Le comité central se tiendra le 13 courant




Par: Marc Niyonkuru, , samedi 5 juillet 2014  à 11 : 33 : 03
a

Le bureau exécutif du parti Uprona convoque la réunion du comité central de ce parti au 13 de ce mois à Bujumbura et appelle une délégation du ministre de l’intérieur à venir en suivre le déroulement pour l’intérêt du pays et des Badasigana en particulier.

Il a indiqué que depuis plus de 4 mois le parti Uprona est mis à genou par Concilie Nibigira qui travaille à la solde du ministre Edouard Nduwimana au lieu de privilégier l’intérêt des membres de ce parti.

S’exprimant sur la réunion du comité central de ce parti dont la tenue a été interdit par le ministre Edouard Nduwimana , Evariste Ngayimpenda a démenti les propos du ministre de tutelle selon lesquels il n’avait jamais eu contact avec le camp Charles Nditije et promis la tenue de la réunion du comité central le 11 de ce mois.

La parti Uprona dit avoir rencontré des officiels du Ministère de l’Intérieur, il y a peu de jours.

« Le secrétaire permanent (qui a recontré les officiels de l’Uprona, Ndlr) était l’envoyé non seulement du ministre de l’intérieur mais aussi du gouvernement comme il l’avait dit », a souligné Evariste Ngayimpenda.

Il a indiqué que malgré tout la réunion aura lieu le 13 de ce mois à Bujumbura avant d’appeler ensuite les Burundais et a communauté internationale à en suivre la suite.

Cette rencontre aura-t-elle lieu le 13 comme attendue ? C’est en tous cas la question. Tout porte à croire que deux semaines enfantent beaucoup de rebondissements en politique.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

423 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par Rose Hakizimana   ce  samedi 5 juillet 2014   à 21 : 59 : 09

KO PRESIDENT NKURUNZIZA AVUGA MU MAKUNGU KO UBURUNDI BURI MU MAHORO KANDI NGO DEMOCLADSI YATSIMBATAYE,REKA TURABE KO BATAZOBADUMBANYA ,NIVYAKUNDA MUGAKORANA BIZOBA ARI VYIZA CANE KANDI IZOBA ARI INTANGO NO KUVYREKEYE AMATORA,REKA TURINDIRE



Par harerimana pacifique   ce  samedi 12 juillet 2014   à 12 : 21 : 23

bategetsi murongoye umugambwe UPRONA.Ndabaramukije amahoro yumwami yesu.mpejeje kumva amajambo umwana wumuhungu avuze ko agabishije urwaruka ruzokwitaba iyo nama mutumyeko,none ndabasavye mubwire ubwo butegetsi ko ikizoba hategerezwa guca haba umugumuko wabanyagihugu. kubera vyooooose biriko biba,nubwo butegetsi butwarwa na mujeri buriko burastoba umugambwe wa RWAGASORE.MUTEGURE INAMA NEZA VYONGEYE MUTEGURE UMUTEKANO WABAZOBA BARI MUNAMA.NICO NAGOMBA KUBABWIRA.MURAKOZEEREGA KWIKURA KUBUTEGETSI,IYO NIYO NTANGO.UWO NINYAMURAGURA JEWE NYENE NDABIBABWIYE.IBIZOBA KURUWO MUSI MUZOBA MUMBWIRA.NDAHEJEJE GUTERERA UMUGANDA.



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi



a

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI



a

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques



a

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais



a

Le Burundi vers 2027



a

Bururi : Une destitution qui crée des remous



a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !



a

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda



a

Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke





Les plus populaires
Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi ,(popularité : 5 %)

Le Service National des Renseignements du Burundi dit non au 3èmè mandat du Président Nkurunziza,(popularité : 2 %)

Libéré ou pas demain, Bob reste fort et humain ,(popularité : 2 %)

Corruption, protection des droits humains : défis qui menacent le Burundi selon Pamela J. Slutz,(popularité : 2 %)

Les bashingantahe de l’UPRONA jugent inutile la tenue des congrès provinciaux ,(popularité : 2 %)

François Bizimana quotte négativement le parti Uprona ,(popularité : 2 %)

Des appels au dialogue politiques se multiplient : L’ADC Ikibiri tourne les pouces ,(popularité : 2 %)

L’ADC-Ikibiri tentée par l’usage de la force pour obliger le gouvernement à négocier,(popularité : 2 %)

L’Union Européenne préoccupée par la situation d’insécurité au Burundi ,(popularité : 2 %)

L’ADC Ikibiri salut le choix du Président Nkurunziza sur les négociations ,(popularité : 2 %)