Une troisième hausse des prix de l’essence en moins de 3 mois




Par: Marc Niyonkuru, , jeudi 17 juillet 2014  à 13 : 57 : 49
a

Le ministère du commerce, de l’industrie, des postes et du tourisme a revu à la hausse le prix de l’essence super à la pompe de 30fbu/le litre ce jeudi. Le ministère de tutelle indique que cette hausse de prix est due essentiellement à l’augmentation des prix sur le marché international.

Dans un communiqué rendu public, le ministère souligne que le prix par m3 a connu une hausse sensible depuis le début du mois de mai 2014. Il est passé d’US $ 852.99 à 866.97 en juin, soit une augmentation de 1,64% selon le ministère.

Il a indiqué que pour que les approvisionnements en carburant continuent comme d’habitude le ministère a été acculé à revoir à la hausse les prix.

Pour alléger cette douleur causée par la hausse de ce produit, le ministère du commerce, de l’industrie, des postes et du tourisme indique qu’il a diminué le prix à la pompe pour le gasoil de 10 francs /le litre.

Le gouvernement a aussi abandonné une partie de ses recettes sur les produits carburants selon ce communiqué.

Pour le seul mois de juillet 2014 le gouvernement promet de subventionner ces produits carburants à hauteur de 2.034.882.953fbu pour que les prix restent sur un niveau accessible et acceptable à la population selon ce communiqué.

Il y avait moins de 3 mois le gouvernement avait revu à la hausse les prix de l’essence. Jusqu’alors cette nouvelle hausse des prix de l’essence influencera la hausse des autres prix sur le marché. Vie chère, une question de nature en tous à préoccuper les pouvoirs publics.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

560 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par Rose Hakizimana   ce  samedi 19 juillet 2014   à 17 : 25 : 34

IYO BABUZE ICO BISHURA ABANYAGIHUGU BACA BAVUGA KO IGITORO MU MAKUNGU CADUZE AHO BARIKO BARONDERA AMAFRANKA Y AMATORA HAMWE NIYO GUHEMBA ZA MBONERAKURE
MU MISI IZOZA,ABARUNDI BAZOHAVA BABIKA IMIDUGA BAGENDERE KU MAKINGA,ABANDI NABO BAGENDERE MU MA BUS,KUKO ABO BANTU BATWARA BAZOBANUNUZA KUSHIKA AHO ABARUNDI BIBANANIRA KUBAHO,KUKO ATA COMMERCE ,ATABIMBURA URUMVA KO ARI INGORANE,HASIGAYE KO TUKIZWA NAYO MATORA BUCA ABA NITWAGIRA IMANA ABO BARI KU BUTEGETSI BAGAHANURA ZA MBONERAKURE



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Muyinga fait face à la pénurie du Mazout



a

Burundi : Des Etats Généraux des Assurances se retrouvent à Ngozi



a

Economie : "Le secteur minier doit être régulé"



a

Burundi : Une faible inclusion financière inquiète le RIM



a

Initiatives porteuses d’un probable redressement du secteur minier au Burundi !



a

Bubanza : Une chute des prix de certains produits vivriers, un signe de la surproduction



a

Banque pour les jeunes : un rêve ou une réalité ?



a

Gihanga : les cultivateurs du village 2 demandent la levée de la mesure de la SRDI



a

Transport : Kenya Aiways cède pour Air Tanzania à Bujumbura ?



a

Commerce : « Niet, plus d’accès au marché de Gatunguru-Karama »





Les plus populaires
Burundi : Des Etats Généraux des Assurances se retrouvent à Ngozi ,(popularité : 8 %)

Les victimes de l’incendie appelées à contacter le réseau des institutions des micros finances ,(popularité : 6 %)

Le barème d’octroi des ordres et frais de mission réorganisé au Burundi,(popularité : 4 %)

Le secteur thé du Burundi envisage des extensions à grande échelle jusqu’en 2016,(popularité : 3 %)

Burundi : La Regideso hausse le prix du courant électrique ,(popularité : 3 %)

Ouverture solennelle des six marchés réhabilités en Mairie de Bujumbura,(popularité : 3 %)

Bubanza : Une chute des prix de certains produits vivriers, un signe de la surproduction,(popularité : 3 %)

EAC : Les procédures douanières et transitaires doivent être professionnalisées,(popularité : 3 %)

Commerce : « Niet, plus d’accès au marché de Gatunguru-Karama »,(popularité : 3 %)

Nickel de Musongati : le gouvernement sort de son silence ,(popularité : 2 %)