CVR : La commission ad hoc en difficulté




Par: Marc Niyonkuru, , mardi 15 juillet 2014  à 18 : 48 : 25
a

« L’Uprona n’enverra personne ni dans la commission ad hoc, ni comme candidat commissaire au CVR (Commission Vérité et Réconciliation, Ndlr). Tout Mudasigana qui accompagnera le processus le fera à son propre compte », c’est le contenu d’une déclaration rendue publique ce mercredi lors d’une conférence de presse.

Evariste Ngayimpenda, vice président de cette aile a regretté de voir que la loi sur la CVR a été imposée unilatéralement par le parti au pouvoir alors que dans les normes elle devait faire l’objet d’un large consensus entre les acteurs politiques pour plus d’efficacité sur l’échiquier national en pansant notamment les blessures du passé.

L’aile de Charles Nditije a souligné qu’elle n’a jamais cautionné le vote de la loi sur la CVR puisqu’elle ouvre la porte à l’impunité et à l’auto amnistie.

« L’Uprona ne l’a jamais votée car elle occulte un des piliers de la justice transitionnelle à savoir la justice pourtant essentielle dans tous les États modernes » a indiqué le professeur Evariste Ngayimpenda.

Comme explication l’aile de Charles Nditije estime qu’il n’y a aucune raison pour le parti au pouvoir d’ empêcher la mise en place de la cour spéciale dans le cadre de la CVR au moment où elle a été prévu en violation de la loi dans le cadre de la Commission Nationale des Terres et autres Biens.

Le parti CNDD FDD, le Frodebu Nyakuri et le groupe parlementaire Batwa ont déjà envoyé les noms des membres de la commission ad hoc à l’Assemblée Nationale pour la mise en place de la Commission ad hoc qui va sélectionner les candidats parmi les centaines déposés.

Le Bureau de l’Assemblée Nationale a souligné que d’ici peu les noms des membres de la commission ad hoc seront connus incessamment.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

585 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par mwenegihugu   ce  mardi 15 juillet 2014   à 22 : 04 : 28

Iterabwoba nk’iri rya UPRONA (n’abo bakorana) ntirikwiriye guhagarika amaraso y’igihugu cose mugihe twifitiye intwaro yavuye mumatora nyayo. Ababijejwe nibakore kuburyo ayo ma commissions ajamwo abaserukiye inzego/imirwi nka yose y’igihugu. Jewe simbona ko ivyiyita imigambwe vyose ariko vyoca bigira uwubiserukiye (kimwe-kimwe cose). Mbona ko hamwe amoko, imyuuga, amadini, ibitsina, n’ama-generations nka yose yoserukirwa, bokora commissions benshi twemera. Erega ntanarimwe/ntanahamwe hakorwa ivyo boose bemera 100%. Vyongeye, ntanarimwe/ntanahamwe habura intagondwa (ziba zitarondewe) ; iwacu -Burundi- ho zaramaze guserura imitwe ; zibitangariza kuma-radios, muma-barabara no mu bubare. Iciza co gukora, n’uko ata mutegetsi akunda igihugu ciwe yokwemera ko abakoresha iterabwoba batsinda/batsindaho umwenegihugu. Igihe c’ubwibone no kwishira hejuru caraheze ; bamwe barajanyen’ibihe, abandi ni inshirwa-rimenetse. Barundi bene wacu, igihe cose tuzoba tukiri ubusimbirahamwe, tuzokwama mubuja, tugayitse, dusabiriza, dutamikwa umukate n’amategeko. Harageze ko ivyo tubigira indahiro, tukiha agaciro imuhira iwacu, tukihesha agaciro mu makungu. Mukomere, Imana ihezagire !



Par Bwizancuti   ce  mercredi 23 juillet 2014   à 08 : 23 : 59

Salut chers frères et soeurs,
Moi je me demande toujours pourquoi le parti Cndd-Fdd qui prétend avoir été victime du passé saute toujours sur les toits pour refuser le volet Justice dans le cadre de la CVR ? Ont-ils déjà pardonné à qui ne leur a pas demandé pardon ? Ou bien ils craignent la poursuite en justice des crimes que les responsables de ce parti ont commis dans le passé ?



Par Rose Hakizimana   ce  mercredi 23 juillet 2014   à 18 : 47 : 11

CNDD FDD IRATINYA UBUTUNGANE KUKO IRAZI IVYO YAKOZE KANDI NUBU IRASHISHIKARA,MUGABO BITEBE BITEBUKE KWISHURA IZOTEBA YISHURA NAYO IYO CVR KU NTWARO YA BAKOZE AMAHANO NKA CNDD FDD NIBAZA KO ARI INKINAMICO MU GIHE ATABUTUNGANE BURIMWO,REKA TURINDIRE TURABE ABAZOJAMWO BASHOBORA KUHINDURA IBINTU,NKUKO PACIFIQUE YABITWEMEREYE,MUGABO SINZI KO IYO NTWARO IZOHEZA IKABEMERERA KUKORA BISUNGA UBUTUNGANE BUNYWANISHA NKUKWO HARUSHI IBITEGEKANYA



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?



a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées





Les plus populaires
Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » ! ,(popularité : 6 %)

La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 6 %)

La décentralisation toujours problématique en Mairie de Bujumbura,(popularité : 3 %)

Pierre Nkurunziza devrait respecter les Accords d’Arusha et la constitution ,(popularité : 3 %)

L’uprona, aile de la réhabilitation, soutient l’appel à la grève lancé par la société civile sur la vie chère,(popularité : 3 %)

L’UPRONA se dote de nouveaux organes ,(popularité : 3 %)

Bujumbura-Mairie : Le sénat burundais déterminé à mettre un terme aux constructions anarchiques ,(popularité : 3 %)

Le président du parti APDR destitué ,(popularité : 3 %)

France : Quai d’Orsay sur la poursuite des violences au Burundi,(popularité : 3 %)

Burundi : Suspension pour trois mois de toutes les ONGs non gouvernementales,(popularité : 3 %)