Poux d’Eucalyptus, véritable menace pour l’environnement




Par: Dieudonné Nzeyimana , lundi 30 juin 2014  à 20 : 02 : 02
a

A Muyinga, des boisements entiers d’eucalyptus sont en cours de desséchement à cause des insectes de la famille des thrips. Ces parasites communément appelées poux par la population s’attaquent aux feuilles et troncs. L’arbre atteint se dessèche progressivement à partir des feuilles.

Ces insectes se propagent rapidement, la population assiste impuissamment aux boisements atteints. Les propriétaires des boisements en appellent à l’intervention des responsables de l’environnement dans la province Muyinga.

Ces poux se rencontrent dans les sept communes de la province, fait remarquer l’inspecteur forestier à Muyinga, Cyprien Havyarimana. Malheureusement, pas de solution face à ces ravageurs dont on ignore encore le vrai nom d’après cet inspecteur.

Coté Direction Provinciale de l’Agriculture et l’Elevage (DPAE) à Muyinga, on renforce plutôt la surveillance pour voir si ces genres de poux ne s’attaqueraient à d’autres plantes . Clément Ndikumasabo, Directeur de la DPAE rassure, jusqu’à l’heure actuelle seuls les eucalyptus sont attaqués. D’ailleurs, précise ce Directeur, ces insectes abandonnent déjà certains boisements, constat fait en commune Buhinyuza. Et d’espérer que ces ravageurs pourront être décimés avec la saison pluvieuse.

Des techniciens à la DPAE indiquent que ces insectes pourraient être traités par de simples insecticides disponibles à Muyinga, le problème est celui du mode de pulvérisation. Avec des pompes pulvérisatrices, il est impossible d’atteindre ces insectes dans un arbre d’une dizaine, une vingtaine de mètres, voire plus.


Quel impact ?

L’eucalyptus est l’espèce la plus observable dans différents boisements. Ces dernières années, les administratifs avaient mobilisé la population à planter les arbres pour remplacer les boisements détruits durant la guerre. Les jeunes arbres sont aussi affectés.

Dans pas mal de ménages, pour cuisiner, on utilise du bois de chauffage issus des eucalyptus, si ce bois disparait, pas de solution de rechange, craignent les habitants. Les planches, perches et madriers les plus utilisés sont obtenus à base d’eucalyptus.

Qu’adviendra-t-il si l’eucalyptus disparait, s’interrogent quelques propriétaires de boisement. Enfin, de par sa fonction de séquestration du carbone,les végétaux jouent un rôle dans la préservation d’un environnement sain, or dans cette province les grands ensembles végétaux encore préservés sont constitués des eucalyptus. D’où cette menace contre les eucalyptus devrait être prise au sérieux, observation d’un activiste de l’environnement.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1190 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par Rose Hakizimana   ce  mercredi 2 juillet 2014   à 12 : 29 : 46

TUKIRI ABANA, BARATUBWIYE KO KUGIHE C UMWAMI,SINIBUKA UWARIWE NGO HARATEYE INZIGE ZARYA IVYATSI,AMABABI Y IBITI,MBERE NYAGIHE IZO NZIGE NGO ZATUMYE HATERA INZARA. NIBABAZE ABIZE HISTOIRE BABABARIRE INGENE VYEGENZE MU KUGWANYA ICO KIZA, NIBARONDERE MU BUBIKO BW AMADOSIER NGIRA BOBITORA,IKINDI NACO NUKWO NIBAZA KOUBWO BUKOKO BATAKOMEYE KURUTA IBIHERE, NIBAKORESHE BIMWE BAHORA BAPOMPESHA MU MAZU ARIMWO IBIHERE NGIRA VYOFASHA



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article


Dans la même rubrique
a

Muyinga : Les exploitants anarchiques de l’or n’ont aucun souci de la protection de l’environnement.



a

Savonor réclame l’enlèvement des bouteilles en plastiques flottant sur Kinyankonge



a

La saison pluvieuse s’annonce bien aux agriculteurs , selon IGEBU



a

Burundi : Les feux de brousses menacent les montagnes de la province Ruyigi



a

Ngozi : Le calcaire, une richesse souterraine profitable à Busiga



a

Cibitoke : Le lac Dogodogo, petit mais fait vivre beaucoup de familles



a

Muyinga : La protection du lac Rweru , Slogan ou réalité



a

Burundi : Tout pour mettre fin au braconnage dans le parc de la Ruvubu



a

Protection du lac Tanganyika, tous les riverains sont interpellés



a

Muyinga : Non à l’exploitation anarchique des marais aménagés





Les plus populaires
Muyinga : Les exploitants anarchiques de l’or n’ont aucun souci de la protection de l’environnement. ,(popularité : 5 %)

GASHINYIRA ,Un site historique non entretenu,(popularité : 4 %)

Muyinga : Lutte contre les objets de pêche, ennemis de la croissance des poissons ,(popularité : 2 %)

Muhuta et Bugarama de nouveau sous le choc des intempéries,(popularité : 2 %)

Parc de la Ruvubu : Où sont les gestionaires du patrimoine de l’Etat ? ,(popularité : 2 %)

La saison pluvieuse s’annonce bien aux agriculteurs , selon IGEBU,(popularité : 2 %)

Rutana : Des chutes attirent les touristes ,(popularité : 2 %)

Au moins deux morts et plusieurs blessés dans un important séisme dans l’est de la RDC.,(popularité : 2 %)

Bururi : Il a encore neigé,(popularité : 2 %)

Des centaines de maisons détruites par l’innondations de la Rusizi dans Mutimbuzi ,(popularité : 2 %)