La résidence de Gabriel Rufyiri encerclée par la police dès l’aube




Par: Désiré Nimubona , mercredi 16 juillet 2014  à 07 : 42 : 29
a

La résidence de Gabriel Rufyiri, président de l’Observatoire de Lutte contre la Corruption et les Malversations Economiques (OLUCOME) est encerclé par la police depuis la matinée de ce mercredi.

Joint par téléphone ce mercredi matin, Rufyiri ne sait pas pourquoi la police a encerclé son ménage, mais soupçonne déjà son annonce à un e marche manifestation et une grève de la faim qu’il avait annoncé hier.

Rufyiri avait lance la campagne dénommée "d’où as-tu tiré ta richesse ?" voulant demander au pouvoir d’enquêter sur les enrichissements illicites de certains agents de l’Etat.

Il comptait faire seul une marche manifestation pour aller en fin rester deux jours devant le Palais de justice en grève de la faim.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

804 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par   ce  mercredi 16 juillet 2014   à 12 : 17 : 55

Ewe Rufyiri wakoze vyinshi ariko ubu ushaka kwiyahura bakwice canke bakugire nka Mbonimpa nandi benshi kandi umenga baranakunyotewe kabisa !!!!! Erega iyontwaro isigaye ariyikoko biyrana kumurango riva



Par Rose Hakizimana   ce  mercredi 16 juillet 2014   à 19 : 32 : 23

URAKOZE CANE MUSHINGANTAHE RUFYIRI,NAKO KABATEYE UBWOBA BAMAZE KUBOBONA UBUBABARE ABARUNDI BAFISE KUBERA UBUKENE BARIMWO BATEWE N INTWARO MBI, KOMERA RELO TURAGUSHIGIKIYE,ARIKO NTUSAMARE KUKO ABO BANTU,NTAKINYA BAFISE,KANDI URAZIKO UMWUGA WABO WI KIBI BATAWIBAGIRA



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Des dossiers « ayant fait couler beaucoup d’encre et de salive » !



a

Télécommunication : Des bureaux de LUMITEL presque déserts



a

Droits de l’Homme : Des effectifs pléthoriques dans les prisons du Burundi



a

Droits de l’homme : Le Burundi dans la persistance des violations de droits humains selon l’ONU



a

Le parquet général met en place une commission d’enquête sur le carnage de Ruhagarika



a

Buta : 21 ans après l’assassinat des 40 séminaristes



a

Justice :Un militant du parti au pouvoir condamné à 3 ans de prison pour tenue de propos haineux



a

Droits l’homme l’homme : Le cimetière de Mpanda inondé



a

Kayanza : 5 ans de prison ferme contre une dizaine d’enseignants de Murambi



a

Dossier PARCEM, « l’affaire loin d’être terminée »





Les plus populaires
Des dossiers « ayant fait couler beaucoup d’encre et de salive » ! ,(popularité : 5 %)

La CVR toujours à l’œuvre ,(popularité : 2 %)

Burundi : Il faut cesser de harceler les avocats et les journalistes ,(popularité : 1 %)

Trois leaders de la société civile portent plainte contre Rema FM au CNC,(popularité : 1 %)

Le nouveau locataire de Mpimba n’est qu’ une goute d’eau dans l’océan,(popularité : 1 %)

3 journalistes menacés au Burundi ,(popularité : 1 %)

Justice :Un militant du parti au pouvoir condamné à 3 ans de prison pour tenue de propos haineux,(popularité : 1 %)

Les femmes juristes s’intéressent aux veuves,(popularité : 1 %)

Afffaire Manirumva : cinq ans après, Rufyiri dans le colimateur du Ministère public,(popularité : 1 %)

MAHOPA : fuite ou enlèvement ?,(popularité : 1 %)