La détention de Pierre Claver Mbonimpa confirmée malgré son âge et sa maladie, déplore son avocat




Par: Désiré Nimubona , lundi 21 juillet 2014  à 15 : 54 : 26
a

Le président de l’Aproh Pierre Claver Mbonimpa est maintenu en prison selon l’une des ses quatre avocats, Mme Caritas Niyongere.

Joint par téléphone, elle souligne que la décision est tombée ce lundi, 48heures après sa mise en délibérée par la Cour d’Appel de Bujumbura.

La défense avait demandé la libération provisoire de Pierre Clave Mbonimpa, militant défenseur des droits de l’homme avançant notamment son âge avancé (66 ans) et sa maladie incurable (le diabète), selon ses avocats qui citaient des lois en vigueurs au Burundi.

Pierre Claver Mbonimpa, lauréat du prix Henri Dunant en 2007 avait été arrêté le 15 mai 2014 à l’aéroport international de Bujumbura quelques jours après ses déclarations selon lesquelles, des jeunes burundais seraient en train d’être entrainés au Congo.

Tout en refusant des enquêtes neutres sur ces allégations, le pouvoir avait qualifié de ces informations de montages.

Les organisations de la société civile et les médias eux ne semblent pas baisser les bras. Le weekend dernier, ils ont remis des fardes contenants des milliers de signatures au Bureau des Nations Unies, la RDC (via son ambassade à Bujumbura), l’Union Africaine, et d‘autres organisations de procéder aux enquêtes sur les allégations des entrainements des jeunes burundais à l’est du Congo.

Au total 19.000 signatures avaient été rassemblées pour demander les enquêtes sur la présence des jeunes burundais en RD Congo et leurs supposés entrainements militaires.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

301 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par mutama   ce  lundi 21 juillet 2014   à 22 : 43 : 59

Honte à la justice de Barandagiye et de Bagorikunda



Par   ce  lundi 21 juillet 2014   à 22 : 48 : 02

NAKAMARAMAZA KARIMWO AGASHINYAGURO, KEREKANA KO ABO BARI KU UBUTEGETSI ATACO BWUBAHA TURAVYE INGENE ABANYAGIHUGU NAMAKUNGU BOSE BAVUYE HASI BASABA KO MBONIMPA YOPFUNGUGWA,AKO GAKENGEGWE KABO BARI KU BUTEGETSI GUSHIKA NAHO BAKAGIRIRA ABO BIRIGWA BARASEGA,NIBIMWE TUHORA TWIBAZA KO HARI ABO BAKORERA BOBA BABATUMYE KUSAMBURA IGIHUGU,
HARI ABAPFUNZWE BENSHI KU KARENGANYO NAGAHOTORO,ARIKO IVYA MBONIMPA BIRATEYE ISONI KUKO YAPFUNZWE KU CIZA AKOREYE UBURUNDI,IYO LETA YARI KUMUHA AGASHIMWE,NONE RABA BASHAKA KO AGWA MU MUNYORORO,BIRABABAJE CANE,ABARUNDI BOSE BOVA HASI MU KUGWANIRA AGATEKA KABO,ARICO GIPFUNZE MBONIMPA



Par   ce  lundi 21 juillet 2014   à 22 : 48 : 26

NAKAMARAMAZA KARIMWO AGASHINYAGURO, KEREKANA KO ABO BARI KU UBUTEGETSI ATACO BWUBAHA TURAVYE INGENE ABANYAGIHUGU NAMAKUNGU BOSE BAVUYE HASI BASABA KO MBONIMPA YOPFUNGUGWA,AKO GAKENGEGWE KABO BARI KU BUTEGETSI GUSHIKA NAHO BAKAGIRIRA ABO BIRIGWA BARASEGA,NIBIMWE TUHORA TWIBAZA KO HARI ABO BAKORERA BOBA BABATUMYE KUSAMBURA IGIHUGU,
HARI ABAPFUNZWE BENSHI KU KARENGANYO NAGAHOTORO,ARIKO IVYA MBONIMPA BIRATEYE ISONI KUKO YAPFUNZWE KU CIZA AKOREYE UBURUNDI,IYO LETA YARI KUMUHA AGASHIMWE,NONE RABA BASHAKA KO AGWA MU MUNYORORO,BIRABABAJE CANE,ABARUNDI BOSE BOVA HASI MU KUGWANIRA AGATEKA KABO,ARICO GIPFUNZE MBONIMPA



Par Rose Hakizimana   ce  mercredi 23 juillet 2014   à 02 : 45 : 38

UMUGANI WA BARUNDI BATI,UTA INKOKO NTUTA ICO YABITSE,NONE KO MBONA BAPFUNZE MBONIMPA,KO BATAPFUNZE ABAVYUIMVISE BOSE CANKE NGO BABIHANAGURE MU MITWE YABABIZI WUMVA BATARIKO BATA UMWANYA IYO MBABO NARI KUCA NJA KUGARUKANA BARYA BARI MURI CONGO,NA ZIRYA NKOHO NKAZIGARUKANA KUKO IVYANYEGEJWE NABA MBONYE KO VYAMENYEKANYE ,KANDI NKABIGIRA KU MUGARAGARO ,GUTYO NTANUMWE YARI KUSUBIRA KWIBAZA KO ARI UMUGAMBI WU BUTEGETSI,UBU LERO NTIBABIRAHIRE KUKO UWO WESE YABIVUZE YACIYE APFUNGWA,CANKE AKUBITWA ABARUNDI BAZOTEBA BABABAZA ICO UWO MUGAMBI UGAYITSE WARI UJE KUKIZA



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Des dossiers « ayant fait couler beaucoup d’encre et de salive » !



a

Télécommunication : Des bureaux de LUMITEL presque déserts



a

Droits de l’Homme : Des effectifs pléthoriques dans les prisons du Burundi



a

Droits de l’homme : Le Burundi dans la persistance des violations de droits humains selon l’ONU



a

Le parquet général met en place une commission d’enquête sur le carnage de Ruhagarika



a

Buta : 21 ans après l’assassinat des 40 séminaristes



a

Justice :Un militant du parti au pouvoir condamné à 3 ans de prison pour tenue de propos haineux



a

Droits l’homme l’homme : Le cimetière de Mpanda inondé



a

Kayanza : 5 ans de prison ferme contre une dizaine d’enseignants de Murambi



a

Dossier PARCEM, « l’affaire loin d’être terminée »





Les plus populaires
Droits de l’Homme : Des effectifs pléthoriques dans les prisons du Burundi,(popularité : 3 %)

Procès Gatumba: "Parodie de justice",(popularité : 2 %)

L’Association des journalistes de l’Afrique de l’est demande la libération de Hassan Ruvakuki ,(popularité : 2 %)

L’Eglise Catholique dénonce encore des violations des droits de l’homme ,(popularité : 2 %)

Plus de 328 prisonniers de Mpimba bénéficient d’un élargissement provisoire ,(popularité : 2 %)

Hassan Ruvakuki : De la perpetuité à trois ans ! ,(popularité : 2 %)

Il est dans les mains de la cour d’appel de Gitega,(popularité : 2 %)

Massacre des Banyamulenge : La vérité reste attendue ,(popularité : 2 %)

Les prisonniers de Mpimba visités par l’Ombudsman burundais,(popularité : 2 %)

Défense pour Sinduhije auprès du Conseil de Sécurité de l’ONU ,(popularité : 2 %)