CVR : Le délai de dépôt des dossiers pourrait être prolongé




Par: Marc Niyonkuru, , vendredi 27 juin 2014  à 15 : 48 : 15
a

Plus de deux cents dossiers au poste de commissaire de la Commission Vérité et Réconciliation seraient déjà enregistrés à l’Assemblée Nationale depuis mercredi.

Les sources en provenance de cette institution soulignent que l’appel à candidature pourrait se prolonger de deux semaines à partir de ce 27 courant pour permettre à l’Assemblée Nationale d’avoir ces candidats de nature à donner crédibilité à la Commission Nationale Vérité et Réconciliation une fois mise sur pied.

Selon certains des membres influents dans la société civile, l’appel à candidature est loin de d’inspirer confiance à ceux qui doutaient de l’apport de la CVR dans la réconciliation des Burundais parce qu’il accuse beaucoup de lacunes.

Ces organisations estiment que pour permettre aux burundais d’avoir espoir en la CVR l’appel à candidature au poste de commissaires de la CVR aurait suivi les modalités semblables à celles qui eurent lieu pendant le choix des membres de la Commission Nationale Indépendante des Droits de l’homme. Il a indiqué que telle est la raison pour laquelle, les membres de la société civile s’intéressent vraiment moins à cette étape de dépôt des dossiers à la chambre du parlement.

Dans l’entre temps, les informations en provenance de l’Assemblée Nationale soulignent que jusqu’à mercredi, le report dans le dépôt de ces dossiers était inéluctable.

« Ceux qui pour le moment sont en train de déposer des dossiers sont globalement composés de personnes à la recherche de l’emploi et ne jouissent d’aucune crédibilité, l’Assemblée Nationale sera contrainte de reporter à plus tard le dépôt des dossiers pour permettre aux hommes et femmes de confiance de déposer leurs dossiers » a souligné un député qui a jugé bon de garder l’anonymat.

Lundi, le délégué Général du Forum pour le Renforcement de la Société civile Vital Nshimirimana a donné de sa part un avis tout à fait mitigé quant à l’espoir qu’il réserve à cette CVR lorsque les médias lui demandaient si certains membres de la CVR ne risquent pas d’en être exclus puisque la société civile est devenue plurielle.

Le chef de service communication à l’Assemblée Nationale s’est gardé tout commentaire par rapport à cette polémique sur la CVR. Selon lui, le comportement à adopter par rapport aux inquiétudes sera connu d’ici le 30 juin. En attendant, les personnes crédibles et ceux à la recherche de l’emploi déposent leurs dossiers.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

194 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par   ce  samedi 28 juin 2014   à 13 : 42 : 26

Je n’y compordnds plus rien.
Le dépôt des candidatures se fait dans une cellule spécialement amenagée qui a la forme d’une urne dans laquelle pénètre une presonne, dépose son dossier et s’en va. Le dépouillement n’a pas encore eu lieu. Mais voilà que nos princes nous annoncent déjà qu’ils savent que les deposants sont des presonnes en quête d’emploi, des chomeurs en somme,qui spéculent sur l’obtention d’un boulot. La personne ayant fait pareille declaration est digne d’être arretée et interrogée, car d’abord il ne saurait savoir qui a déjà deposé, car pas de dépouillement, ensuite aragayana caaaane, kubona une personne qui veut participer dans la vérité sur son pays, ngo ariko arironderera akazi. Nous sommes maladroit de haut en bas..............



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

L’affaire de gribouillage de photos qui conduit trois écolières de kirundo en prison



a

L’office du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme ferme ses portes au Burundi



a

La CNIDH change de "look"



a

L’Ombudsman burundais tranquillise une famille qui crie à ‘’une spoliation de sa parcelle’’



a

En brève : quatre personnes emprisonnées dont Nahum Barankiriza



a

Bujumbura promet des poursuites judiciaires contre la BBC



a

Burundi : Le procureur général de la République apporte un démenti contre une vidéo de la BBC



a

« Le Burundi ne respecte pas les droits de l’homme pour satisfaire la communauté internationale », selon le ministre Nivyabandi



a

Mgr Jean Louis Nahimana remet sa veste à Ndayicariye à la tête de la CVR



a

Le gouvernement burundais décide une fermeture définitive du bureau du Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’homme au Burundi





Les plus populaires
Attaques de Cibitoke : Une famille reconnait son fils « victime d’exécution »,(popularité : 11 %)

Le gouvernement burundais décide une fermeture définitive du bureau du Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’homme au Burundi,(popularité : 11 %)

Démocrate relâché par la justice à Cibitoke ,(popularité : 10 %)

Les prisonniers de Mpimba visités par l’Ombudsman burundais,(popularité : 10 %)

L’affaire de gribouillage de photos qui conduit trois écolières de kirundo en prison ,(popularité : 9 %)

La liste des demandes d’extradition de burundais à l’étranger s’allonge,(popularité : 8 %)

Les survivants du « génocide de 1972 » dans les rues de New York en mai ,(popularité : 8 %)

Justice :Un militant du parti au pouvoir condamné à 3 ans de prison pour tenue de propos haineux,(popularité : 8 %)

Massacre à l’Université du Burundi : Gaston Hakiza, Recteur, témoin et lobbyiste ,(popularité : 8 %)

Muyinga/Un containeur sert de cachot clandestin à Gasorwe,(popularité : 8 %)