OBR : Les résultats du 1er semestre en déca




Par: Aubin Niyonkuru , mercredi 16 juillet 2014  à 14 : 31 : 40
a

L’Office Burundais des Recettes a collecté 159 milliards de Frs Bu au 2eme trimestre de l’an 2014 comme l’a précisé Domitien Ndihokbwayo, commissaire général de l’OBR au cours d’une conférence de presse.

Ces résultats dépassent bien les prévisions qui étaient de 150 milliards de Frs Bu selon le commissaire général de l’OBR. Les mêmes résultats sont en même temps supérieurs aux recettes collectées pendant la même période de l’an 2013 qui étaient de 129 milliards.

Toutefois, Domitien Ndihokubwayo précise que les recettes de l’OBR sont en déca des prévisions au cours du 1er semestre de cette année à hauteur de 7 milliards.

Il explique cette situation par le fait que les recettes issues de l’impôt sur les sociétés sont largement inférieures aux prévisions, en précisant aussi que certaines dispositions des lois sur la perception des taxes ont constitué une entrave pour atteindre les prévisions.

« Dans le cas présent où nous parlons des revenus sur les sociétés, il y a dans les lois les dispositions qui ont fait que les déclarations des revenus pour le mois de mars 2013 soient en dessous des prévisions. Mais de l’autre coté, nous avons enregistré des performances concernant l’IPR et la TVA, ce qui a fait une certaine compensation », a dit le commissaire général de l’OBR.

Bien entendu, selon toujours Domitien Ndihokubwayo, ce n’est pas la compensation qui est visée mais l’OBR aimerait qu’à chaque rubrique, il puisse approcher les prévisions attendues.

Le commissaire des taxes internes au sein de l’OBR quant à elle justifie cet écart par « la faiblesse des lois » adoptées en 2013.

Elle dit qu’ils avaient escompté sur un civisme fiscal plus élevé au niveau des contribuables, mais souligne qu’il y a des contribuables qui ont exploité cette faiblesse de la loi pour déclarer leurs pertes.

Chantal Ruvakubusa, explique cette situation par le fait que les déclarations de l’impôt sur les revenus au 31 mars ont affecté le payement des acomptes provisionnels des sociétés du mois de juin.

« Pour les grands contribuables, Il y a eu au moins 30% d’entreprises qui ont déclaré les pertes, ce qui n’était pas le cas pour l’année 2013. Cette année, ils ont donc déclaré des pertes pour exploiter cette loi ; et également pour les petits et moyens contribuables, il y a eu 60% qui ont déclaré les pertes », a déclaré le Commissaire des taxes internes.

A ce propos, le Commissaire général annonce déjà que les enquêtes sont en cours pour analyser si réellement ces contribuables ont éprouvés des pertes. Dans le cas contraire, des sanctions sont prévues à l’égard de ceux qui auraient fait des fausses déclarations ; a-t-il souligné.

Il informe aussi que l’OBR a déjà proposé au niveau du gouvernement qu’il y ait des mesures correctrices pour que cet office puisse continuer à maximiser la collecte des recettes, et indique que ces mesures seront bientôt communiquées au temps opportun.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

258 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article


Dans la même rubrique
a

Les jeunes entrepreneurs réclament un appui des autorités publiques



a

La hausse de prix des produits de Brarudi tombe à l’eau



a

L’Onu reste au côté du Burundi



a

Rumonge : La rivière Dama menace la palmeraie de ses environs



a

Muyinga : L’électrification du centre de Rugari traine malgré la disponibilité du matériel sur terrain



a

Burundi : Classement des hôtels burundais, Royal Palace qualifié



a

BE-SWIFT, une carte pour retirer de l’argent partout



a

Muyinga : La clientele de regideso réclame les compteurs électriques



a

Energie : La province Cibitoke dépourvue de carburant depuis une semaine



a

Burundi : La SOSUMO tend vers la réorganisation





Les plus populaires
Le café burundais à l’ agonie, l’Intercafé Burundi alerte ! ,(popularité : 4 %)

Vers la renaissance de la SOSUMO,(popularité : 4 %)

Révision Budgétaire : le rôle des deux chambres du parlement se cherche encore ,(popularité : 4 %)

OLUCOME : Un projet de loi sur la presse contre la tolérance zéro à la corruption ,(popularité : 4 %)

Anguille sous roche dans le commerce intra régional,(popularité : 4 %)

Le Burundi est- il capable de jouir de sa souveraineté économique ?,(popularité : 4 %)

Révision budgétaire au mois de juin suite manque des recettes ,(popularité : 4 %)

L’OBR face au manque du civisme fiscal ,(popularité : 4 %)

A quand les dividendes de la fibre optique au Burundi ?,(popularité : 4 %)

Treize marchés brulés depuis 2001 : Les commerçants se lèvent,(popularité : 3 %)