Bonjour une autre hausse des taxes




Par: Marc Niyonkuru, , mardi 22 juillet 2014  à 12 : 51 : 11
a

Le gouvernement envisage revoir à la hausse la taxe de 1 % sur les produits de première nécessité de première nécessité notamment le sucre, le carburant, la farine, le tissu, tous les produits Brarudi et Burundi Brewery, l’eau minérale, la cigarette, les huiles produits localement et bien d’autres pour combler un déficit budgétaire de 44 milliards.

Selon en effet le projet de révision du budgétaire exercice 2014, une surtaxe de 20% portera aussi sur les tôles et clous fabriquées en dehors de l’EAC et sur les pagnes catégorie Kitenge.

Il sera aussi opéré un système de vignette fiscale pour l’étiquetage des produits importés notamment le vin, les liqueurs, les téléphones mobiles, les produits de beauté et bien d’autres à hauteur de 0, 250 USD, la vignette.

Ce projet de loi qui supprime les exonérations sur la TVA prévoit que chaque personne sera obligée de payer 30.000fbu à l’aéroport international de Bujumbura en cas de voyage vers l’étranger.

Suite à ce projet de loi le budget de fonctionnement de la présidence de la république augmentera de plus de 9 milliards au cours de cette année.

Dans l’exposé des motifs, le ministre des finances a souligné que le gouvernement va rehausser les taxes sur ces produits parce que les entrées des recettes ont baissé à cause notamment de la loi nouvelle loi sur l’impôt professionnel sur les revenus en vigueur.

De sa part, le président de l’Observatoire pour la Lutte contre la Corruption et les Malversations Economiques lors d’une conférence de presse ce lundi a parlé de risque de persistance de la misère au Burundi.

Gabriel Rufyiri estime que le Burundi devrait plutôt envisager l’impôt sur la fortune au lieu d’entourer encore les Burundais dans l’engrenage de la pauvreté.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

263 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Muyinga fait face à la pénurie du Mazout



a

Burundi : Des Etats Généraux des Assurances se retrouvent à Ngozi



a

Economie : "Le secteur minier doit être régulé"



a

Burundi : Une faible inclusion financière inquiète le RIM



a

Initiatives porteuses d’un probable redressement du secteur minier au Burundi !



a

Bubanza : Une chute des prix de certains produits vivriers, un signe de la surproduction



a

Banque pour les jeunes : un rêve ou une réalité ?



a

Gihanga : les cultivateurs du village 2 demandent la levée de la mesure de la SRDI



a

Transport : Kenya Aiways cède pour Air Tanzania à Bujumbura ?



a

Commerce : « Niet, plus d’accès au marché de Gatunguru-Karama »





Les plus populaires
Burundi : Des Etats Généraux des Assurances se retrouvent à Ngozi ,(popularité : 16 %)

Burundi : Muyinga fait face à la pénurie du Mazout ,(popularité : 13 %)

Les victimes de l’incendie appelées à contacter le réseau des institutions des micros finances ,(popularité : 5 %)

Bubanza : Une chute des prix de certains produits vivriers, un signe de la surproduction,(popularité : 3 %)

Commerce : « Niet, plus d’accès au marché de Gatunguru-Karama »,(popularité : 3 %)

Transport : Kenya Aiways cède pour Air Tanzania à Bujumbura ?,(popularité : 3 %)

Burundi : La Regideso hausse le prix du courant électrique ,(popularité : 2 %)

Le barème d’octroi des ordres et frais de mission réorganisé au Burundi,(popularité : 2 %)

Le parlement renvoie au gouvernement le projet de loi sur le payement des impôts des cadres de l’Etat ; les indignés se dévoilent ,(popularité : 2 %)

BRB : une nécessité des états généraux ,(popularité : 2 %)