin 2014   à 21 : 49 : 23

NICO GITUMA BIHUTA KUGIRA BAZOVE KUBUTEGETSI IVYO BAKOZE BITASHOBORA KUBAFATA MUGOBO BARIHENDA KUKO UBUTEGETSI NTIBUHAGARARIYE KURIBO HAZOZA UBUNDI BUTEGETSI BUKOSORA IVYO VYOSE BONONYE,KANDI ABARUNDI BARIKO BARACA UBWENGE NGIRA
AMABI BATEWE N INTWARO YA CNDD FDD NTIBAZOSUBIRA KUGWA MU RUDUBI MU GUTORA ABABICA
REKA TURINDIRE AMATORA,MUGABO TUSHISHIKARE TWEREKANA IVYO BIBI
BAKORA



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?



a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées





Les plus populaires
La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 10 %)

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais,(popularité : 7 %)

L’uprona, aile de la réhabilitation, soutient l’appel à la grève lancé par la société civile sur la vie chère,(popularité : 7 %)

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni,(popularité : 4 %)

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC,(popularité : 4 %)

Muyinga : La Tanzanie et le Burundi clarifient leurs frontières ,(popularité : 3 %)

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » ! ,(popularité : 3 %)

Les bashingantahe de l’UPRONA jugent inutile la tenue des congrès provinciaux ,(popularité : 3 %)

Corruption, protection des droits humains : défis qui menacent le Burundi selon Pamela J. Slutz,(popularité : 3 %)

ONU : Soutenons ce pays en exigeant encore,(popularité : 3 %)