L’ENS en grève pour cause de retard de bourse




Par: Marc Niyonkuru, , lundi 16 juin 2014  à 19 : 02 : 00
a

En signe de solidarité, les étudiants de l’Ecole Normale Supérieure ont commencé le mouvement d’arrêt des cours ce lundi. Ils plaident pour que leurs confrères qui ont échoué l’année dernière bénéficient de la bourse comme le veut la loi.

Avant de rentrer, ces étudiants se sont d’abord rencontrés dans les enceintes de l’ENS. Le directeur académique de l’école a tenté de les en empêcher mais il a été hué et a quitté de force la salle dans laquelle ces étudiants se trouvaient.

Pour ces étudiants il est illogique que certains d’entre eux n’aient pas obtenu cette bourse alors que la loi reconnait les mêmes droits aussi bien aux étudiants ayant réussi que ceux qui ont recommandé une seule année.

Selon Philippe Ndikumana, l’un des responsables de classes à l’ENS il serait pour le moment de dire que le gouvernement est en train de mettre en application une loi qu’ils avaient tellement décriée pendant plus de deux mois.

« Au regard de la manière dont les autorités rectorales nous tranquillisent nous attendons pour voir que la bourse soit payée ou non pour les recommandés avant de tirer une quelconque conclusion », a-t-il souligné.

La directrice Générale de l’Ecole Normale Supérieure, Janvière Ndirahisha, de sa part a souligné qu’à sa connaissance il s’agit d’un simple retard de la bourse. « Pourquoi est ce que nous serions les premiers à violer la loi. Je crois qu’il s’agit d’un retard. Les listes étudiants ont été transférés en même temps mais chaque catégorie avait la tienne » a ajouté Janvière Ndirahisha .

Janvière Ndirahisha se dit particulièrement choquée de voir que les étudiants se soient gardés d’avertir au moins la direction de cet arrêt des cours et d’entrainer dans la grève, les nouveaux étudiants qui n’avaient pas à gagner dans cette grève.

« Je voudrais plutôt rappeler aux étudiants que la bourse n’est pas une obligation pour le gouvernement mais plutôt un geste qu’il offre aux étudiants qui sont dans les auditoires » a-t-il souligné.

Jusqu’à présent les étudiants ne précisent jusqu’à quand cette grève va durer. Elle vient perdurer la fin de l’année académique qui est déjà une triste réalité à l’ENS comme à l’Université du Burundi.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

177 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par pau   ce  mercredi 18 juin 2014   à 12 : 21 : 22

c’est bidon comme explication madame la directrice. tu as raté une bonne occasion de te taire



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rutovu : des magouilles dans la distribution des décodeurs de Startimes.



a

Hôpital de Rumonge : Les patients apprécient différemment les services



a

Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme



a

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées



a

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons



a

Rumonge : Les robinets de la Regideso ont tari



a

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza



a

Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune



a

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités



a

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama





Les plus populaires
Rutovu : des magouilles dans la distribution des décodeurs de Startimes.,(popularité : 29 %)

Hôpital de Rumonge : Les patients apprécient différemment les services,(popularité : 8 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 5 %)

Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme,(popularité : 3 %)

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées,(popularité : 3 %)

PSG : Les agents crient à l’injustice,(popularité : 2 %)

La thérapie de l’eau thermale, des habitants de Mugara témoignent,(popularité : 2 %)

Les universités publiques ont fermé les portes,(popularité : 2 %)

Muyinga. Les enfants vulnérables reçoivent une aide en kit scolaire,(popularité : 2 %)

Rutana a enterré plus de 30 victimes du VIH Sida depuis juin 2011 ,(popularité : 2 %)