Vers une CVR sans consensus




Par: Marc Niyonkuru, , mardi 24 juin 2014  à 17 : 41 : 24
a

Bujumbura voudrait contre vents et marrées que le 1er juillet 2014, le président de la république rende public les 11 commissaires membres de la Commission Vérité et Réconciliation dans son discours à la Nation selon certains députés de l’Uprona. Le dossier attire certes l’attention des membres de l’Uprona et du Frodebu Nyakuri mais ces deux groupes parlementaires n’entendent pas cautionner le dépôt des dossiers qui pour le moment se fait en violation du contenu des consultations populaires comme l’a souligné Charles Nditije.

Les consultations populaires stipulaient en fait que les dépôts des dossiers allaient se faire suivant les groupes d’intérêt dans la CVR. Charles Nditije regrette de voir que les dépôts des dossiers se font vaille que vaille.

Le 27 courant est la dernière date de dépôt des dossiers au poste de Commissaire de la CVR. Un député qui a jugé bon de garder l’anonymat a indiqué que plus de 200 dossiers ont déjà été enregistrés par l’Assemblée Nationale. Les noms des personnes qui ont déjà déposé leurs dossiers ne sont pas pour le moment connus parce que chacun y va selon sa volonté du moins parmi les membres du parti Frodebu Nyakuri et les membres de l’Uprona selon ce député .

Ces deux groupes parlementaires auraient appelé leurs membres à ne pas envoyer leurs dossiers à l’Assemblée Nationale pour postuler à ce poste à cause de ce qu’ils qualifient d’imperfections contenues dans la loi sur la CVR.

Les noms de ces personnes ne sont pas encore connus. Le groupe parlementaire Uprona ne cautionne pas cette procédure mais dans l’entre temps un certain Gérard Nduwayo qui fut porte parole de l’Uprona aurait envoyé sa candidature à l’Assemblée Nationale sous la bénédiction de Gaston Sindimwo et Concilie Nibigira secrétaire général et représentante légale de l’Uprona reconnu par le ministre de l’intérieur, selon nos sources.

« Le président du parlement a demandé à ces deux groupes parlementaires deux noms des députés crédibles pour qu’ils fassent partie de la commission de sélection mais nous avons totalement refusé mais nous venons d’entendre que Festus Ntanyungu membre du CNDD - FDD sera déjà le président de cette commission », a-t-il souligné.

Bien que les tractations soient réelles entre les partenaires de la CVR pour sa mise en place, Bujumbura ne ménagerait rien pour que les 11 commissaires soient connus selon ces députés. L’honorable Ndayizamba André élu dans la province de Bururi serait prêt à se désolidariser de ses collègues députés de l’Uprona pour être membre de la commission ad hoc qui aura pour mission de choisir les 33 candidats selon notre source.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

339 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par Rose Hakizimana   ce  mercredi 2 juillet 2014   à 04 : 56 : 10

ARIKO UBWO ABANTU NTIBOGUMYA UBUNTU BAKAMENYA KURYA BIKE BAKARYAMA KARE HAKO BICAPFUZA,NGIRA MBAZE NONE IRYO TEGEKO RYIYAMIRIJWE NA BOSE,RIGATOGWA N UMUGAMBWE UMWE,HARI UMUNTU ATARI MURI CNDD FDD YOKWUBAHUKA KUJA MURUWO MUGWI, NIBAZA KO ABO MWATUBWIYE BATOVYUBAHUKA .KUKO NTAHO BAZOBA BATANIYE NA CONCILIA NA GASTON SINDIMWO,ARIKO SINOBACIRA URUBANZA REKA NDABAHANURE BABANZE BEGERE SOCIETE CIVILE NABO BOSE BIFUZA KO UBURUNDI BWORONKA AMAHORO,BIGE ICO KIBAZO IKIZOVAMWO NIBAZA KO KIZOBA ARI CIZA MURAKOZE



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi



a

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI



a

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques



a

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais



a

Le Burundi vers 2027



a

Bururi : Une destitution qui crée des remous



a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !



a

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda



a

Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke





Les plus populaires
Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi ,(popularité : 6 %)

Le Service National des Renseignements du Burundi dit non au 3èmè mandat du Président Nkurunziza,(popularité : 4 %)

Libéré ou pas demain, Bob reste fort et humain ,(popularité : 3 %)

Corruption, protection des droits humains : défis qui menacent le Burundi selon Pamela J. Slutz,(popularité : 3 %)

Les bashingantahe de l’UPRONA jugent inutile la tenue des congrès provinciaux ,(popularité : 3 %)

François Bizimana quotte négativement le parti Uprona ,(popularité : 3 %)

Des appels au dialogue politiques se multiplient : L’ADC Ikibiri tourne les pouces ,(popularité : 3 %)

L’ADC-Ikibiri tentée par l’usage de la force pour obliger le gouvernement à négocier,(popularité : 3 %)

L’Union Européenne préoccupée par la situation d’insécurité au Burundi ,(popularité : 3 %)

L’ADC Ikibiri salut le choix du Président Nkurunziza sur les négociations ,(popularité : 3 %)