La CENI annonce le calendier éléctoral de 2015




Par: Aubin Niyonkuru , vendredi 18 juillet 2014  à 19 : 46 : 58
a

Le calendrier électoral comptant pour les échéances électorales de 2015 a été annoncé par la Commission Électorale Nationale Indépendante au cours d’une conférence de presse de ce vendredi.

« Du 26 mai au 28 novembre 2015, 4 scrutins sont programmés », a informé Pierre Claver Ndayicariye.

Le président de la CENI a également indiqué les réalisations déjà faites en vue des préparatifs de ces élections de 2015.

Entre autre il a rappelé que le code électoral a été promulgué il y a plus d’un mois (3 juin 2014), ainsi que l’actualisation de la cartographie électorale qui est en cours depuis le mois de juin et qui prendra fin au mois d’août 2014.

Le président de la CENI a également instruit aux politiciens qui étaient présents que certains scrutins seront combinés conformément au code électoral.

Ces scrutins qui seront combinés sont ceux des députés ainsi que ceux des conseillers communaux qui auront lieu le 26 mai 2015.

Les résultats provisoires seront proclamés le 31 du même mois. Les résultats définitifs des élections des députés seront annoncés le 09 juin, tandis que ceux des conseillers communaux le seront le 15 juin.

Les élections présidentielles comptant pour le 1er tour quant à elles sont prévues pour le 26 juin 2015.

La proclamation des résultats provisoires se fera le 30 juin et celle des résultats définitifs le 10 juillet. S’il ressort de ces résultats qu’il doit y avoir un 2nd tour, celui-ci aura lieu le 27 juillet et la proclamation des résultats définitifs se fera le 9 août.

Quant aux élections sénatoriales, elles auront lieux le 17 juillet, et les résultats définitifs seront proclamés le 29 juillet. Le dernier scrutin sera celui des conseils des collines/quartiers qui aura lieu le 24 août. Les résultats définitifs seront connus le 16 septembre.

Bien que l’on s’approche de cette période cruciale, l’opposition se montre toujours inquiète du climat politique qui prévaut.

Fréderic Bamvuginyumvira déplore que les partis disloqués ne se sont pas réunifiés malgré les efforts de différents partenaires tant nationaux qu’internationaux. Il pointe du doigt au parti au pouvoir d’être derrière ces divisions au sein des partis politiques.

« J’ai souvent dit aux responsables du CNDD FDD qu’ils n’ont pas encore acquis la maturité politique qu’il faut parce qu’ils n’ont jamais perdu les élections. Quand ils les perdront, ils vont comprendre que ce qui arrive aux autres peut leur arriver et ça leur arrivera absolument », a déclaré le vice président du parti FRODEBU.

Le président du parti présidentiel quant à lui rejette la balle aux partis politiques qui ont des problèmes internes.

« Je pense qu’il faut trouver solution au sein même des partis politiques. Nous, nous voulons que ces partis soient réunis, nous ne voulons pas faire cavaliers seul aux élections de 2015.C’est pourquoi nous voulons que ces partis puissent venir ayant une force nécessaire », a souligné Pascal Nyabenda.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

451 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par NKUNZIMNA JUVENAL   ce  lundi 21 juillet 2014   à 10 : 13 : 17

wiruka uri umwe ukaba uwambere ou a vaincre sans peril on triomphe sans Gloire ou encore Bicinya uwicaye ntashimirwa"IYO MUGANI IREREKANA KO NUBWO BIRUKO CNNDD FDD YOTSINDA ATARI IBINDI CANKE IVYIZA YAKOREYE ABARUNDI AHUBWO ARI UKO ATAACO BAHIGANWE GATYO NTAGATEKA CANKE KAZOZA NDAYIBONERA



Par Rose Hakizimana   ce  mercredi 23 juillet 2014   à 18 : 23 : 00

NTA MATORA YU MUGAMBWE UMWE,,VYOBA ARICO KIMWE NUMUNTU AFASHE IKIRUKA YAMBAYE IVYATSI WENYENE BAMWITA UMUSAZI ,NGIRA UWU MUKURU WA CNI ARIKO ARABITUNGANYA MU MISI MIKEYA AZOTUBARIRA KO BASUBIJE IMIGAMBWE ABO BAYATSE,KO BAHAMAGAYE ABAKURU BI MIGAMBWE BARI HANZE KANDI BATASUBIRA KUBOMEKAKO IVYO BATAKOZE,KO BAPFUNGURA ABO BOSE BAPFUNGIWE UBUSA,KO KANDI UMUTEKANO WUBAHIRIZA BOSE,NTIBAGIYE KUREKA IMIGAMBWE IKAKORA ATAKARENGANYO, TURARINDIRIYE INYISHU YA CNI



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article


Dans la même rubrique
a

Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?



a

CVR : plus de 21 milliards de francs pour le plan stratégique



a

Burundi : L’ombudsman et le ministère de l’intérieur divergent sur l’intolérance politique



a

Burundi - Coopération : le Comesa prêt à rembourser le Burundi



a

Rumonge : Le CNL dénonce l’intolérance politique



a

Bubanza : cinq membres du parti CNL incarcérés



a

Muyinga : des plans communaux de développement indispensables mais onéreux



a

Le CNDD-FDD accuse l’opposition de "provocation"



a

Le parti CNL hausse le ton face au "harcèlement politique" à son encontre



a

Burundi : les églises dans le viseur du ministère de l’intérieur





Les plus populaires
Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?,(popularité : 38 %)

Qui sont les nouveaux vice-présidents burundais ?,(popularité : 17 %)

La plus belle ambassade des Etats Unis en Afrique est au Burundi ,(popularité : 14 %)

Rumonge : Une inauguration qui paralyse les activités économiques,(popularité : 12 %)

Burundi : Le parti cndd-fdd accuse Agathon Rwasa d’entretenir un groupe criminel ,(popularité : 12 %)

Le refoulement d’Alexis Sinduhije serait retardé d’une semaine ,(popularité : 12 %)

Vers la restriction des libertés publiques ,(popularité : 12 %)

La recherche du troisième mandat paralyse l’Assemblée Nationale,(popularité : 12 %)

Burundi : Suspension pour trois mois de toutes les ONGs non gouvernementales,(popularité : 12 %)

Politique : L’Eglise catholique contre la contribution forcée aux élections,(popularité : 12 %)