Vendredi vert pourrait s’étendre en faveur des autres prisonniers




Par: Marc Niyonkuru, , samedi 28 juin 2014  à 06 : 39 : 22
a

Les organisations engagées dans la campagne « Vendredi vert » interpellent le siège qui statuera sur le procès du président de l’Association pour la Promotion des Droits Humains et des Détenus à dire le droit en faveur de Pierre Claver Mbonimpa le 4 juillet 2014, jour attendu pour l’audience publique.

Dans une interview que Pacifique Nininahazwe, le président des organisations engagées dans la campagne « Vendredi vert » il a estimé que l’incarcération de Pierre Claver Mbonimpa pendant plus de 40 jours n’honore pas le Burundi et les Burundais.

Selon lui, l’œuvre de Pierre Claver Mbonimpa est de renommée internationale et ses qualités sont sans conteste. « Les burundais et le Burundi boivent la honte de la communauté nationale et internationale à cause de son incarcération au regard de son implication dans la promotion des droits humains au Burundi », a souligné Pacifique Nininahazwe.

Au moment où le Burundi s’apprête à célébrer les 52 ans d’indépendance du Burundi, le responsable de la campagne dénommée vendredi vert a demandé au président de la république du Burundi de laisser la justice burundaise se faire honneur en laissant la justice de ce pays indépendante pour le bien de ce pays et de son peuple. « Nous estimons que ce que le président de la république du Burundi pourrait léguer au Burundais de plus important est l’indépendance de la justice.

Ce faisant, il aura légué au peuple ce que les autres présidents qui l’ont succédé n’ont jamais fait », a encore une fois indiqué Pacifique Nininahazwe. Pour lui, le monde nous évalue aussi les imperfections de la justice burundaise à travers ce procès.

Pacifique Nininahazwe a indiqué que même si Pierre Claver Mbonimpa serait libéré, ils sont en train d’évaluer s’ils ne pouvaient continuer à plaider pour la libération des autres défenseurs des droits humains et d’autres victimes d’injustice dans ce pays . « Nous sommes entrain de voir si la campagne vendredi vert ne pourrait s’entendre sur les gens comme Hussein Radjabu, les jeunes arrêtés chez Nyakabeto, les membres du MSD et bien d’autres », a-t-il souligné.

Pierre Claver Mbonimpa vient de passer plus 40 jours sous les verrous. L’arbre qui cache la foret en matière de défense des droits humains au Burundi selon les observateurs est accusé d’avoir livré une information relative à distribution d’armes à certains Burundi et à la formation militaires de certains burundais en République Démocratique du Congo.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

406 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par Rose Hakizimana   ce  mercredi 2 juillet 2014   à 13 : 19 : 29

UKWO GUPFUNGWA KWA MBONIMPA P CLAVER NI GITUTSI KU MURUNDI WESE AKUNDA AMAVUKIRO YIWE, KUBONA AHO GUHEMBWA MU KURONKA AGASHIMWE,ABOHWA BIRATEY ISONI KANDI BIRABABAJE,MU KIRUNDI NGO ; AGASOZI KINTABARIGWA KAHIYE ABAGABO BARORERA,MBONIMPA YARABAVUNIYE URUGOHE NONE TUZORABA IYO BIHERERA,. ARIKO NGIRA MURI BARYA 3000 BAZOPFUNGUGWA NGIRA MBONIMPA,HUSSENI RADGABU,BA BAJEUNES BOMURI MSD,BAMWE BO MURI FNL,BAMWE BO KURI NYAKABETO,EKA NABAREMENTANIRIJWE BOSE BAZOPFUNGUGWA,NIBAZA KU KIGONGWE CU MUSI WO KWIKUKIRA NABAMWE BAHUNGA BATWARA IMIGAMBWE NGIRA BARIMWO,KO ARIKO ARONDERA MANDAT YA GATATU NGIRA IVYO VOSE BIZOSHOBOKA



Par Rose Hakizimana   ce  jeudi 3 juillet 2014   à 00 : 53 : 24

EGO CANE NIBIBE KURI BOSE KUKO MU BURUNDI AKARENGANYO KARASASIWE INDAVA,MUBURYO BWUKWO ABAPFUNZWE KW IREMENTANYA ARI BENSHI CANE ,ARICO GITUMA IYO VENDREDI VERT YOJA KU NZIRA KAREGANYO ZOSE, KUSHIKA MBERE TURONSE INTWARO IKURIKIZA AMATEGEKO IKUBAHA ABITWARA



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Des dossiers « ayant fait couler beaucoup d’encre et de salive » !



a

Télécommunication : Des bureaux de LUMITEL presque déserts



a

Droits de l’Homme : Des effectifs pléthoriques dans les prisons du Burundi



a

Droits de l’homme : Le Burundi dans la persistance des violations de droits humains selon l’ONU



a

Le parquet général met en place une commission d’enquête sur le carnage de Ruhagarika



a

Buta : 21 ans après l’assassinat des 40 séminaristes



a

Justice :Un militant du parti au pouvoir condamné à 3 ans de prison pour tenue de propos haineux



a

Droits l’homme l’homme : Le cimetière de Mpanda inondé



a

Kayanza : 5 ans de prison ferme contre une dizaine d’enseignants de Murambi



a

Dossier PARCEM, « l’affaire loin d’être terminée »





Les plus populaires
Des dossiers « ayant fait couler beaucoup d’encre et de salive » ! ,(popularité : 4 %)

L’observatoire national de lutte contre le génocide et autres crimes, bientôt en place au Burundi ,(popularité : 3 %)

Patrice Mazoya est locataire de cette prison ,(popularité : 2 %)

2011, année des violations massives des droits de l’homme,(popularité : 1 %)

Droits de l’homme : Le Burundi dans la persistance des violations de droits humains selon l’ONU,(popularité : 1 %)

Droits de l’Homme : Des effectifs pléthoriques dans les prisons du Burundi,(popularité : 1 %)

Un agent du SNR arrêté à Gihanga ,(popularité : 1 %)

Les 28 putschistes comparaissent en audience publique,(popularité : 1 %)

La CVR appelle au respect du récit des déposants,(popularité : 1 %)

Deux pays différents deux justices différentes : Sinduhije libéré ce mardi ,(popularité : 1 %)