L’OBR dresse un bilan largement positif pour 2011




Par: Désiré Nimubona , mardi 10 janvier 2012  à 10 : 58 : 08
a

L’Office Burundais des Recettes, OBR, se dit satisfait des bénéfices réalisés en l’an 2011, fruit "des efforts menés par l’équipe dirigeante en général, et par le personnel en particulier", selon son commissaire général adjoint, Dr. Domitien Ndihokubwayo, lors d’une interview ce lundi matin à Bujumbura.

« Malgré sa jeunesse, l’OBR a déjà donné de grands résultats en collectant une somme de 471 milliards de francs burundais jusqu’en novembre 2011, contre 362 milliards la même période en 2010 », a souligné Dr Ndihokubwayo.

Selon lui, l’introduction des technologies nouvelles de la communication et l’aménagement des locaux l’an dernier a permis à l’OBR d’être plus compétitif dans la sous-région et de travailler dans la transparence.

Dr Ndihokubwayo indique que l’année 2012 sera une année d’innovation de politiques et procédures en ressources humaines, y compris le Code de Conduite et le Règlement d’Entreprise, afin de pouvoir fournir de meilleurs services au public et à l’Etat, ceci en introduisant un système de récompense basé sur la performance, ce qui sera une source de motivation pour le personnel de l’OBR.

La lutte contre la corruption et l’ouverture d’un guichet de dédouanement à Gitega pour les opérateurs pétroliers, sera aussi un grand pas selon Dr Domitien Ndihokubwayo.

« Nous allons poursuivre notre politique de tolérance zéro à la corruption et nous encourageons le public à se servir des lignes téléphoniques et tout autre moyen pour signaler tout comportement inacceptable d’un employé de l’OBR envers un contribuable », a souligné l’autorité.

Néanmoins, l’OBR craint la situation actuelle de crise économique mondiale qui pourrait ralentir ses efforts.

« Nous avons un objectif de collecte de recettes très difficile en 2012 si nous tenons compte de l’incertaine assistance internationale, accompagnée par une perturbation continue des marchés mondiaux », avait prédit Holmes, Commissaire Général de l’OBR, dans son discours de vœux au personnel de cette entreprise.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1138 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Economie : "Le secteur minier doit être régulé"



a

Burundi : Une faible inclusion financière inquiète le RIM



a

Initiatives porteuses d’un probable redressement du secteur minier au Burundi !



a

Bubanza : Une chute des prix de certains produits vivriers, un signe de la surproduction



a

Banque pour les jeunes : un rêve ou une réalité ?



a

Gihanga : les cultivateurs du village 2 demandent la levée de la mesure de la SRDI



a

Transport : Kenya Aiways cède pour Air Tanzania à Bujumbura ?



a

Commerce : « Niet, plus d’accès au marché de Gatunguru-Karama »



a

Economie : La mise en application effective de la convention « Orts-Milner » tombe à l’eau



a

Transport : Le Sénat burundais fustige l’état des routes construites ces derniers jours





Les plus populaires
Les victimes de l’incendie appelées à contacter le réseau des institutions des micros finances ,(popularité : 5 %)

Economie : "Le secteur minier doit être régulé",(popularité : 5 %)

Le Burundi pourrait importer de l’internet de la Tanzanie ,(popularité : 2 %)

Le Parcem s’inquiète sur la rapide intégration régionale en Afrique de l’Est ,(popularité : 2 %)

L’Olucome appelle les bailleurs à financer les projets de développement plutôt que les activités de l’Etat,(popularité : 2 %)

BURUNDI- Salubrité : Les services techniques municipaux asphyxiés par la Mairie de Bujumbura,(popularité : 2 %)

Culture de la Stevia : Près de 200 emplois perdus et des milliards d’investissement en danger ,(popularité : 2 %)

Kobero : un centre commercial rentable, mais oublié en eau et électricité ,(popularité : 2 %)

SOSUMO : Le sucre produit en abondance mais reste insuffisant,(popularité : 2 %)

Kahawatu, un autre partenaire du secteur café ,(popularité : 2 %)