Affaire Mbonimpa : Le CNC durcit le ton contre les médias privés




Par: Marc Niyonkuru, , vendredi 18 juillet 2014  à 19 : 41 : 04
a

« Il est interdit à tous les médias de diffuser des messages, chansons et spots en rapport avec le dossier judiciaire du prévenu Pierre Claver Mbonimpa jusqu’à l’épuisement de la procédure », c’est le contenu d’une déclaration rendue publique ce vendredi par le Conseil National de la Communication suite aux spots des différents médias privés diffusés pendant les journaux parlés autour du feuilleton Pierre Claver Mbonimpa.

Dans cette déclaration en effet, le président du Conseil National de la Communication Richard Giramahoro revient sur ce qu’il qualifie contenu véhiculé par ces spots qui sont de nature à occulter des conséquences néfastes sur le fonctionnement des institutions publiques.

Richard Giramahoro a notamment indiqué que ces spots aux contenus proches du procès Pierre Claver Mbonimpa sont de nature à influencer les juges en charges du dossier de ce défenseur des droits humains.

Ils sont aussi capables d’inciter la population à la révolte et de faire dénigrer l’autorité publique selon Richard Giramahoro.

Selon lui, tout organe de presse qui passera outre la décision du Conseil National de la Communication s’expose aux sanctions davantage contraignantes prévues par la loi parce que ses contenus sont contraires à la loi du 4 juin 2013 portant modification de la loi du 27 novembre 2007 régissant la presse au Burundi.

Selon toujours ce communiqué de presse, cette loi interdit aux médias de diffuser des contenus de nature porter atteinte à l’ordre et à la sécurité publique ainsi que celles incitant la population à la révolte et à la désobéissance civile.

Ces spots relaient les messages de Melchior Ndadaye et de Rwagasore Louis, respectivement héros de la démocratie et père de l’indépendance au Burundi.

Dans leurs discours, ces deux personnalités parlaient de la nécessité d’une justice indépendante dans leurs projets politiques.

Face à cette décision, le président de l’Association Burundaise des Radios diffuseurs a dit qu’il va se conserver avec les autres pour savoir le comportement à adopter face à cette décision du Conseil National de la Communication.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

297 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par Yohani   ce  samedi 19 juillet 2014   à 18 : 25 : 37

Ntudupfe nk’intama
Kom-akaruru !!!



Par Rose Hakizimana   ce  mercredi 23 juillet 2014   à 01 : 09 : 11

MBEGA ABANYAGIHUGU KO UBWANWA BWAFUTSE UMUNWA ,UBONA HARICO BAKIVUGA LETA IPFUNZE ABANTU NKA BA MBONIMPA NKA BA RADJABU, IGAPFUNGA URWARUKA RUHEJEJE KAMINUZA,AKATOTEZA ABAKURU BI MIGAMBWE NAB ASHIRAHAMWE BAGATA BAKOMOKA,WUMVA IVYO BITWAZA VYA BANYAGIHUGU NGO BOGUMUKA ATARI UKUBESHA, KUKO ARYA MAJAMBO NI NKORA MUTIMA, ARABABABAZA NKUKO ABARUNDI BOBA BAKORANIYE MW IBARABARA BIYAMIRIZA AMAFUTI AKAGWA NA BATEGETSI BICO GIHUGU, NI MUGUMVYE UMUTIMA UKURI KUZOTEBA GUTSINDA



Par Rose Hakizimana   ce  mercredi 23 juillet 2014   à 01 : 53 : 36

ABA ABAHARI UBU N ABAZOZA IGIHE COSE BAZOFATA NABI ABANYAGIHUGU, NKUKO WOMENGO NTIBAGIRA UBWENGE HAZOKWAMA HARI ABAZOKOMA AKARURU,TWOHANURA LERO KO ABOJA KU BUTEGETSI BOMENYA KOBAJE KUKORERA ABARUNDI NTIBIFATE NK IBIMANA UKAMENGA BASHAKA
KOTUBASENGA NAVYO BITAZOKWIGERA BISHOBOKA



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?



a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées





Les plus populaires
La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 11 %)

Pas de négociation en Suisse mais un atelier,(popularité : 3 %)

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais,(popularité : 3 %)

La CENI de 2015 : Comment retoucher la constitution du Burundi,(popularité : 3 %)

La rencontre rouvrira l’espace politique ,(popularité : 3 %)

« Dialogue » ou « Monologue » ?,(popularité : 2 %)

Le Frodebu plaide pour la mise en place de la Haute Cour de Justice au Burundi ,(popularité : 2 %)

Le comité central est gestionnaire de la crise de l’Uprona,(popularité : 2 %)

Coalition autour des malversations économiques par l’Uprona et le Cndd-fdd ,(popularité : 2 %)

Les upronistes sont-ils uniquement les salariés de la première vice-présidence ?,(popularité : 2 %)