Le procès Mbonimpa mis en délibéré




Par: Marc Niyonkuru, , vendredi 4 juillet 2014  à 19 : 23 : 38
a

Le tribunal de Grande instance de Bujumbura a mis en délibéré le procès de Pierre Claver Mbonimpa après l’audience publique de ce vendredi pendant près de 2 heures. Le siège a 48 heures à compter à partir de cet après midi pour confirmer ou non si Pierre Claver Mbonimpa s’il peut bénéficier ou non d’une libération provisoire.

A 10 heures passées de 40 minutes, le siège a écouté Pierre Claver Mbonimpae sa defense . Celle-ci a indiqué que son client est diabétique depuis 2010 raison pour laquelle son client devrait comparaitre étant libre conformément à l’article 132 du code de procédure pénal.

Me Antoine Nzobandora a estimé qu’ils auront gain de cause si le siège veut réellement dire le droit.

Pour la défense, cette exception était une préalable avant d’entrer dans le fond du dossier.

Même si le procès s’est déroulé convenablement, le public qui s’était donné rendez –vous devant les locaux du tribunal de Grande instance de Bujumbura pour suivre en direct le déroulement du procès n’a pas eu droit au débat contradictoire en provenance de la salle d’audience.

« Le ministère de la justice avait dit que la salle allait être sonorisé mais la promesse n’a pas été honoré a regretté de sa part Gabriel Rufyiri », le président de l’Observatoire pour la Lutte contre la Corruption et les Malversations Économiques.

A la fin de l’audience publique, il aura fallu plus de 20 minutes pour que Pierre Claver Mbonimpa atteigne la camionnette à bord de laquelle il devait aller pour regagner la prison centrale de Mpimba parce qu’une foule immense voulait le toucher.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

591 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par Rose Hakizimana   ce  samedi 5 juillet 2014   à 03 : 06 : 54

NONE NGO BANKIY IKI KO ABANYAGIHUGU BUMVA UKURI,EREGA NAHO BANGEGEZA BIZOHINYUKA,,IKINDI MBEGA BOBA BEREKANYE IKI KIHINYUZA IVYO MBONIMPA YAVUZE KUKO NTIYOPFUNGWA BATAFISE ICEREKANA KO YABESHE, IVYARIVYO VYOSE BIRABONEKA KO IVYO YAVUZE VYABABABAJE ,VYABAYE IBITABAKUNDIYE,NAYAHANDIHO BARI KUMUSAFISHA REKA TURINDIRE AYO MASAHA MIRONGO IBIRI NANE NGIRA BARAHEBA BIKUBITE AGASHI



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Des dossiers « ayant fait couler beaucoup d’encre et de salive » !



a

Télécommunication : Des bureaux de LUMITEL presque déserts



a

Droits de l’Homme : Des effectifs pléthoriques dans les prisons du Burundi



a

Droits de l’homme : Le Burundi dans la persistance des violations de droits humains selon l’ONU



a

Le parquet général met en place une commission d’enquête sur le carnage de Ruhagarika



a

Buta : 21 ans après l’assassinat des 40 séminaristes



a

Justice :Un militant du parti au pouvoir condamné à 3 ans de prison pour tenue de propos haineux



a

Droits l’homme l’homme : Le cimetière de Mpanda inondé



a

Kayanza : 5 ans de prison ferme contre une dizaine d’enseignants de Murambi



a

Dossier PARCEM, « l’affaire loin d’être terminée »





Les plus populaires
Attaques de Cibitoke : Une famille reconnait son fils « victime d’exécution »,(popularité : 3 %)

MAHOPA : fuite ou enlèvement ?,(popularité : 3 %)

Les 28 putschistes comparaissent en audience publique,(popularité : 3 %)

Des dossiers « ayant fait couler beaucoup d’encre et de salive » ! ,(popularité : 3 %)

Muyinga /CVR Les agents de déposition sont déjà désignés sur les collines,(popularité : 2 %)

Deux pays différents deux justices différentes : Sinduhije libéré ce mardi ,(popularité : 2 %)

Pierre Claver Mbonimpa devant la justice ce vendredi,(popularité : 2 %)

Le FORSC satisfait de l’appel de l’UE contre des agents cités dans des assassinats,(popularité : 2 %)

Affaire Nyakabeto : lourdes sanctions contre les opposants à l’expulsion,(popularité : 2 %)

Le procès de Gatumba : Des cadres de la police dans la ligne de mire de la défense,(popularité : 2 %)