Banque mondiale : Une aide en faveur des femmes victimes des violences




Par: Aubin Niyonkuru , samedi 5 juillet 2014  à 11 : 41 : 57
a

Le conseil des administrateurs du groupe de la Banque mondiale vient d’approuver des dons d’un montant total de 107 millions de dollars en faveur du Burundi, de la République Démocratique du Congo et du Rwanda. Cette aide s’inscrit dans le cadre d’un projet destiné à soutenir les femmes ayant subi des violences grâce à une prise en charge intégrée, selon un communiqué de presse de la Banque mondiale.

Ce projet concerne la prise en charge des soins de santé, le soutien psychologique, l’aide juridique et l’appui à l’autonomisation économique ; et plus généralement le projet visera aussi à renforcer les services de santé pour les femmes pauvres et vulnérables de la région des Grands lacs, peut-on lire dans le même communiqué de la Banque mondiale.

Outre les 3 pays de la région des grands lacs, ceux de la conférence internationale sur la région des grands lacs (12 Etats), recevront aussi une aide pour renforcer la politique régionale de lutte contre les violences faites aux femmes. S’agira-t-il ici d’améliorer l’accès des femmes aux services de santé maternelle et de la reproduction en République Démocratique du Congo et au Burundi.

Ce même communiqué indique que ce projet relatif à la violence sexuelle basée sur le genre et la santé des femmes dans la région des Grands lacs est le 1er projet de la Banque mondiale en Afrique. Ces projets permettront de venir en aide à 641.000 femmes et filles, dont environ 500.000 en Rdc, selon le même document.

La répartition de ce don est aussi précisée par ce document : 74 millions de dollars iront à la Rdc, tandis que le Burundi et le Rwanda recevront 15 millions de dollars chacun et la CIRGL aura 3 millions de dollars.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

282 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par Rose Hakizimana   ce  samedi 5 juillet 2014   à 16 : 15 : 57

MWARAMUTSE,IVYONI VYIZA ARIKO ABAKENYEZI BOVUGANA NA BANQUE MONDIALE KUGIRA AYO MAFRANKA AJE MURI MICROFINANCE ZITWAGWA NA BAKENYEZI NKA CCM,NA WISE GUTYO AYO MAFARANKA BOJA BARAYARONKA VYOROSHE,IKINDI NUKWO HOBA COMITE YIGA INGENE AZOTANGWA ,NABO BAZOYAHA,AHANDIHO BAYASHIZE MU MINWE YABO BARI KU BUTEGETSI NTA MUKENYEZI NUMWE AZOBONA IYO YACIYE TWOSHIMIRA LERO IYO BANQUE MONDIALE KURICO GIKOGWA CIZA YAKOZE NIBANDANYE TURABE KO ATAMUKENYEZI YASUBIRA MW IBARABARA GUSEGA



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article


Dans la même rubrique
a

Banque pour les jeunes : un rêve ou une réalité ?



a

Gihanga : les cultivateurs du village 2 demandent la levée de la mesure de la SRDI



a

Transport : Kenya Aiways cède pour Air Tanzania à Bujumbura ?



a

Commerce : « Niet, plus d’accès au marché de Gatunguru-Karama »



a

Economie : La mise en application effective de la convention « Orts-Milner » tombe à l’eau



a

Transport : Le Sénat burundais fustige l’état des routes construites ces derniers jours



a

Diplomatie : Le Burundi confirme son boycott au 20eme sommet du COMESA



a

Rumonge : Le commerce ambulant s’amplifie



a

Gouvernance : A qui profite l’échec de la politique de « charroi zéro » ?



a

Le président de la République, un professeur sévère face à la corruption





Les plus populaires
Le Burundi classé plus corrompus en Afrique de l’Est, mais avance en économie ,(popularité : 4 %)

Les victimes de l’incendie appelées à contacter le réseau des institutions des micros finances ,(popularité : 3 %)

La Chine continue à appuyer le Burundi,(popularité : 3 %)

Banque pour les jeunes : un rêve ou une réalité ? ,(popularité : 3 %)

Mwaro bientôt désenclavée !,(popularité : 3 %)

Inégale circulation de la monnaie : Une entrave pour l’accès au crédit,(popularité : 3 %)

Les enjeux autour de la prochaine convention sur l’exploitation du port de Bujumbura ,(popularité : 3 %)

Une loi sur la presse aussi contre la transparence macroéconomique ,(popularité : 3 %)

Le Burundi se prépare à la migration numérique,(popularité : 3 %)

Une politique de charroi zéro pour la croissance budgétaire au Burundi ,(popularité : 3 %)