Famine : Le Burundi toujours sur la liste des pays à risque




Par: Désiré Nimubona , vendredi 27 juin 2014  à 10 : 37 : 32
a

Le Burundi est classé parmi les pays qui consentent peu d’efforts par rapports aux autres pays de l’Afrique de l’est, dans la lutte contre la malnutrition par un groupe de lobby basé à Londres.

Cette organisation est connue comme The Hunger and Nutrition Commitment Index (HANCI).

Depuis deux ans, cette organisation non gouvernementale basée à Londres travaille sur 45 pays en voie de développement et sous développés et tous les pays de l’Afrique de l’Est sont concernés par cette étude.

L’étude a été effectuée depuis deux ans et constate que le Burundi investit moins dans l’agriculture avec près de 10.3% en 2011, bien que ce budget a été légèrement revu à la hausse les années qui ont suivi.

En plus, le contexte juridique burundais ne garantie pas l’accès à la terre de la femme burundaise alors que la majorité des femmes sont attachées aux travaux des champs.

En ce qui est de la promotion de la santé des habitants de ce pays de l’Afrique de l’Est, HANCI explique que le Burundi investit moins dans le domaine de la santé avec un pourcentage inférieur à 10%, donc gravitant au tour de 8%.

Mais au contraire, le pays comme la Tanzanie est classée parmi les pays en voie de développement qui ont su s’investir beaucoup dans la lutte contre la faim et la malnutrition.

Le Rwanda, l’Ouganda et le Kenya sont aussi parmi les pays qui s’impliquent d’une façon modérée dans la lutte contre la faim et la malnutrition.

En mai dernier, le Programme Alimentaire Mondial (PAM) avait alerté que près de 3 million, soit un tiers de la population faisait face à l’insécurité alimentaire.

La Ministre de tutelle avait annoncé, quelques jours au paravent que suite à une baisse des précipitations, les changements climatiques, les récoltes allaient aussi baisser.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

152 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Le Burundi plaide pour l’augmentation de quantité des vivres destinés aux cantines scolaires



a

Les travailleurs de l’Ecole Indépendante réclament une réunion extraordinaire



a

La décision de faire payer 300 fbu chez les dockers du marché dit chez Sion reste inchangée



a

Le secteur de l’éducation "en ruine" !



a

« Je ne vois pas comment le directeur ne nous...



a

Neuf institutions universitaires interdites d’enrôler de nouveaux étudiants



a

Bubanza : le lycée kanura de Gihanga, confrontée à plusieurs difficultés



a

Buyenzi : Les filles et femmes face à l’éducation conjugale !



a

Le plan innovant de la ville de Bujumbura 2020-2045 : Les habitants de Gihanga s’inquiètent



a

Burundi-Education : Un nouveau campus de l’ENS s’ouvre à Mugara





Les plus populaires
Une guerre de mots entre Sérapion et Pontien,(popularité : 6 %)

Une association chrétienne lance l’assurance vie pour motards et taxi vélo du Burundi ,(popularité : 6 %)

La décision de faire payer 300 fbu chez les dockers du marché dit chez Sion reste inchangée,(popularité : 5 %)

Une prochaine guerre que nous devons combattre tous : celle d’ordre économique,(popularité : 5 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 4 %)

Les étudiants bénéficiaires des bourses d’amitié sont mécontents,(popularité : 4 %)

Invectivé par la CNTB,(popularité : 4 %)

Université du Burundi : La commémoration des massacres reportée à la dernière minute ,(popularité : 3 %)

Le projet de loi sur la presse contre ‘’une génération sans Sida’’,(popularité : 3 %)

La culture des œuvres de la diaspora se cherche encore ,(popularité : 3 %)