Le concept ‘’acteur politique’’ est ‘’une ambigüité constructive’’




Par: Marc Niyonkuru, , mardi 15 juillet 2014  à 08 : 32 : 21
a

« C’est un paradoxe de voir qu’en Afrique les élections au lieu d’être un moment qui ponctue le système démocratique soient deviennent souvent un facteur de crise. En 2015, le Burundi a tous les moyens pour faire démentir ce paradoxe », ce sont les propos de l’ambassadeur français au Burundi ce lundi à quelques minutes de la célébration de la fête de la Révolution Française.

Gerrit Van Rossum a souligné que pour que les élections se déroulent dans ce pays sans entraves plusieurs documents ont été élaborés entre les acteurs politiques.

Il a entre autres cité la feuille de route, le code électoral et le code de conduite comme certains de ces documents qui ont fait objet de convergence entre les acteurs politiques pour le processus électoral de 2015.

L’ambassadeur de la France au Burundi, Gerrit Van Rossum a indiqué que le contenu de ces documents est contraire à la violence politique que l’on peut observer à travers le pays.

« Ce qui est plus dangereux au Burundi seraient les intolérances ciblées qui se manifestent par des actes de violences et là la violence politique sous quelle forme soit- elle n’a pas de place dans un pays qui se veut démocratique », a souligné Gerrit Van Rossum.

L’ambassadeur de la France au Burundi a aussi indiqué qu’il a suivi le processus des débats autour des élections de 2015 qui ont abouti à l’usage du concept ‘’acteur politique’’.

Selon lui, il ne devrait pas y avoir une divergence de vue autour de concept qui selon ses propos est tout simplement une ambigüité constructive.

L’ambassade de France à Bujumbura a organisé une cérémonie pour célébrer la fête du 14 juillet.

Les diplomates accrédités à Bujumbura, les acteurs politiques Burundais et d’autres partenaires de la France en séjour au Burundi sont conviés à ladite célébration.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

427 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par Rose Hakizimana   ce  mardi 15 juillet 2014   à 16 : 33 : 26

UWO MUSHINGANTAHE AVUZE VYO ,TURAVYE MU BINDI BIHUGU INGENE ATAGUHARIRA KURIMWO ,NKUKO TUBIBONA IWACU NGO MANDAT NIMWE KUKO IYINDI SINATOWE NA BANYAGIHUGU,TURAVYE INGENE HABA URWANKO,NGO NUKWO BADASANGIYE UMUGAMBWE,TURAVYE ABICWA,ABAPFUNGWA,ABAHUNGA KUKO BARIKO BARATOTEZWA NGO NTIBASANGIYE IVYIYUMVIRO BIRABABAJE, INYIGISHO ZIKWIYE GUTANGURIRA MURABO BAKURU B IMIGABWE NABO BOSE BARI KU BUTEGETSI,KUGIRA BAMENYE DEMOCLASI ,BONGERE BIGISHWE GUKUNDA IGIHUGU,NU GUKUNDA ABO BATWARA



Par Rose Hakizimana   ce  mardi 15 juillet 2014   à 16 : 33 : 49

UWO MUSHINGANTAHE AVUZE VYO ,TURAVYE MU BINDI BIHUGU INGENE ATAGUHARIRA KURIMWO ,NKUKO TUBIBONA IWACU NGO MANDAT NIMWE KUKO IYINDI SINATOWE NA BANYAGIHUGU,TURAVYE INGENE HABA URWANKO,NGO NUKWO BADASANGIYE UMUGAMBWE,TURAVYE ABICWA,ABAPFUNGWA,ABAHUNGA KUKO BARIKO BARATOTEZWA NGO NTIBASANGIYE IVYIYUMVIRO BIRABABAJE, INYIGISHO ZIKWIYE GUTANGURIRA MURABO BAKURU B IMIGABWE NABO BOSE BARI KU BUTEGETSI,KUGIRA BAMENYE DEMOCLASI ,BONGERE BIGISHWE GUKUNDA IGIHUGU,NU GUKUNDA ABO BATWARA



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?



a

CVR : plus de 21 milliards de francs pour le plan stratégique



a

Burundi : L’ombudsman et le ministère de l’intérieur divergent sur l’intolérance politique



a

Burundi - Coopération : le Comesa prêt à rembourser le Burundi



a

Rumonge : Le CNL dénonce l’intolérance politique



a

Bubanza : cinq membres du parti CNL incarcérés



a

Muyinga : des plans communaux de développement indispensables mais onéreux



a

Le CNDD-FDD accuse l’opposition de "provocation"



a

Le parti CNL hausse le ton face au "harcèlement politique" à son encontre



a

Burundi : les églises dans le viseur du ministère de l’intérieur





Les plus populaires
Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?,(popularité : 39 %)

Les restes de Gahutu, et Misigaro pourront être rapatriées après des années,(popularité : 27 %)

La plus belle ambassade des Etats Unis en Afrique est au Burundi ,(popularité : 24 %)

Le Burundi vers 2027 ,(popularité : 23 %)

Les collinaires, des élections différentes des autres,(popularité : 20 %)

Burundi : 6 provinces se dotent de nouveaux dirigeants ,(popularité : 20 %)

CVR : plus de 21 milliards de francs pour le plan stratégique ,(popularité : 20 %)

Qui sont les nouveaux vice-présidents burundais ?,(popularité : 20 %)

Muyinga/L’évêque du diocèse catholique dénonce les messages divisionnistes,(popularité : 19 %)

Des manifestations aux allures de violences ciblées ,(popularité : 19 %)